AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : Petite chèvre blanche aux yeux cachés par une épaisse tignasse de cheveux frisés.


MessageSujet: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   29.01.13 9:18

Derrière une petite bibliothèque bien connue, une Razhal s'étirait. Encore une fois, elle s'était réveillée trop tard, encore une fois, elle avait remis la faute sur son chat qui la forçait à dormir parce que lui avait toujours l'air tellement bien et tellement détendu allongé dans son nid qu'elle voulait faire de même.
La petite Rahzal regardait paisiblement le marché, enfin, on ne pouvait que le supposer étant donné que ses cheveux peu coiffés à cette heure-ci, recouvraient entièrement ses yeux. Quoi qu'il en soit, elle était sereine et saluait tour à tour ses frères et sœurs chèvres ainsi que quelques humes qui passaient par là. Pour le coup, elle se fit même offrir une pomme. Ah, une pomme bien fraiche de bonne soirée, voilà qui était un bon présage. Être gentil avec les gens finissaient toujours pas s'être rendu.

Elle se dirigea d'un pas un tantinet trainant vers sa boutique et déballa son étal afin de s'installer au plus vite et d'essayer de rattraper son retard. Une fois ce dur labeur fini, elle s'installa sur une chaise derrière pour une petite sieste bien méritée.
Sur son étal, tout semblait en harmonie et parfaitement chaotique. Il y avait ça et là des livres de dessins entiers, des manuscrits, des livres de comptes, des listes de recensements et surtout, beaucoup de petits flacons d'encre toute plus étranges les unes que les autres ...
Certains émettaient une étrange lueur, d'autres brillaient carrément, et d'autres encore changeaient de couleur.

Oui, Aweï s'était installée juste en face de l'Ookami No Uta. Au début de la nuit, elle en sortait pour installer son affaire de tatoueuse, dormait jusqu'à ce qu'il y ait un client, remballait tout à la fin de la nuit, rentrait dans l'Ookami No Uta pour activer le passage dimensionnel et dormait jusqu'à ce qu'un extra-tyrestre se pointe et jusqu'à ce que la nuit tombe. Voilà son rythme de vie, et cela lui convenait tout à fait d'être occupée toute le temps, tant qu'elle faisait ce qu'elle aime.

Cette nuit-là cependant, le sommeil ne vint pas de suite. Aucun soucis, l'insomnie arrive souvent après une activité trop intense telle que se lever. Elle se redressa de manière à ce que sa petite tête dépasse de son étal et se mise à faire la conversation aux passants et à répondre à leurs diverses questions, à en poser d'autre, à gronder son chat parce qu'il a essayé de voler quelques denrées alimentaires et à reprendre la conversation.

La chèvre blanche aimait se dire qu'elle participait activement à la sérénité du quartier. Et, toute modestie mise à part, elle ne faisait pas un mauvais travail. Elle irait même jusqu'à dire qu'elle était fière d'elle pour le coup. Qui a besoin de pratiquer la magie quand avec un simple sourire, on peut égayer la journée de quelqu'un ?

Aweï s'étira une nouvelle fois et repartit à la conquête de sa sieste. Vous rendez-vous compte, si un client arrivait, il fallait qu'elle soit parfaitement reposée pour l'accueillir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Venu sur Tyr dans une cabine téléphonique

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   30.01.13 22:52

Quoi de plus reposant qu’une petite balade dans un marché. Se dégourdir les jambes et se détendre en se promenant parmi les étals, c’est une activité matinale bien connue ! C’est sans doute pour ça que Vlaad préférait l’exécuter le soir. En même temps, il était bien plus intéressant d’observer les chèvres que les humes. Pas de discrimination raciale chez le Docteur, la plupart des individus sont médiocres qu’ils soient d’une espèce ou d’une autre après tout. Les chèvres étaient peut être plus odorantes (et encore) mais concernant l’intelligence Vlaad n’avait pas encore décidé quelle race était la plus crétine. De toute manière, la seule évolution d’une espèce étant la débilitation, la seule différence notable résidait dans la vitesse de celle-ci.
Précision non négligeable, lorsqu’on a des passes temps aussi particuliers que ceux du Docteur, un étal (ou plutôt une arrière-boutique) Razhal est à peu près le seul endroit où trouver son bonheur.

Le scientifique se faisait discret. Il savait qu’un hume était assez visible et son visage était connu des commerçants du coin, mais il ne s’était jamais étalé sur sa vie. La seule chose qu’on savait, c’est qu’il était médecin et qu’il payait bien. Il flânait, s’attardant sur certains articles, parfois du regard, parfois frôlant la surface d’un objet de ses doigts de pianiste. Il saluait ceux qui en valait le coup mais dans l’ensemble ne parlait pas. Comme ceux d’Aweï les cheveux du Doc étaient laissés en liberté sans pour autant atteindre la qualification de sauvagement bordéliques. Comme à son habitude il était sanglé dans son manteau, des bottes aux pieds, une écharpe rouge lui couvrant le cou et le bas du visage.

Il finit par atteindre l’OOkami No Uta, et, comme régulièrement ces temps-ci, pausa devant l’étal de la Razhal. Mais, lui qui d’habitude s’intéressait aux dessins et aux livres, ne fit que fixer l’heureuse propriétaire du coin. Puis son regard pensif dériva et flirta avec la vitrine.

Oui, il savait ce que ce c’était, oui il s’en foutait tant qu’on ne lui demandait pas d’y accorder une attention particulière. Parfois il se prenait à rêvasser : Expérimenter… Si seulement ce n’était pas si difficile de justifier une disparition non commandée par l’Etat…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Passe-partout -

avatar

Signalement : Hûme de taille moyenne, cheveux brun, traits fatigués, yeux bleus, démarche déterminé, très bien rasé. Bref un type comme on en croise beaucoup.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   01.02.13 20:10

Grégorie était là pour affaire.

Tout d'abord pour une livraison à un marchand de la Camorra qui lui avait fait relié un imposant livre de compte. Le client s'était montré satisfait en découvrant la reliure en cuir blanc incrustée de pierreries et avait payé aussi généreusement qu'il l'avait promis, et ceci en espèce sonnante et trébuchante. Grégorie avait remercié le Rahzal avec la politesse qui le caractérisait puis il avait erré à la recherche d'articles susceptibles de l'intéresser.

Alors qu'il s'arrête devant l'étal où le Docteur est lui même en train de flâner; s'il est bien en train de flâner, il a déjà dans sa sacoche de vieux cuir qu'il porte en bandoulière quelques fournitures. Il jette un rapide coup d'œil au fringuant jeune homme à ses côtés et se demande ce que quelqu'un semblant appartenir à la haute société fait devant le stand d'une tatoueuse Razhal. Avait-il l'intention de se faire tatouer?

A travers ses lunettes de soleil rondes Grégorie s'attardent sur les dessins exposés. Nul doute que la tatoueuse a du talent pour son art même si elle semble à moitié endormie. Surement de la narcolepsie ou alors une cuite pas totalement encaissée. Le relieur passe une main dans ses cheveux en désordres. Est-ce qu'il désirait se faire tatouer? Et dans le cas où il le voudrait qu'est-ce qu'il se ferait tatouer?

Il se souvient d'avoir vu plusieurs tatouages dans son enfance. Il se rappelle que son père en avait deux. Deux dates qu'il avait fait faire côte à côte sur son biceps droit. L'une faisait référence au jour où Dave Aley et Mademoiselle Jude Katlin était devenu Monsieur et Madame Aley; futur parents de Grégorie Aley. Quant à l'autre Grégorie n'avait jamais su à quoi elle faisait référence et il n'avait jamais vraiment demandé. Il avait préféré en savoir autant qu'il en ignorait à ce propos.

Il réfléchit tout en regardant les œuvres couchées sur le papier. Plus il tourne de pages plus il se demande s'il doit se faire tatouer. L'idée ne le dérange pas, elle lui plait même. Mais il sait que sa peau n'est pas une ardoise et qu'il ne pourra pas l'effacer à moins de s'arracher un lambeau de peau ce qui ne l'inspire pas trop. C'est alors que ses yeux bleus se pose sur un symbole dont il ne peut se détacher.

Son choix se fait alors très rapidement. Ce sera ça ou rien. Aucun autre signe ne sera jamais aussi parfait à ses yeux. Aucun autre signe ne sera aussi représentatif de son objectif et de ce qu'il est.

Parlant assez fort pour tirer Aweï de son état de semi-conscience il dit simplement en montrant le signe:


« C'est ça que je veux. Pouvez-vous me le faire maintenant? »

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTDDifwfPsbeSM6fEki0ARZrJvB6bDR6ELjlnvZdYeThxZavtHR


Dernière édition par Grégorie Aley le 03.02.13 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : Petite chèvre blanche aux yeux cachés par une épaisse tignasse de cheveux frisés.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   02.02.13 22:18

« C'est ça que je veux. Pouvez-vous me le faire maintenant? »

Aweï ouvrit un œil, enleva son chat bleu de ses genoux qui se mit vivement à protester, s'étira et regarda l'homme qui l'avait tiré de son sommeil. Un chouilla prise de court, elle regarda tour à tour le dessin, le Docteur et le nouveau client potentiel. Puis, elle s'adressa à ce dernier.


"Bien le bonsoir ! Nuit magnifique, n'est ce pas, la lumière est parfaite pour la créativité."

La Razhal souriait de bon cœur en regardant le dessin. C'était un choix relativement fréquent, aussi s'empressa-t-elle d'ajouter :

"Tu le désire tel quel ? Je peux le customiser un peu si tu le souhaite, le rendre plus personnel. Par exemple, le mettre au milieu d'un tribal, ou encore utiliser de l'encre spéciale !"

Elle attrapa une encre noire profonde et une blanche, très lumineuse.

"Par exemple, je peux faire une partie avec cet encre noire, qui sortira très bien avec ton teint clair, et l'autre avec l'encre de lune, qui n'est visible que dans le noir et qui devient lumineuse. Ainsi, ton tatouage aura une partie cachée."

La tatoueuse repoussa une de ses nombreuses mèches qui lui couvrait les yeux afin de mieux observer le cadre de sa future œuvre. Il avait l'air de prendre soin de lui d'une manière générale, bien propre, de grandes mains, de magnifiques yeux d'un bleu rafraichissants. Oui, Aweï aimait bien regarder les gens dans les yeux, que ça leur plaise où non. Mais celui là sentait la fatigue à plein nez et s'il y avait bien quelque chose avec laquelle la tatoueuse était empathique, c'était bien le manque de dormir. Pour peu, elle lui aurait bien proposé d'aller squatter son lit pendant qu'elle travaillait, après tout, son nid était très confortable et il ne servait à personne en ce moment à part sans doute Chess' le chat bleu, mais bon, ça le dérangerait certainement pas d'avoir un compagnon de dodo.

Aweï continuait donc de soutenir le regard de l'Hume et ajouta avec un sourire malicieux.

"Et sinon, tu souhaiterais faire ça où ... le tatouage ?"


Dernière édition par Aweï le 16.02.13 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Passe-partout -

avatar

Signalement : Hûme de taille moyenne, cheveux brun, traits fatigués, yeux bleus, démarche déterminé, très bien rasé. Bref un type comme on en croise beaucoup.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   03.02.13 13:59


Nullement dérangé par le fait qu'Aweï le fixe dans les yeux Grégorie retire ses lunettes qu'il range soigneusement dans une poche de son veston de cuir, il n'y a de toute manière pas assez de soleil pour qu'il les porte et la petite chèvre blanche semble bien aimer ses yeux alors autant lui offrir satisfaction.

Il l'écoute parler jusqu'au bout.
Il ne prend pas la peine de relever la remarque qu'elle fait sur la qualité de la lumière de la nuit. Cela lui semble être une phrase typique de commerçant dont lui même était coutumier avec ses clients. Il a tout de même un sourire poli; lui même c'est qu'il est toujours plus agréable d'avoir affaire à un client qui s'il ne parle pas se donne au moins la peine de sourire. Enfin...lui il s'en fichait que ces clients tirent où non la gueule, d'ailleurs la plupart de ses anciens clients tiraient souvent la gueule. Il le fait juste pour que la tatoueuse se sente un minimum à l'aise.

Elle lui parle de personnalisation du signe qu'il désire.
Personnaliser le motif? Non, il jugeait que c'était hors de question, que modifier ce signe reviendrait à le souiller. Des encres spéciales ou l'emboitement dans un autre tatouage ferait perdre au symbole ce qu'il avait de plus important: son équilibre. Car il s'agissait bien de la représentation de l'Équilibre, celui pour lequel Grégorie Aley était prêt à tout. Ce symbole était le blason de la cause qu'il considérait comme étant la plus noble. Grégorie était un chevalier, la dame dont il défendait les couleurs était l'Équilibre. Pour lui modifier ce signe eut été la même chose que de défigurer le visage de sa dame à coup de chalumeau. Rien que l'idée se révélait horripilante.

Il ne laisse échapper qu'une légère mou de répulsion cependant, il n'allait pas non hurler pour ça ni tente de brûler l'innocente tatoueuse vive. Il n'est pas fou non plus, oh. Il s'empresse de répondre à cette dernière:


« Non, surtout pas. Je trouve le signe parfait comme il est. De l'encre noire classique suffira. »

Il ponctue sa réplique de son sourire aimable tout en ne la lâchant pas des yeux non plus.
Il détaille lui aussi la chèvre. Beau pelage blanc qui jure avec ses presque totalement noirs. Consommation de drogue peut-être? Bien que cela expliquerait qu'il l'est trouvé à moitié en train de ronfler il en doute, ce disant que les autres membres de la Camorra ne laisserait surement pas une junkie exercer un métier nécessitant autant de précision. Ses sabots sont assortis à ses yeux et l'on peut voir qu'elle en prend soin. Il constate qu'elle est elle même friande de tatouage au vue de ceux sur ses bras. Consommer ce qu'on produit est une manie courante chez certains artisans à laquelle Grégorie ne faisait pas exception: étant relieur ne résistait que très rarement à l'envie de lire un ouvrage avant de lui offrir une seconde peau; en particulier quand il s'agissait d'un bon roman policier.

Elle lui pose une dernière question loin d'être inutile. De son doigt il touche l'espace entre ses omoplates.


« Ici me semble l'endroit approprié. Pourriez-vous veiller à ce qu'il soit le plus centré possible? »

Un temps, il commence à déboutonner son veston puis ajoute:

« S'il vous plait. »

Et voilà Grégorie Aley prêt à suivre la tatoueuse au poil angora pour se faire tatouer par celle-ci. Il sort un paquet de cigarettes, en tire une et la cale au coin de ses lèvres sans l'allumer. Il en propose une à Aweï avant de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : Petite chèvre blanche aux yeux cachés par une épaisse tignasse de cheveux frisés.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   09.02.13 7:28

Un esprit sain (enfin à peu près) dans un corps sain. Aweï secoua la tête en souriant, pas de cigarette, jamais pour elle.
Elle emmena le jeune Hume au fond de la petite boutique, caché derrière d'épais rideaux afin de pouvoir créer en toute tranquillité même sur des parties du corps relativement intimes. Avant de fermer, elle jeta un œil un peu inquiet au Docteur, ça l'ennuyait de le laisser seul, mais elle ne saurait pas dire pourquoi exactement.

Elle fit allonger le relieur sur son siège de tatoueuse, sur le ventre afin d'avoir une vue imprenable sur le centre de ses omoplates.

"Veillez à bien garder la tête droite pour ne pas tirer la peau. En la faisant dépasser du siège, voilà, c'est parfait."


Elle posa doucement ses mains de part et d'autre du futur emplacement du dessin. L'Hûme n'avait pas l'air plus nerveux que ça, ses muscles n'étaient pas tendus, tant mieux. Il avait une peau plutôt fine, donc le remplissage de l'encre se ferait assez bien. Elle n'avait pas l'air trop délicate non plus ce qui signifiait une cicatrisation assez aisée. Oui, ce sera une réussite, une œuvre agréable à réaliser.

Aweï pris le dessin, en sortit le calque, le centra au mieux selon les exigences du client et l'appliqua. Elle déballa une aiguille, l'enchâssa dans la machine, sélectionna l'encre la plus noire possible et mis le tout en route. Avant de commencer son travail, elle précisa :

"Cela risque de faire un tantinet mal. C'est largement supportable, ça ressemble un peu à une épilation. Au bout d'une dizaine de minutes, vous ne sentirez pratiquement plus rien, par contre vous allez entrer dans une sorte de transe. C'est parfaitement normal, ce sont vos endorphines qui vont entrer en surproduction. A ce moment là, vous pourrez vous laisser aller sans soucis. Certaines personnes parviennent même à s'endormir"


Sur ces mots, elle mit une petite musique un peu Jazzy afin qu'elle-même puisse se concentrer d'avantage et surtout afin que l'Hûme puisse rester détendu. Sous réserve bien entendu qu'ils aient les mêmes goûts musicaux.

Quand elle encrait, plus rien n'existait à part le client et elle-même. Attentive à chaque manifestation de mal être ou d'inconfort, elle traçait avec soin les dessins afin qu'ils soient parfait.

La Razhal pris une profonde inspiration et commença à encrer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Passe-partout -

avatar

Signalement : Hûme de taille moyenne, cheveux brun, traits fatigués, yeux bleus, démarche déterminé, très bien rasé. Bref un type comme on en croise beaucoup.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   10.02.13 13:15

La cigarette visée aux lèvres il avait suivi la Razhal sans un bruit.
Avant de s'allonger il pose sa besace au sol et enlève soigneusement chemise, veston et veste qu'il pose à côté de son sac.
Puis il obéit docilement à la tatoueuse sans décrocher le moindre mot. Alors qu'Aweï prépare son matériel il ferme les yeux puis allume rapidement sa cigarette. Il fume sans se servir de ces mains, une technique que tout bon fumeur de Sécaria apprend à maîtriser à cause du froid souvent glacial qui règne dans la cité.
Elle lui dit que cela risque de faire un « tantinet mal », ce à quoi il ne peut pas s'empêcher de ricaner doucement. Elle ne peut pas comprendre que le personnage qu'elle est en train de tatouer est un mort. Or le principe des morts est que justement ils ne sentent plus la douleur quel qu'en soit le degrés. Cette caractéristique Grégorie l'a expérimenté plusieurs fois déjà, en recevant quelques coups de couteaux quand il chassait néanmoins.

Aweï met de la musique et commence à encrer.

Comme prévu il ne sent pas la moindre douleur mais il se donne quand même la peine de simuler un frisson, histoire que la tatoueuse ne se doute pas trop qu'elle tatoue un cadavre; chose qui peut se montrer légèrement déroutante.
Puis il laisse son esprit vagabonder, porté par la musique d'ambiance qu'il apprécie sans vraiment aimer. Grégorie est calme, tellement calme que la seule chose qui montre qu'il est éveillé c'est sa cigarette qui se consume lentement en répandant une odeur de tabac dans l'air.

Grégorie pense...
Il réfléchit aux commandes qu'il va devoir réaliser: un exemplaire Du portrait de Darian Groy d'Iscar Wolde et trois volumes de La Comédie Humesque. Il lira chacune des quatre œuvres s'il en a le temps et il en aura probablement le temps. L'avantage quand on est un vampire c'est que l'on ne perd plus son temps à faire des choses essentielles à l'hûme telle que manger, boire, dormir ou même aller aux toilettes. De cette manière Grégorie pouvait désormais effectuer une activité plus de dix heures de suites sans interruption et sans éprouver le moindre signe de gène. S'il eut été ouvrier à la chaîne nul doute que son patron aurait demandé à disposer d'une armée de vampire pour sa chaîne de production.
Puis il réfléchit aussi à ses futures chasses. Son quartier miteux était presque devenu sûr à force de voir disparaître une ou deux crapules tout les trois soirs. Sa collection de couteau était devenue assez fournie et il se demandait si celle-ci ne dépasserait pas bientôt sa collection de briquets. Il se dit qu'il n'a jamais pensé à prendre les briquets de ses proies pour sa deuxième collection, il se promet d'y penser la prochaine fois.
Puis il finit par penser à ses futurs bombes...là il a juste un sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : Petite chèvre blanche aux yeux cachés par une épaisse tignasse de cheveux frisés.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   16.02.13 9:22

Le tatouage n'était ni long, ni compliqué à réaliser. Ce type avait juste une peau parfaite pour l'encrage, à la fois fine et velouté, comme celle d'un enfant ; et mature et solide, comme celle d'une personne qui aurait vécu mille et une histoires.
Une chose amusante, ce type ne bronchait absolument pas aux coups de l'aiguille. Bon, cela pouvait être perçu comme de la fierté purement masculine, mais là ... La peau ne réagissait vraiment absolument pas, aucune rougeur, aucun saignements, les cicatrices se formaient comme ça sans que la peau ne semble traumatisée ni même malmenée. La seule fois qu'Aweï avait vu ce phénomène, c'était quand elle s'entrainait pendant des heures durant à tatouer sur de la peau d'agneaux ou de cochons qu'elle récupérait d’abattoirs. L'homme aurait-il des origines porcines inavouées ? Ou était-ce autre chose de plus mystérieux ? Si tous ses clients pouvaient subir le même traitement, ce serait le rêve ! Quoi qu'il en soit, elle se devait de découvrir le fin mot de l'histoire à présent, si ça n’empiétait pas sur sa sieste, bien entendu. Plus loin, un minou ronronnait, l'air bien, les pattes devant les yeux pour empêcher la lumière de troubler son sommeil. Ah, ce qu'elle aimait sa vie, son métier, elle ne désirait absolument rien changer à son existence à cet instant.

L'Hûme avait encore l'air complètement détendu, il fumait, simplement, souriait même de temps à autre. Bien, ça avançait plutôt pas mal, plus que quelques retouches et ce serait complètement fini. Une courbe rectifiée ici, un remplissage fini là ... Voilà !

Elle se redressa, très contente d'elle-même et se félicita intérieurement. Oui, il fallait bien se jeter des fleurs à soi-même de temps à autre, sinon, personne n'était là pour le faire à votre place. De ses yeux caprins, elle regardait chaque millimètre carré de peau tatouée pour être sure de ne pas avoir fait aucune erreur. Mais non, mathématiquement parlant, le symbole était proche de la perfection. Le Yin et le Yang se mêlait sans se mélanger. Ah, si seulement elle avait pu créer autour, utiliser une encre spéciale ... Mais bon, le client est le roi, non ?

"Voilà, c'est fini m'sieur !"

Pour la forme, elle prépara du coton et de quoi faire un pansement. Pour la forme seulement parce qu'à part quelques retouches à éventuellement prévoir après cicatrisation, il n'y avait pas grand chose à protéger ici... Elle prépara aussi un miroir afin que l'Hûme puisse apprécier (ou pas) le tatouage désormais sien. Avec un grand sourire, Aweï ajouta :

"Je suis contente de moi, ça c'est un beau pingouin !"


Fière de sa petite blague, elle attendit la réaction du désormais tatoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Passe-partout -

avatar

Signalement : Hûme de taille moyenne, cheveux brun, traits fatigués, yeux bleus, démarche déterminé, très bien rasé. Bref un type comme on en croise beaucoup.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   22.03.13 22:11

HRP: Navré du temps de réponse ^^'

Lorsque Aweï lui annonce qu'elle vient de terminer son travail Grégorie est saisi d'une légère pointe d'anxiété. Le genre d'anxiété mêlée d'impatience et d'excitation timide qu'ont les enfants qui déballent leurs paquets-cadeaux.
Il ne doute pas du talent de la tatoueuse, il a seulement peur d'être déçu et que le tatouage ne corresponde pas à ce qu'il veut.
Enfin qu'il soit satisfait ou pas le résultat sera le même de toute manière puisqu'il remerciera la Razhal poliment et la paiera quoiqu'il en soit. S'il était vraiment insatisfait au plus haut point il ferait au maximum comprendre posément à la Razhal que son travail ne correspondait pas à sa demande et qu'il ne pouvait se résoudre à payer. Mais en aucun cas il ne faisait parti de cette certaine partie de la clientèle qui revendiquait sa souveraineté à corps et cris, il trouvait ce genre de comportement absolument futile à vrai dire.

Cependant à la pointe d'humour de la Razhal il ne peut s'empêcher de se retourner en un éclair...pour constater que la tatoueuse était vraiment douée.
D'un coup le souci qu'il s'était fait lança place à un sourire qui sans être débordant de joie était assez expressif pour que l'on voit qu'il était content. Il reste un long instant à contempler le Yin et le Yang entre ses omoplates pour se rendre compte du plaisir qu'il prend à le regarder.
Il se frotte légèrement l'œil droit puis ramène son regard vers Aweï à laquelle il sourit mi-reconnaissant mi-sympathique.


« Merci. Il est vraiment beau et il est parfaitement comme je le voulais. »

Un court instant puis il aborde la question fatidique.

« Combien je vous dois? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : Petite chèvre blanche aux yeux cachés par une épaisse tignasse de cheveux frisés.


MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   22.04.13 18:41

Aïe, la question fatidique.

Cela faisait déjà plusieurs années qu'Aweï pratiquait l'art du tatouage et, allez savoir pourquoi, elle n'était jamais à l'aise avec la question du paiement, elle n'avait eu que trop souvent l'expérience de mauvais payeurs, de gens stressés par l'idée de débourser.
En bref, la nervosité qui transparaissait chez ses clients mettaient mal à l'aise la pacifico-pacifiste Aweï, tout simplement. Il était toujours très délicat de demander à payer quand il ne s'agissait pas d'un de ses confrère caprins pour qui l'idée de la circulation de l'argent était une chose presque génétique.

Mais bon, ce client-ci semblait plutôt à l'aise avec la question. Dommage, car la petite chèvre avait, pour le coup, autre chose à proposer.

"Tu es le relieur, n'est ce pas ?"


Aweï repoussa une de ses bouclette derrière une oreille et fit un signe de tête vers l'un des nombreux tas de dessin en vrac sur une table.

"Il est certain que nous pouvons nous arranger !"

La frisée appliqua une crème apaisante sur la peau curieusement non rougie de l'homme, puis plaça un pansement. Elle s'éloigna un instant et revint avec quelques dessins.

"J'aurais besoin actuellement de trois livres. Un pour mes animaux qui ferait une petite centaine de pages ; un pour mes dessins réalistes, comme des portraits ou des plantes qui ferait une petite quarantaine de pages et un pour mes dessins abstraits et symboles. D'habitude, j'annonce le prix avant l'encrage mais vous aviez l'air pressé, cependant, le tatouage va vous coûter 10 caras. Je suis prête à négocier avec mes trois reliures."

La chèvre souriait, la négociation, voilà qui la détendait après une séance de piquage. Le client devait sans doute être en transe à l'heure qu'il était et serait certainement d'une humeur plus joviale qu'à l'accoutumée. Enfin, c'est ce qu'elle croyait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !   

Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit vient de se lever, encore une belle soirée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ? Le soleil vient de se lever... ?
» { Le soleil vient de se lever - - - PV
» Le soleil vient de se lever...
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Une belle soirée de printemps [Aiden]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit