AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 [Haddorine] Avoir une vie facile est un but difficile à atteindre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyclamen Memento

Invité

avatar



MessageSujet: [Haddorine] Avoir une vie facile est un but difficile à atteindre.   04.12.11 4:23

[Topic libre, suite de Il n'y a pas de mauvaise route, il n'y a que des mauvaises rencontres., merci aux doigts de la libertééééé !]

Pilo-quoi ? Uni-quoi ? Décidément quelqu'un avait dû filer un dictionnaire à son inconscient pendant qu'il ne regardait pas. Parce qu'il n'y avait pas une seule putain de chance dans l'univers pour que LUI utilise ce genre de vocabulaire de son propre chef. Il était en train de lui parler de ses poils là, non ? Oh bordel, pourvu que cette hallucination ne vire pas une fois encore en rêve érotique à la con. C'était toujours très embarrassant, quand il se réveillait.

Ouf non. Un scénario de danger et de fin du monde, apparemment. C'était plus facile de vivre avec ce genre de souvenirs.

Okay heu, en gros, le machin de l'espace lui refilait le bébé. Il était venu, lui avait demandé un renseignement, et maintenant il estimait qu'il était tout à fait qualifié pour se payer le boulot à sa place ? Pas logique. Mais c'était un rêve. Un rêve n'a pas à être logique. Enfin, c'était la dernière fois qu'il proposait son aide à un être non identifié venu d'une autre dimension, si c'était pour se taper les corvées des autres... Il avait la tronche d'un garçon coursier, c'est ça ? M'enfin okay, pas de soucis, il irait. C'pas comme s'il avait une meilleure idée en tête, de toutes façons.

La brûlure sur son épaule, par contre...

Douleur. Vive, intense, net. Le cerveau cotonneux qui se réactive. Merde. Oh bordel de merde. Oh putain de bordel de merde. C'était pas un rêve, pas vrai ? Il n'était jamais allé aux putes, son porte feuille et son foie étaient intacts. Il n'était pas évanoui dans son vomi dans un quelconque caniveau mais bel et bien réveillé, en train de parler à un être non identifié venu d'une autre dimension qui venait de lui coller un post-it magique sur l'épaule.

Avant qu'il n'ait le temps de paniquer, la chose disparait en ne lui laissant pour tout souvenir que quatre mots. Vous avez ma confiance.

Et le Cyclamen de tomber sur le cul. Littéralement. Les fesses sur les pavées gras et boueux. Merde. Il avait encore mal. Ça ne s'estompait pas. Sa vision était claire, pas de nausées ni tête qui tourne. Il n'avait rien bu. Il n'était pas ivre. Il n'avait pas rêvé. Par contre il était peut-être taré. Complètement et totalement taré.

Une éclat de rire lui échappa. Nerveux, saccadé. Qui durait, encore et encore, au point qu'il en ait mal aux côtes. Ses yeux se levèrent vers le ciel. On ne voyait pas bien les astres à Sécaria, la faute aux éclairages publiques et à la pollution, mais il était à peu près sûr que sa bonne étoile était occupée à lui faire un gros bras d'honneur, là. Cette sale pute. Il avait dit quoi un peu plus tôt ? Qu'il ne voulait pas aller voir une voyante et connaître son futur parce qu'il ne voulait pas savoir à quel moment sa vie allait partir en couilles ? C'était bien ça ? Ben c'était réglé, parce que c'était définitivement maintenant.

Hébété, Sissy resta un long moment immobile, sa petite tête d'hûme sans éducation tournant et retournant les événements, cherchant à y mettre de l'ordre, à les comprendre, en vain. Bon. Il n'avait pas ce qu'il fallait pour traiter l'information, c'était définitif. Alors inutile de se tordre la cervelle dans tous les sens. Il fallait suivre le flot, encore une fois.

Un frisson lui rappela qu'il avait toujours ses fesses sur le sol glacé et il se releva péniblement, frottant son épaule douloureuse. Et de quitter sa ruelle puante pour rejoindre le marché, en ébullition. A cause d'Haddorine, hein ? Il avait oublié. Ça faisait des années qu'il n'avait pas fêté Haddorine. Des pétards. Il adorait les pétards, avant. Mais pas ce soir. Ce soir il voulait retourner dans la chambrette qu'on lui avait prêté, se rouler dans sa couette et dormir. Pute borgne. Il allait en chier, pas vrai ?

Il errait de long en large dans le marché. Pas vraiment sûr de ce qu'il devait faire. Dire. Ou penser. Du coin de l'oeil, il lui semblait remarquer des détails insolites. Des choses qui ne devraient pas être là, mais qui l'avaient toujours été. Les écailles lui étaient tombées des yeux et il découvrait que son monde si familier était peut-être plus étrange qu'il n'y pensait. Et c'était une sensation terriblement angoissante.

Il n'allait pas rester là à tourner en rond comme un poisson rouge dans son bocal. L'homme-loupiote lui avait dit que la brûlure partirait quand il aurait trouvé sa madame Irma, là, pas avant. Et il avait pas la touche d'un petit plaisantin, le grand machin bleu. Quitte à passer pour un taré, autant le faire vite. Si le risque de se faire péter la gueule devenait trop grand, il pourrait toujours utiliser son "talent spécial". Ça avait toujours marché, jusque là. Cyclamen repéra donc la personne qui avait l'air le plus bizarre dans le lot des passants et lui lança avec son air le plus avenant :

"Scuze de t'embêter, mais je suis perdu et je cherche quelqu'un... Heu... c'est une sorte de voyante, tu vois ?"
Revenir en haut Aller en bas

- Dindon de la Farce Moultipasse -

avatar

Signalement : Cheveux blanc poivre-sel, yeux bleus, menue, gracieuse presque fragile empli d'une énergie vive, féroce.


MessageSujet: Re: [Haddorine] Avoir une vie facile est un but difficile à atteindre.   05.12.11 0:21

Il semblerait que l'habitude soit concomitante avec l'évènement parce que celle qui sauta aux yeux de cyclamen ne fut autre que celle qui attirait déjà les regards les autres jours. Était-ce les mèches bleues électriques explosant au dehors du chignon immaculé? Ou bien peut être le motif de ses bas qui soulignait le galbe de ses jambes avant de disparaitre sous une jupe, ... une jupe triangulaire, non pyramidale mais à l'envers. Enfin une jupe un peu compliquée quoi. Elle tenait dans une main ce qui avait du être un jours le sous-vêtement d'une cerulienne de l'univers bulle 297 mais qui présentement semblait s'acheminer lentement mais surement vers une second vie de veston. Un veston qui ferait sans doute fureur avec de jolies fleurs rouges même si elle ne savait pas trop si elle mettrait des fleurs fraiches ou des fleurs plus abstraites en tissus. Peut être changerait elle selon les saisons d'ailleurs mais elle voulait y mettre quelque chose qui le changerait tout le temps et elle était presque sure que la teinture ne prendrait pas. DE toute façon la couleur de base était juste merveilleuse, comme tout ce qu'on trouvait chez Pimpo d'ailleurs. Pimpo c'était sa caverne d'Ali Baba, elle était sure que Mabel le vendeur lui mettait toujours quelques petites choses de cotés, il lui avait dit que le propriétaire était un grand voyageur et que c'était pour ça qu'il y avait toujours autant de choses exceptionnelles. Bref, pour faire court, disons qu'elle était en plein reflexion. Surtout que la couleur ne se rapprochait d'aucun colorant alientaire qu'elle connu et que c'était bien domage qu'une couleur comme ça n'apparu pas sur le blanc d'une assiette et qu'il fallait vraiment qu'elle trouve quelque chose pour réussir ça qui soit autre que de mettre son futur veston dans l'assiette des clients.

~ahh bahh beuhhh...


DEux yeux ronds, bleus; une bouche ronde, bleue qui ne savent apparement plus ou ils sont. Les paupières clignotent un instant et le sourire poli semble indiquer qu'elle reprend contact avec le monde.

~ Heum, je crois que ya quelques gitans de Lespure qui se sont installés aux abords du marchés peut être qu'ils tirent les cartes. Irma, a coté du quartier des tanneurs mais y parait qu'elle se trompe souvent et d'ailleurs que c'est pas pour l'avenir que les hommes vont la voir et la vieille Lanouchka qui traine dans le marché et lit l'avenir dans la bibine qu'on lui paie. Elle dit que plus fort ça tord ses boyaux et plus ses visions sont précises...
Mais euhh.. franchement vous y croyez?


Hein ben oui franchement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Haddorine] Avoir une vie facile est un but difficile à atteindre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» mon début dans le monde du dessin...
» Posipi et Négapi / Muciole et Lumivole.
» [ROSA] Comment avoir … Kyogre et Groudon ?
» Avoir un Métamorph 6 IV sur Pokémon RoSa/XY
» Pour rendre le jeu très facile
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit