AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Ella Louisa Person ~ Pepper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : hume - 18 ans -1m60 - 50.6 kg - cheveux noir - carré plongeant - souriante


MessageSujet: Ella Louisa Person ~ Pepper   21.02.13 17:29

I. Identité

Nom & Prénom : Person Ella Louisa
Surnom : Pepper ou Pep's.
Sexe : Féminin
Age : 18 ans
Race : Hume
Idéologie : Aucune.
Métier : Plongeuse sur le Phalène.


II. Conscience du monde et magie

Connaissance des extra-tyrestres : Non.
Connaissance des vampires : Discutions intenses les archives.
Conscience : Bienheureuse
Technique : -
Spécialisation :-


III. Allure générale

Description physique & morale :

Ella Louisa Person cache bien son jeu. Haute comme trois pommes, elle atteint avec difficulté le mètre soixante et elle est tout en finesse. Pepper n'a jamais eut de complexe, peu importe que les autres disent que sa poitrine est minuscule, qu'elle a les hanches trop larges, son corps lui permet de grimper toujours vite et toujours plus haut, c'est essentiel.
Sa bouille n'est plus celle d'une enfant mais ses yeux rêveurs et son sourire provocateur rappellent sa jeunesse. Son visage est encadré par un carré plongeant de cheveux aussi noir qu'une nuit sombre et si fins et glissants qu'il est impossible d'en faire quoique se soit.
D'après sa sœur Ana, Pep's est désespérante. Elle ignore tout du verbe s'habiller. Tout au mieux elle se déguise. Son Pantalon foncé, ses bretelles et sa chemise claire trop grande la font facilement passer pour un jeune garçon. Surtout quand elle visse sa casquette usée sur sa tête.
Généralement elle se déplace comme un chat de gouttière : sur les toits. Son pas vif et assuré dans les hauteurs est bien connu dans son quartier et ses acrobaties toujours appréciées des enfants.
« Mais si ce n'était que ça » soupir souvent Ana. La sœur aînée de Pepper a perdu espoir le jour ou la cadette lui a montré sa tenue de travail sur le Phalène. Un pantalon et une chemise moulants rouge vif. Horreur.
Ella adore cet ensemble : il la protège du vent lorsqu'elle grimpe dans les hauteurs du Phalène et est d'une couleur chaude, joyeuse et réconfortante. Elle le complète par un foulard assorti qui retient ses cheveux. Ils ne faudrait pas les prendre dans les engrenages...

Pepper est têtue, il n'y a pas à dire... Elle tient à faire ce qu'elle veut, quand elle veut, comme elle veut. La seule chose qui a la vie plus dure que son obstination c'est son sourire. Ella est constamment de bonne humeur et énergique. Alors oui, il faut s'accrocher et avoir un cœur solide à ses cotés ! Elle saute partout, grimpe, rigole sans cesse et elle a une fâcheuse tendance à serrer contre elle tout ce qu'elle trouve mignon. Une véritable pile électrique montée sur ressort, propulsée par moteur vapeur. Pep's puise son énergie dans ses longues heures de sommeil. Elle pourrait faire trois fois le tour du cadran si on ne la réveillait pas et quand on la réveille, Ella devient ronchon et maladroite.
Cette montagne de rires et de pirouettes lui sert aussi de remparts. Ella a ses coups de blues et ses petites déprimes que chaque jeune personne connaît. Après tout elle est hume, c'est bien normal. L'un des ces défauts et de vouloir faire croire que rien ne l'atteint. Sa parade est sa gentille moquerie.
Si sa vie était une couleur, se serait rose ! Ella peut s'émerveiller devant n'importe quoi, elle peut rester fascinée des heures par un objet ou un mouvement des plus anodins. Cette naïveté joyeuse lui a plusieurs fois joué des tours et embarqué dans des aventures plus ou moins louches.
Une dernière chose qu'il faut savoir avec cette gamine : elle tutoie tout le monde.

IV. Précisions supplémentaires

Style de combat : Pepper brandit son rire comme une arme et son sourire comme un bouclier. Elle n'a jamais eut à se battre, si elle avait des problèmes, quels qu'ils soient, les hauteurs l'ont toujours protégés. Mais cela pourrait bien changer avec sa dernière mésaventure...
Talents particuliers : Ella n'est jamais tombée. Son sens de l'équilibre est naturel. Depuis toujours elle escalade, grimpe les murs, les toits ou les lampadaires. Les hauteurs l'attirent. Irrésistiblement. Peu importe le danger que ça entraîne. Elle monte. Toujours plus haut. Un jour, elle en est persuadée, elle s'envolera.
Signes particuliers : un tatouage court le long de son bras gauche et son épaule. Elle pensait qu'il représentait un ancien dieu mais il ne s'agit que d'un dragon en réalité. Pep's s'en fiche elle aime bien la couleur. Et puis de toute façon, personne ne peut le voir sous sa chemise d'homme trop grande.

Liens éventuels :

cf le post "les relations".


V. Histoire




Haute comme trois pommes
L'enfance. Merveilleux paysage qui s'arrête au bout de son nez. Elle en a un souvenir restreint : les odeurs et les bruits de la maison, les chamailleries avec la grande sœur et le frère, le lave-toi-les-mains-va-ranger-ta-chambre-reste-là-descend-met-ton-manteau-j'ai-froid de maman et les histoires de papa. Cette période fut heureuse, Ella était bien entourée, choyée et cadrée. Elle tentait de se plier au moule que remplissait si bien ses aînés. Puis à la naissance de Liza, sa petite sœur, se fut la liberté.


Anecdotes : La fenêtre était ouverte.

Ella, 5 ans, escaladeuse de meubles de premier ordre. « Descend, Ella ! », la phrase la plus souvent répétée chez les Person. Ella, cinq ans, escaladeuse de premier ordre et la petite fille la plus têtue du monde. « Descend ! » t'as qu'a croire, le monde est bien plus beau de là haut ! Faire la même taille que papa, échapper aux griffes de sa sœur qui veut jouer à la poupée, attraper un biscuit... Le monde d'Ella est peuplé de défis qu'elle relève sans peur !
Puis une fois, il fallait aller faire la sieste alors qu'il y avait un grand soleil dehors. Ces jours sont tellement injustes ! La cadette eut beau protester, elle fut obligée de retourner dans la chambre qu'elle partageait avec Ana. Bien sur, cette dernière était déjà allongée sagement prête à dormir. Quand la maison redevint calme Ella se glissa hors des couvertures et grimpa sur la commode sous la fenêtre qui donnait sur les toits. Un beau chat l'y attendait pour jouer.
Cela aurait pu être une journée parfaite si Ana n'avait pas hurlé à plein poumons quand elle se rendit compte que sa petite sœur faisait l'équilibriste avec un matou deux fois plus gros qu'elle.
Résultat : la plus grosse punition de sa vie.


Anecdote : En allant à l'école, j'ai rencontré le vent...

Robe passée, chaussures lassés, cartable sur le dos.... Trois... Deux... Un... « Partez ! » et la fusée fusa. « Ne perd pas de vue tes sœurs Zac ! » Mais oui Maman, comme si c'était possible et tenir en laisse Ella. Matin et soir c'était un vrai bonheur ! Le chemin pour l'école lui permettait d'explorer d'innombrable possibilités ! L'occasion rêvé de grimper sur tout objets à portée de main !
Bon, la journée, c'était un peu moins cool : il fallait rester assise pendant des heures et des heures, écouter une méchante dame qui ne vous laissait pas aller dehors si vous ne terminiez pas vos travaux. Un véritable enfer, chaque être doté de bon sens le sait. C'est à cette époque de la petite Person compris que sa sœur n'était pas très intelligente (elle a-do-rait rester sur une chaise) et que son frère était le plus fort (c'était toujours le premier sortie à la récréation).
Ella n'a jamais été douée à l'école, elle passait bien trop de temps à jouer et faire des bêtises avec Evans, con camarade de toujours. Conséquences ? Les robes étaient toujours trouées, les chaussures et les genoux râpés et ça rouspétait fort à la maison.


Anecdote : La prochaine c'est fois c'est papa qui sera enceinte.

Ella ne reviendra pas sur la période de la grossesse. Elle a découvert de qui sa sœur tenait son coté sale petite peste. C'est bon. Une fois, pas deux. La prochaine fois c'est papa qui s'y colle.
Liza Maria Person. La nouvelle venue de la famille. Un petit ange baveux au yeux mi clos. Ella l'a tout de suite adorée et c'est secrètement promis qu'elle ne deviendrait pas une Ana Bis.
Liza Maria, Ella Louisa, Ana Lea et Zac Jack. Mais qu'avaient les parents avec les A et les deuxièmes prénoms plus horrible les uns que les autres ? Mystère. La petite miss n'aimait pas les siens en tout cas et préférait que ses camarades l'appellent par son nom de famille.
Enfin bref, la petite Liza demandait toute l'attention de la maisonnée et sa présence éclipsa celle de son aînée. Un véritable bonheur. La période où Ella pouvait demander n'importe quoi, son père disait oui à tout. « Papa, je peux aller jouer dehors? » Oui. Et voilà comment à huit ans, la gamine se mis à parcourir les rues avec son ami Evans et à appliquer sa maîtrise de l'escalade des meubles à l'escalade des maisons.
La gamine se fit une petite réputation auprès des gamin du quartier. La fille la plus cool, qui n'avait peur de rien contrairement à toutes les autres. Ça, pour ignorer la peur, Ella était la plus douée. Accomplir des cascades en tous genres de la plus banale à la plus dangereuse, relever chaque défi lancé, elle ne reculer devant rien et plongeait dans l'inconnu avec le sourire. C'est de cette époque qu'elle tire son surnom : Pepper. Comme le poivre saupoudré pour relever la vie qu'elle croque à pleines dents.


Anecdote : Dire « Non ».

« J'arrête l'école à mon 13ème anniversaire. » Une bombe larguée au milieu d'une famille d'universitaires. Arrêter ses études. Quelle stupidité. Pourtant Pepper était plus que sure d'elle. Elle s'ennuyait à l'école. Ça ne l'intéressait pas, elle n'éprouvait aucun plaisir à s'asseoir sur une chaise toute la journée. Ce qu'elle voulait, elle, c'était la liberté, pas être enfermée dans une cage. On lui ria au nez mais la gamine insista. C'était vraiment vrai son histoire d'arrêter les cours. Panique à bord. Une catastrophe, les parents se demandèrent ou ils avaient échoué et quand dans leur rôles de parents. La sœur dédaigneuse monta dans sa chambre et le grand frère près à rentré à l'université en resta bouche bée.
Ce n'était pas dans les habitudes d'Ella de tenir se dresser contre ses parents. Leur tenir tête, oui, évidement, même si la plupart du temps elle perdait. Mais là c'était autre chose. C'était sérieux. Arrêter l'école. Sa mère se dressa devant elle, la tête haute, sur le point d'exploser et lui ordonna d'arrêter de dire des imbécillités. « Non. » Sa mère lui ordonna d'arrêter de dire des imbécillités et de monter dans sa chambre. Pepper savait lire et compter c'était largement suffisant. Avant que son dragon de mère réveillé se mette à cracher du feu, son père se mêla à la conversation. Ce soir là Pepper n'eut pas l'impression de perdre mais de grandir. En plus elle avait fait un marché. Si a treize ans elle ne voulais toujours plus aller à l'école, elle deviendrait alors apprentie dans le domaine de son choix.
Quatre mois plus tard elle fut confié à un mécanicien à la réputation solide.




Clef à molette et dé à coudre.
Dire non à ses parents. C'est comme ça qu'Ella avait eut l'impression de grandir et de ne plus être une enfant. Elle avait choisit ce qu'elle voulait faire. Pepper était la plus indépendante des quatre enfants. Elle partait tôt le matin et rentrait tard le soir, décidait de tout comme un chef. Même si sa mère Élène avait été dure à convaincre, elle avait maintenant confiance dans les capacité de décision de sa fille. Ella semblait beaucoup plus heureuse et sure d'elle.


Anecdote : Savoir prendre les virages qu'offre la vie.

« Ce n'est pas un métier pour les femmes. » *Merci M'sieur, on commence bien toi et moi.* Et bien Pepper n'était donc certainement pas une femme car après quatre ans de formation elle était capable de parler de n'importe quel moteur ou chaudière que n'importe les quels des mécanos qu'elle côtoyait. Sa bonne humeur et son obstination forçait ses collègue au respect. Et puis à grimper partout elle était un peu leur mascotte. Et leur mascotte avait un petit ami : Evans.
La vie filait. Ella avait l'impression que c'était sans la bonne direction. Elle pensait de plus en plus sérieusement à prendre un appartement maintenant qu'elle était rémunérer. Pep's ne roulait pas sur l'or mais avait de quoi subvenir à ses besoins. Elle voulait faire part de ce projet à ses parents un week-end de sa 18 ème année. Cependant, la vie avait encore quelque tours en réserve et chamboula les plans.
La conversation était des plus morne et ennuyant. La table familiale était pleine. Ella poussait la nourriture du bout de la fourchette. Le monologue strident d'Ana sur les joies de l'université ne l'intéressait pas. Son frère, la voyant avec un regard sombre lui lança une pomme. « Attrape ! »Dans les nuages Pep's vit trop tard le fruit voler et il passa par la fenêtre ouverte du troisième étage. Elle plongea à sa suite avec un cris d'allégresse. *Merci pour l'excuse, Zac*. Pepper avait escaladé cette façade mille et une fois, elle en connaissait chaque détailles. Elle laissa passer les premiers fils à linges puis entama sa descente, ou plutôt contrôla sa chute en rebondissant de fil en fil. L'un d'entre eux lâcha sans prévenir. Loin de paniquer Pep's glissa le long du mur et quand elle jugea le sol assez proche, s'appuya contre le rebord de la fenêtre et se propulsa en arrière exécutant un magnifique saut périlleux. Elle se réceptionna sur une main, l'autre tenant le fruit au malheureux destin. Se remettant dans une position à peu près normal, elle croqua dans la pomme en faisant un clin d'œil à deux étranges humes qui l'observaient. « Il ne faudrait pas gaspiller la nourriture ». La femme fit un pas en avant et engagea une conversation qui mena Pepper à être engagée le jour même sur le Phalène.


Anecdote : Un parc zoologique ? Non, juste le Phalène.

« C'est moi ou ce rafiot. » Evans n'aurait pas du poser cette alternative. Pepper choisit le bateau, sans aucun regret. Évidement ça a jeté un froid dans leur relation qui s'est brutalement interrompu.
Pepper n'est pas une fille qui regarde le passé, Ella a fait ses valises a pris sa bonne humeur et s'en es allée.
Rien n'est plus merveilleux que de monter au sommet du navire et sentir le vent sur son visage. Les voyages en compagnie du Cap'tain et de sa joyeuse bande de loustiques n'étaient certes pas de tout repos mais... que c'était drôle ! Sid, la cuisinière et ses expériences culinaires, Styles, le mécano le plus doué qu'elle est rencontré (mais il ne faut pas lui dire), le médecin qui gardait un (mauvais) œil sur leur santé. Et puis le plus magnifique c'est qu'on pouvait faire toutes les bêtises possibles et inimaginables, de toute façon, peut importe les problèmes engendrés, Lieutenant réparait toujours les dégâts.
Le Phalène lui avait apporté une nouvelle famille avec qui rire et s'amuser. Ella ne voulait plus le quitter.
Mais dans une relation, il y a toujours deux parties. Le moteur du Phalène ne semblait pas d'accord avec Pepper. Cette dernière était avec Styles, dans la salle des machines. C'était un jour comme un autre. Un jour comme les autres où le moteur avait décidé de se transformer en une énorme meringue ! Sauf que sans moteur, généralement, ça marche moins bien. Pep's savait qu'ils étaient en train de tomber. Elle eut l'idée la plus bête de toute sont histoire. Sortie sur le pont, elle s'est amarrée et est allée essayer de diriger un dirigeable en dégonflant lentement le ballon. Ça marchait plutôt bien son histoire jusqu'au moment ou elle s'est rendue compte (trop tard) que l'Ussidaho gênait sa manœuvre. Sans autre protection que son boute d'amarrage, Pepper fit une chute phénoménale au moment de la collision. Par miracle, la corde stoppa sa descente à moins d'un mètre du sol. Le choc ébranla son corps entier et plus particulièrement son bassin. « Oh, par l'État, ça fait mal » et elle sombra dans l'inconscience.


Anecdote : L'après big boum badaboum.

L'épisode suivant se déroula à l'hôpital pour Pepper. Les secours l'avaient emmenés et il c'était avéré qu'il y avait plus de peur que de mal. Beaucoup, beaucoup de bleus, quelques égratignures et surtout ce bassin qui ne finissait pas de la lancer. La seule visiteuse qu'elle recevait était sa mère, tout les deux jours. Elle lui apportait des nouvelles fraîches du quartier et des rumeurs sur le Phalène qu'elle entendait. Apparemment c'est la Capitaine qui payait les soins.
Être à l'hôpital n'était pas douloureux. C'était ennuyant. Ella se retrouvait une nouvelle fois dans ces prisons « pour son bien ». Elle ne rêvait que d'une chose, sortir escalader un immeuble et retrouver la joyeuse bande du Phalène. Ses journées monotones se composaient de séances de massage avec le kiné, des exercices stupides et un repas dégueulasse. Elle regrettait tellement la nourriture de Sid.
Cela faisait déjà quelques semaines qu'elle attendait de se rétablir avec impatience lorsqu'elle fit un cauchemar. Il commença par un demi rêve ou elle entrevit une créature effrayante se pencher sur son dos et effleurer sa nuque de ses crocs. Son rêve n'était déjà pas bien rassurant et ne s'améliora pas. Elle eut l'impression de tomber et de s'écraser sur son lit. Sans pour autant se réveiller elle se retrouva nez à nez avec un scorpion parlant qui lui demandait de ne pas paniquer. Pep's explosa de rire devant ce rêve absurde. Et puis elle essaya de se pincer pour revenir dans la réalité.
C'est à peu près à se moment qu'Ella se rendit compte qu'elle ne dormait plus.
Bizarrement la jeune fille s'habitua au fil des jours à son corps de singe et au scorpion parlant. Tout Sécaria semblait avoir subit le même sort. Les médecins animaux leur avaient demandé de ne pas paniquer alors que visiblement il y avait toutes les raisons du monde de s'inquiéter. Cette situation burlesque n'empêchait pas Pepper de vouloir voir le monde extérieur. Impatiente comme à son habitude elle fit fis de l'avis des docteurs et échappa à leur surveillance pour faire une petite balade.


Anecdote :Le prix d'un brin de vent sur le visage.

Les conséquences de son escapade furent plus graves que ce que Pep's pouvait imaginer. Elle était tombée nez à nez avec eux coin d'une rue. Ils ne lui laissèrent aucune chance. C'était des militaires. Ils l'enfermèrent dans une véritable cage. Un immense conteneur avec beaucoup d'autres animaux. Non pas animaux. Humes. Personne ne répondait à leur question. Un climat de peur flottait autour d'eux. Puis un médicament fut distribué. Ticket de sorti pour certains.
Cette pilule mena Ella aux portes de l'enfer. Les premiers symptômes furent des nausée et des vertiges. Ils la séparèrent des autres prisonniers et la placèrent dans un petite pièce entièrement nue. Elle aurait aimé protester, hurler qu'elle allait bien mais ce n'était pas vrai, plus elle se débattait avec ce mal être plus son esprit s'enfonçait dans une brume épaisse, la rongeant sa force. Il lui en restait juste assez pour ouvrir les yeux et voir défiler une batterie de scientifiques. Piqûres ou prises de sang. Observations. Prélèvements de poils. Ella perdit la notion du temps. De l'espoir. Une seule chose existait et la faisant vivre. La peur. Elle avait établis son logis au sein de Pepper et ne la quittait plus. Et puis elle y invita une amie. La douleur.
Une douleur perçante, venant de l'intérieur. Ses os lui faisaient mal comme s'ils voulaient s'allonger, sortir de son enveloppe de singe. Et c'est ce qu'il se passait. La pilule commençait enfin à faire effet et à lui redonner une forme humaine. Mais si lentement qu'elle sentait ses os pousser, sa queue de singe rétrécir. Et ça faisait si mal. Et il faisait si froid dans cette salle. Et sa faisait si mal.
Ensuite, vint l'heure des hallucinations. Elle crut voir son père se pencher au dessus d'elle sans la reconnaître et se comporter comme tous les autres scientifiques. Ses oreilles entendirent des hurlements qu'elle identifia comme ceux de Sid. Ou peut être était ce les siens. Sa sœur vint lui parler et puis elle repartit au bras de Styles. Impossible. Lorsqu'elle clignait des yeux, Pepper voyait les membres de sa famille vaquer à leurs occupations. Un fois lieutenant vint lui rendre visite. Il se planta devant elle et la regarda avec dédain avant de lui tourner le dos. Et le capitaine lui parla de compote de pommes à la cannelle en caressant un chat rose.
Les hallucinations repartir comme elles étaient venues : sans prévenir, laissant seule Pep's avec sa peur et sa douleur. C'était pire que tout. Elle se retrouvait à nouveau dans la solitude. Les seules personnes qu'elles voyait étaient ces blouses blanches qui la traitait comme un objet. Et elle avait mal. Mal. Mal.


Anecdote : Court, Ella, court.

Ella se sentait mieux. Elle n'avait plus vraiment mal. Elle était juste endolorie. Pourtant, une dernière hallucination vint lui rendre visite. Son père une nouvelle fois. Il se pencha sur elle et chuchota. « Ella ? Ella... écoute. Ça va aller chérie, tu va t'en sortir. » Personne lui avait parlé si gentiment depuis très longtemps. « Tu m'entend Ella ? Tu va devoir courir ma puce, très vite et très loin d'accord ? Ne retourne pas à la maison. » Courir ? Cette hallucination était étrange comment courir si elle ne pouvait pas tenir debout ? « Je vais te donner de l'adrénaline. Ça va faire un peu mal. » Le spectre de son père lui donna des indications pour sortir, lui assurant que les portes seront ouvertes. La seringue que l'homme planta violemment dans son torse lui fit écarquiller les yeux de douleur. Elle était en vie, aucun doute. L'homme en face d'elle était bien son père. Pepper se remis d'un bon debout et se rendit compte que sa taille était de nouveau hume même si un duvet lui couvrait entièrement le corps. « Vas t'en Ella ! ». Courir. La jeune fille lui tourna le dos. L'adrénaline lui donnant des ailes, elle se mis a courir aussi vite que possible, suivant les indications de son père. Les portes étaient ouvertes. Droite. Droite. En face et à gauche. De nouveau à droite et une dernière fois à gauche. Pepper déboucha dans une nuit noir sans étoile. Elle ne s'arrêta pas, aveugle à son environnement. Courir. Plus vite. Elle arriva dans un quartier résidentiel. Par ou était elle passé ? Elle ne le savait pas. Pep's essaya de rassembler ses idées. Elle était nue. Le linge suspendu aux maisons se retrouva sur son dos. Elle était recouverte de duvet. Il ne fallait pas qu'on la voit. Ella se dirigea vers une ruelle. L'effet de l'adrénaline s'estompa, elle trébucha, s'étala par terre. Pepper se recroquevilla contre des poubelles et ferma les yeux en attendant que ça passe.

Citation :
Extraits du journal de David Person.
Je me suis transformé en corbeau. Je veux dire, mon corps était celui d'un corbeau mais mon esprit restait le mien. Et je pouvais parler ! […] Des militaires sont venus à la maison et on donné une pilule rouge à chaque membre de ma famille.[...] Ils m'ont proposés de travailler sur cette mutation. J'ai accepté évidement. Quel étrange phénomène ! J'ai hâte de l'étudier.[...] Mon sujet d'étude est un singe. La pilule n'a pas fonctionné et on l'a isolé.[...] Les tests ne donnent rien pour l'instant.[...] on dirait que la pilule commence à faire effet.[...] Je crois que j'ai trouvé : la pilule devait être mal dosée, c'est pour cela qu'on observe le phénomène au ralentit. [..]C'est passionnant ! Horrifiant un peu mais tellement exaltant !.[...] Le sujet commence à retrouver forme humaine. J'ai un mauvais pré-sentiment.[...]C'est Ella ! Maintenant j'en suis sur ! Comment c'est telle trouvée ici?[...] Il faut qu'elle sorte de là.[...] Ce sera pour se soir. Toutes les conditions sont réunies. Je suis de garde, il y a des nuages dans le ciel. Je ferais croire aux sentinelles qu'il y a un incident dans l'autre aile. Il faut faire vite.[...] Je crois que j'ai réussit. Je dois détruire ce document. S'ils tombent dessus...


Dernière édition par Ella L. Person le 02.04.13 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : L'autre main du Destin (probablement la gauche) Compte PNJ réservé à la validation des fiches. NE PAS MP.


MessageSujet: Re: Ella Louisa Person ~ Pepper   21.02.13 18:58

Eh bien, nous voilà avec une nouvelle pimpante et fraîche!
Night se ragaillardi de jour en jour avec de très turbulents personnages! Cela nous change de l'Angst de beaucoup d'ancien! *lourd regard sur Caleb et Rodrigue*

Bref, ton arrivée parmi nous est un véritable rayon de soleil (apparemment, on est bien loti en ce moment, faudra ptêt faire gaffe à ne pas choper une véritable insolation)!
Et je me suis bien marrée aux péripéties d'Ella. La fiche est simple, drôle et pimpante à la fois.

Attention néanmoins aux fautes récurrentes (notamment le ce/se et d'autres fautes d'accord avec le verbe), certaines sont visiblement le fruit d'inattention d'autres persistent dans le texte.

[FICHE VALIDEE]

File! Tu peux aller gambader. Et si tu rencontres un autre monstre poilu? Flippe pas, ce sera sûrement Lepty/Cléanthe.


NB: Les fiches ont été nettoyées de tous les post non rp. Désormais, l'auteur du topic est le seul habilité à poster.

Ce topic vous servira à la fois d'étendard, comme de journal intime ou fourre-tout, tant que cela concerne Pepper.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : hume - 18 ans -1m60 - 50.6 kg - cheveux noir - carré plongeant - souriante


MessageSujet: Re: Ella Louisa Person ~ Pepper   11.03.13 22:05

Les RPs

La réalité est un rêve effrayant
~ Lieutenant ~ En Cours ~
Après son évasion du laboratoire secret de l'armée, Ella s'est réfugiée dans un hangar désert. Effrayée par ses cauchemars et la possibilité qu'on la retrouve, Pepper attend. Elle attend que la pilule finisse de faire effet, que son duvet de poils et ses canines pointues -vestiges du vice versa- disparaissent. Suivant les rumeurs des balayeurs, Lieutenant retrouve sa trace....



Dernière édition par Ella L. Person le 23.03.13 0:49, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : hume - 18 ans -1m60 - 50.6 kg - cheveux noir - carré plongeant - souriante


MessageSujet: Re: Ella Louisa Person ~ Pepper   11.03.13 22:05

Les Relations




Où peut on aller mieux, qu'au sein de sa famille ?

Ma Famille.
David Person
Son père, chercheur à l'académie. Elle entretient de bonnes relations avec lui, il la pousse sans cesse à faire ce qu'elle veut, à se libérer des préjugés. Ella ne sait absolument pas sur quoi porte le travail de son père, elle s'en fiche, seul compte les moments passés avec lui.

PNJ

Élène Person
Sa mère, travaille à mi temps pour le commissaire. Ses relations sont plus houleuses avec sa fille ou plutôt ses enfants. Elle fait la loi dans l'appartement familial, malheur à celui qui n'obéit pas. Malgré son coté autoritaire, Élène a toujours écouté chacun de ses enfants sans faire de préférence et les a couvert de d'amour.

PNJ

Zac Person
Le fils aîné, 22 ans suit des études d'Arcanotechnologie à l'Académie comme son père avant lui, il n'est plus souvent à la maison, toujours en vadrouille dans la ville ou en train de travailler à la bibliothèque. Tout le monde est fière de lui.

PNJ

Ana Person
Fille aînée de 20 ans, suit des étude d'histoire à l'Académie. Elle n'y est pas très douée mais elle est plutôt mignonne, un peu cruche et superficielle. Personne ne doute que dans quelques années elle aura fait un bon mariage.

PNJ

Liza Person
La cadette de 10 ans, on reconnaît la beauté d'Ana, l'esprit vif de Zac et l'insouciance d'Ella. Bref, Liza est un petit ange turbulent plein de promesses.

PNJ







Amis, hommes et femmes de confiances, étranges oiseaux.
<
Le Phalène.

Leather O'Hara
La plus... La plus... La plus, quoi. C'est grâce à cette Madame que Pepper est maintenant Plongeuse. Le cap'taine les embarque toujours dans d'étranges aventures.

Fiche


Lieutenant
Second du navire : Faut qu'il pète un coup et qu'il rigole vraiment, ça lui feras du bien. Pep's l'aime bien. Il fait attention à eux et même si des fois il semble un peu ronchon, elle a l'impression que rien ne peut arriver de mal quand il est là.

Fiche


Syd
La cuisinière : Son amie est un peu plus jeune qu'elle mais elles s'entende bien, surtout pour inventer des défis bizarre.

Fiche


Le Médecin de Bord
c'est pas que Pep's ne l'aime pas, c'est qu'il lui rappelle sa sœur, c'est différent.

Fiche
Styles
le mécano : ce qui est sur c'est qu'il n'a pas froid aux yeux et qu'il est douer avec les machines. Cependant son coté « romantique » peut parfois être agaçant.


Fiche

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ella Louisa Person ~ Pepper   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ella Louisa Person ~ Pepper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le premier rpg/3rd person shooter de 40k: space marine!
» Ella Carigan, pour vous servir ![Magicienne & Conseillère du Daronavar]
» Ella est là ! (< BDM)
» V. Pepper Potts | I'm not a hero
» Ella Montgomery
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit