AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Une rencontre   25.05.12 22:27

Il marchait à petits pas gracieux, presque dansés. Queue de pie, haut de forme, pantalon bien coupé, il avait même ajouté un noeud papillon pour parfaire le tout. Kieran Lumley, jeune loup du cabinet du maire avait-il rendez-vous quelque part ? L'on aurait tôt fait de répondre par l'affirmative en soupirant lascivement, jaloux de le ne pas être la personne à l'attendre là-bas. Mais non, Kieran se promène sans but. Ou plutôt. C'est pour être vu qu'il se trouve là. Car Ussidaho est un endroit à la mode. On parlera de lui, sans doute. Ombre frêle parmi les fleurs exotiques. Lui même est d'une flagrance non dépourvue de charme. Un sourire timide, tel un discret myosotis a éclos sur son visage. On le croît retenu dans quelconque rêverie charmante. Ses yeux bleus dans le vague, il observe sans le voir le groupe de jeunes femmes qui le contemplent, assises un peu plus loin. Mais si elles savaient quelle tempête se trame sous son crâne, elles s'enfuiraient bien vite, hurlant au fou, ou bien au meurtrier.

Car d'abord, sous son crâne, Kieran n'est pas seul. Par ses yeux, Granny observe aussi. Son regard pervers et sale minaude et juge avec aplomb, peut-être à la recherche de la prochaine victime.
"Regarde-moi ces putes, mon petit Kieran, comme elles te zieutent. Un bon mari leur redonnera le sens des responsabilités. Reluquer des hommes comme ça, pour qui se prennent-elles ? Oh, mais qu'elles te regardent, elles ne t'auront jamais"

Kieran a l'habitude, c'est à peine s'il frémit. La voix de granny gronde comme l'orage. Voila si longtemps qu'il l'entend. Elle est si malpolie parfois qu'il a envie de se boucher les oreilles. Même s'il sait que cela ne servirait à rien. Granny est dans sa tête. Et la bonne société croirait qu'il est fou, si elle se mettait à penser qu'il entend des voix. Même si granny, il le sait, est bien réelle. C'est elle, le soir, qui lui demande de sortir pour aller se promener un peu. Et là, sa voix est si douce qu'il ne peut que lui céder. Granny est sa sirène, qui comme tout monstre a besoin de sang. Et d'un peu de distraction. C'est pour elle qu'il s'habille, de tulle et de nylon, l'anonymat protégé par le bibi à voilettes qu'elle affectionnait tant.

Pour le moment, elle se tient tout de même tranquille. Il sourit de nouveau. Charmeur, il fait mine de se laisser prendre au jeu des donzelles qui se gaussent à quelques pas de lui sans oser l'approcher.
"Des dindes, hurle granny, qu'elles aillent se faire tringler, ça leur mettra un peu de plomb dans la cervelle. Ou une bonne trempe suffira."

Kieran sourit encore, comme absorbé par des pensées charmantes. C'est à peine si une goûte de sueur glisse sur sa joue, semblable à une larme. Contrairement à la transpiration du quidam, la sienne est gracieuse, presque émouvante, limpide. Pauvre jeune homme, il a peut-être trop chaud. Peut-être pourrions-nous lui offrir quelque chose à boire.

Oui, quelque chose à boire, ce n'est pas de refus. Un thé, peut-être. La boisson du gentleman. "Un bon gin tonique, ce serait encore mieux", se plaint granny en sourdine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Victime de la Mascarade - Ultra-rapide de la gâchette réponse!

avatar

Signalement : Hume, taille moyenne, physique et sexe indéterminés.


MessageSujet: Y a des jours où je hais mon perso... ^^"   29.05.12 18:33

Parmi les silhouettes élégantes, un jeune homme marchait légèrement courbé. Plutôt petit, mince, habillé avec élégance, il ne pouvait malgré tout être comparé aux membres de la haute société qui flânaient dans les parages. Ses vêtements restaient sobres et laissaient deviner au regard attentif l'ombre d'une usure venue d'un usage quotidien. Mais ce qui détonnait le plus était son attitude timide, effacée, soumise. Son regard se levait pour errer autour de lui, croisait celui d'un autre promeneur, et aussitôt retournait papillonner vers le sol. Le jeune homme semblait presque regretter d'être là, comme s'il ne se sentait pas à sa place.

Son regard se posa sur Kieran, et il se figea. Puis son visage s'éclaira, et il s'approcha doucement.

G. TREMBLAY, hésitant. - Monsieur... monsieur Lumley ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alia-mael.tumblr.com

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Re: Une rencontre   30.05.12 9:09

Kieran eut un sursaut à peine perceptible. La surprise mais surtout l'excitation d'être reconnu. Mais par qui ? Il se retourna d'un mouvement ample, presque lent, laissant aux inconnus le temps d'apprécier sa grâce et son profil. Il savait que la nature l'avait noté d'un joli nez. Ni bossu, ni tordu, ni trompeteux. Juste un douce courbure. Ses pommettes hautes et son minois d'amour feraient le reste. Mais c'était compter sans granny qui se fendit aussitôt de son petit commentaire.

Mais qui c'est celui-là. Encore un inopportun de malpoli sans cervelle. Oh, dis-lui d'aller se faire lustrer les poils de couille ailleurs.

Bien sûr, il ne l'écoutait pas. Ses yeux s'étaient posés sur le nouveau venu. Un regard neutre, frais mais cependant interrogateur. Mais qui était cet élégant petit homme qui connaissait son nom ? Il fréquentait beaucoup de cercles mais peu des gens qu'il y côtoyait osaient l'interpeller directement par son nom. Alors cet homme là était peut-être ... Non, il n'osait pas l'imaginer. Ou peut-être que si. Peut-être était-ce un familier du maire. De MONSIEUR LE MAIRE. Et cela changeait tout.

Oh, un envoyé du maire. Sûrement un brave garçon. Oh, Kieran, fais t'en son ami. Offre un peu de ta personne. Il faut qu'il se sente bien avec toi. Pour qu'IL sache comme tu es poli, comme tu traites bien les étrangers.

Il eut une petite révérence, et l'espace d'un instant, il se fit humblement plus petit que son allocutaire. Puis, offrant son sourire le plus charmant, il prit la parole.

"Vous ne vous êtes pas trompé. C'est bien moi. Mais il me semble que nous n'avons pas été présentés. Monsieur ? ..."

Monsieur Tartenpion de Jesaisquoi. J'espère que tu es un familier du maire. Sinon, tu risques de nous faire perdre notre temps.


Tout sourire, Kieran attendait patiemment la réponse. Et les donzelles non loin de lui tendirent l'oreille pour être au fait de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Victime de la Mascarade - Ultra-rapide de la gâchette réponse!

avatar

Signalement : Hume, taille moyenne, physique et sexe indéterminés.


MessageSujet: Re: Une rencontre   30.05.12 18:27

G. TREMBLAY. - Tremblay, monsieur. Gabriel Tremblay.

Le jeune homme salua humblement. Il put remarquer, à l'extrême de son champ de vision, le regard de quelque demoiselle, mais rien ne le fit sortir du personnage.

G. TREMBLAY, intimidé. - Je... je travaille à la mairie monsieur. Nous nous sommes déjà croisés dans les couloirs, mais je ne pense pas que vous vous souveniez de moi...

Il se redressa dans un effort manifeste. Posture droite, presque assurée, élégante. Mais, invisible pour la moitié des spectateurs, un sourire esquissé plein de timidité et sans assurance aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alia-mael.tumblr.com

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Re: Une rencontre   30.05.12 21:29

Alors, il travaillait bien à la mairie. Kieran avait beau chercher mais il ne se souvenait pas d'avoir croisé le personnage. Cependant, il n'en laissa rien paraître. Tendant une main amicale, ferme et décidée, il serra affectueusement celle du jeune homme.

"Hé bien, je suis heureux de rencontrer un partisan de Monsieur Le Maire"

A l'intérieur, Granny exultait. Hé, tu as vu le nigaud ? Sûrement un puceau riquiqui du sifflet. Un factotum. Tu n'auras qu'à lui dire : cul, nichon, couilles et il s'enfuira en courant.

Rien ne laissait voir la tempête sous le crâne de Kieran. Celui-ci, se courbant presque obligeamment pour arriver à la hauteur du jeune homme le prit amicalement par le bras et, l'emmenant vers la table d'un troquet à proximité lui souffla.

"Ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre un collègue. Voudriez-vous partager un déjeuner avec moi ?Nous parlerons de ce que vous voudrez. Je vous invite, bien entendu."

Encore se ruiner pour écouter un imbécile. Tu es trop gentil mon Kieran.

Le jeune homme, de marbre attendait patiemment la réponse de Tremblay. A coté de lui, les jeunes femmes gloussèrent devant tant de générosité. Kieran Lumley était un personnage hautement fréquentable. Et l'on allait pas tarder à le savoir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Victime de la Mascarade - Ultra-rapide de la gâchette réponse!

avatar

Signalement : Hume, taille moyenne, physique et sexe indéterminés.


MessageSujet: Gneeeee... Le Masque m'énerve x')   21.06.12 13:55

G. TREMBLAY. - Oh, je... Ce serait un honneur monsieur...

Le jeune homme esquissa un sourire timide mais plein de reconnaissance. Il se laissa entraîner.

G. TREMBLAY, d'une voix douce, comme s'il n'osait faire du bruit. - Je suis flatté que vous me nommiez "collègue". Je ne suis qu'un humble employé... Mais vous, vous avez la réputation d'être quelqu'un de particulièrement efficace... Cela va peut-être vous paraître exagéré, mais vous êtes un peu un modèle. J'espère un jour devenir quelqu'un comme vous.

Il afficha un air gêné, manifestement embarrassé de s'être laissé aller à de tels propos. Il leva un instant les yeux sur Kieran, et le temps d'un battement de coeur une étincelle étrange passa dans ses pupilles.

G. TREMBLAY. - Je souhaiterais mieux vous connaître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alia-mael.tumblr.com

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Re: Une rencontre   22.06.12 21:38

Si Kieran haussa à peine les paupières, granny, elle, bondit dans sa tête. Un factotum du cabinet du maire. Et en plus qui est prêt à te manger dans la main. Tu te rends compte, mon petit Kieran ? Un peu plus, et il te demande de lui poser des bigoudis. Ou peut-être que c'est pour te violer. Fais attention, mon garçon.


Il sourit obligeamment, de l'air modeste qu'ont ceux que les compliments font rougir mais comblent tout de même de joie. Il réajusta un instant sa cravate, comme pour se montrer impeccable, pour être digne du discours que le jeune homme venait de lui tenir. Il regarda son vis à vis par en dessous, évitant la confrontation directe, pour le ménager, un peu.

"Moi, votre modèle ? Voyons, ne dites pas de bêtises. C'est grâce au travail d'équipe que j'en suis ici. C'est grâce aux gens comme vous qui œuvrent dans l'ombre que nous réussissons. C'est pour cela que je suis heureux de vous rencontrer, monsieur Tremblay. Ou devrais-je dire Gabriel ? Bien sûr, si vous acceptez de m'appeler Kieran. J'en serais ravi."

Arrête de lui lustrer le poil, à ce nigaud. Il va s'en faire pipi dessus. Et ça serait pas très convenable. Surtout devant un gars comme toi. T'imagines la réputation ?

Ce disant, Kieran l'avait entraîné à une table d'un restaurant présumé de haut vol et de haut prix. Son escorte de dindes qui l'avait escorté à distance eut force murmures face à son choix.

ça vous épate les grugrus, hein ?


Le dandy s'assit gracieusement, comme sur une révérence. Une jambe obligeamment au dessus de l'autre dans un geste qu'on aurait dit inventé pour lui.
Et maintenant, tu pètes un grand coup, ça va les faire rire., suggéra Granny. Il n'en fit bien sûr rien. Levant la tête vers son compagnon, il l'invita à s'assoir d'un geste presque princier mais étonnamment amical.

"Alors, dites-moi Gabriel. Que voulez-vous savoir sur moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Victime de la Mascarade - Ultra-rapide de la gâchette réponse!

avatar

Signalement : Hume, taille moyenne, physique et sexe indéterminés.


MessageSujet: Re: Une rencontre   25.08.12 20:00

Gabriel s'assit en face de Kieran, avec une élégance tempérée par le manque d'assurance. Il n'osait pas regarder son idole dans les yeux.

G. TREMBLAY, intimidé. - Je ne sais quoi vous demander, monsieur... Je voudrais...

Il hésita.

G. TREMBLAY, avec un sourire gêné. - Je suppose que dire que je voudrais tout savoir de vous serait exagéré...

Il s'avança légèrement sur sa chaise. Il se tenait très droit, sans que son dos ne touche le dossier. Bien qu'à peine penché vers l'avant, il donnait une impression d'écoute attentive, voire même d'attente.

G. TREMBLAY. - Ne sachant que dire, je ne puis que vous prier de bien vouloir sélectionner par vous même les morceaux choisis qui pourraient éclairer le quidam que je suis... Après tout, vous êtes celui qui est le plus à même de juger de l'intérêt des différents feuillets de votre existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alia-mael.tumblr.com

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Re: Une rencontre   30.04.13 22:44

Granny éclata de rire. Kieran, lui, sourit.

Vas-y, raconte lui que tu as été élevé par ta grand mère, ça va pleurer dans les chaumières.

"Gabriel, c'est trop d'attention que vous m'accordez. Votre sollicitude me touche, mais j'ai peur de vous décevoir. Je suis un homme comme vous. A peu de choses près, nous avons le même âge."

Sauf que lui, il ne se met pas en jupons le soir.

Le visage de Kieran mima l'émotion, ses yeux soudain brillants.

"Ce sont les personnes comme vous qui m'inspirent. Ceux qui agissent comme vous. Qui nous portez au sommet. Alors, c'est à vous, Gabriel que je demanderai de raconter votre vie."

Bon, et moi, je vais piquer un bon petit roupillon. Ciao !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Victime de la Mascarade - Ultra-rapide de la gâchette réponse!

avatar

Signalement : Hume, taille moyenne, physique et sexe indéterminés.


MessageSujet: Re: Une rencontre   30.04.13 23:24

Gabriel eut d'un coup l'air gêné, presque inquiet.

G. TREMBLAY. - Vous... vous êtes sûr ? Vous voulez vraiment... ?

Il regarda Kieran d'un air presque suppliant, comme s'il espérait qu'il change d'avis. Il enchaîna pourtant étonnemment vite.

G. TREMBLAY, hésitant, puis de plus en plus assuré. - Je... Ma vie n'est pas très intéressante... Je suis né à Sécaria, je suis fils unique... Ma mère est tombée malade quand j'avais dix ans, et nous avons déménagé en Lespure. Le climat était meilleur pour elle. Je suis revenu à Sécaria l'an dernier et je suis entré très rapidement à la mairie.

Il sourit.

G. TREMBLAY. - Vous voyez, ma vie n'a rien de passionant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alia-mael.tumblr.com

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Re: Une rencontre   01.05.13 19:58

Granny ronflait dans sa tête et c'était assez désagréable, mais il ne laissa rien paraître. Au contraire, il sourit. Et les jeunes femmes assises non loin d'eux poussèrent un soupir ému. Il ne les regarda pas. Toute son attention était fixée sur Gabriel, comme s'il buvait ses paroles.

"Si, au contraire. Elle est passionnante. Vous êtes quelqu'un de passionnant. Ce que je lis à travers votre récit, c'est que vous prenez grand soin des personnes que vous affectionnez. Vous construisez votre vie autour d'elles."

Allez, va mettre des bigoudis.

"Vous avez l'air d'être précautionneux, attentif. Une vraie personne de valeur. Si vous poursuivez dans cette optique, vous irez loin."

Assez loin de nous, j'espère.

"J'aimerais parler de vous à Monsieur Lemaire et lui dire quelle perle rare vous faites."

Et avec un peu de chance, il te gardera pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Victime de la Mascarade - Ultra-rapide de la gâchette réponse!

avatar

Signalement : Hume, taille moyenne, physique et sexe indéterminés.


MessageSujet: Re: Une rencontre   14.08.13 13:05

Gabriel ouvrit de grands yeux.

G. TREMBLAY, intimidé. - Vrai... vraiment ? Vous parleriez de moi au Maire ? Mais... C'est trop d'honneur, monsieur...

Il baissa le regard, mais le léger sourire qui vit le jour sur ses lèvres ne laissait aucun doute. Il était flatté, quoi qu'il dise.

G. TREMBLAY. - Je... je suis très touché que vous me voyiez ainsi, monsieur... J'ai l'impression de ne pas le mériter, mais je ne peux remettre votre jugement en doute... Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur !

L'espace d'un instant, il releva les yeux, et l'étincelle qui jouait au fond de ses pupilles laissait planer le doute sur son embarras. On aurait pu croire qu'il s'amusait. Mais cela s'effaça en un battement de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alia-mael.tumblr.com

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Re: Une rencontre   06.09.13 14:24

Granny exultait. Et Kieran craignit un instant que Tremblay l'entende rire. Un rire odieux, perverti de mégère ou de poule cannibale. Ou peut être les deux. Kieran tentait de conserver un visage impassible. Il sembla fixer le jeune homme avec une émotion manifeste.

"Vous vous sous estimez, mon brave. Mais je suis sûr que Monsieur Lemaire vous connaît déjà et qu'il vous admire. D'ailleurs, il me semble déjà avoir entendu parler de vous en termes très élogieux. Si j'osais, vous savez, je demanderais que vous soyez mon plus proche collaborateur. Presque mon associé. Mais peut-être aspirez-vous à des perspectives meilleures. Et vous auriez raison."

Un léger soupir.

"Dans tous les cas, je vous remercie de m'avoir consacré ce moment. Il fut fort agréable, Monsieur Tremblay."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit