AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Jour d'affluence [Libre !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : Hûme, entre 20 et 30 ans, sexe féminin. Plutôt grande et mince. Peau pâle, longs cheveux bruns.


MessageSujet: Jour d'affluence [Libre !]   12.08.13 15:32

Montgommery avait pris une soirée de congé. Enfin, presque. Elle était bien obligée de temps à autres de laisser l'hôpital tourner pour prendre un peu de repos, même si elle tendait à ne pas compter ses heures, mais cette fois-ci elle en profitait pour s'occuper d'une autre partie de son travail...

Elle entra dans le bar un peu précipitamment, comme la plupart des personnes ce soir-là. Il pleuvait des cordes, et la douce chaleur du bar était plus qu'attirante. Elle repoussa sa capuche et tenta de remettre en ordre les mèches de cheveux mouillées qui collaient malgré tout sur son front. Résignée à ce que son manteau trempé dégouline dans la salle malgré sa bonne volonté, Montgommery se dirigea vers le comptoir.

Elle salua Rodrigue avec un sourire, et commanda un grand recaf. Pendant que le barman préparait sa boisson, elle jeta un regard panoramique à la salle. Le temps de chien avait sans doute poussé les gens à venir s'abriter, car elle n'avait jamais vu la salle aussi pleine. Toutes les tables étaient occupées, quoi que rarement complètes. Rodrigue la tira de sa contemplation en posant sa commande devant elle, et elle lui glissa avec son paiement l'enveloppe anonyme qu'elle était venue déposer.

Montgommery saisit sa tasse et, résignée, s'approcha d'une table déjà en partie occupée.

- Excusez-moi, demanda-t-elle avec un sourire poli, puis-je m'asseoir ici ?


[N'importe qui peut répondre, il peut y avoir une ou plusieurs personne(s) à cette table ^^ Avis à ceux qui cherchent un topic !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Venu sur Tyr dans une cabine téléphonique

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Re: Jour d'affluence [Libre !]   05.09.13 23:20

Certes, on aurait pu penser qu’il n’était pas du genre à s’asseoir à cette table. Ou même qu’il n’était pas du genre à avoir passé la porte du bar d’ailleurs. A vrai dire ça ne faisait pas très longtemps qu’il était là, les épaules de son long manteau étaient  humides tout comme ses cheveux longs réunis en catogan et certaines gouttes glissaient encore dans son dos en dessinant des arabesques. Des détails à intéresser un poète, mais un poète serait sans doute sous la pluie à compter les jonquilles s’affaissant sous l’eau en s'extasiant devant la beauté du monde et de ses aléas climatiques. Des putains de jonquilles dans cette ville… Il n’y avait sans doute que dans les serres du professeur qu’elles pouvaient survivre.

Le Docteur était plongé dans ses pensées et fixait son verre qu’il effleurait de ses doigts lorsque la demoiselle l’interpella. Inutile de dire que dans cette situation, il était effectivement charmant. Pas de ce charme calculé dont il se servait allègrement, c’était un de ces rares moments ou ses traits réguliers étaient détendus et incontrôlés. Une chose qu’il ne se serait pas permit en temps normal hors de l’intimité, mais un lieu lorsqu’il devient assez peuplé peu donner l’illusion d’une certaine isolation. Si beaucoup de gens peut être désagréable, cela permet de garder l’anonymat.

Il leva les yeux, semblant sortir difficilement de sa contemplation. Immédiatement le contrôle reprend le (contrôle haha) dessus. Il prend son temps sans atteindre l’impolitesse et finalement l’invite à s’installer gracieusement, d’un ton égal.
- C’est avec plaisir que j’accepte de partager ma table avec vous mademoiselle.

Elle n’est pas désagréable à regarder, dégage une énergie intéressante, et son sourire éclaire son visage. Il la dévisage un instant, intrigué mais courtois.
- Vous travaillez à l’hôpital n’est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Macalister

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Jour d'affluence [Libre !]   06.09.13 19:56

Edward s'est fait coincer par la pluie, il n'avais certainement pas besoin de ça, la santé est une chose bien précieuse pour lui.Il décida de rentrer dans le bar en espérant pouvoir se réchauffer et s'abriter de la pluie.

Ce n'étais pas son habitude d'errer dans la rue comme ça, mais si le coursier qui lui avais donné l'adresse n'avais pas une écriture tellement illisible, il aurais déjà trouvé son client.

Il rentra dans le bar en s’appuyant nonchalamment sur sa canne, souleva sa capuche et balaya la salle du regard.Toutes les tables étaient occupées, toutes sauf cette table où il n'y avais que cet homme et cette femme, pourquoi pas ?

Il passa au comptoir demander un verre vide, et il réfléchi un peu à la réaction de son client s'il arrive en retard."Bah, au pire je n'aurais qu'à lui montrer ce que je sais faire Very Happy" .Il remercia Rodrigue puis se diriga vers cette table libre.

Il arriva en boitant (sans dec XD) et demanda de sa voix qui ferais penser qu'il est enroué : 

-puis-je vous rejoindre ?


Dernière édition par Edward Macalister le 03.11.13 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : Hûme, entre 20 et 30 ans, sexe féminin. Plutôt grande et mince. Peau pâle, longs cheveux bruns.


MessageSujet: Re: Jour d'affluence [Libre !]   21.10.13 12:13

Montgommery posa son recaf sur la table et tira une chaise pour s'asseoir face au Docteur. Elle le remercia avec reconnaissance. La question qui s'ensuivit la laissa perplexe, et elle se permit de dévisager l'homme en face d'elle. Se seraient-ils déjà croisés à l'hôpital ?...

Au vu du nombre de personnes qui étaient passées par les locaux de l'hôpital central de Sécaria depuis les événements flous de l'attaque terroriste, la réponse était fort probablement oui. Le fait que Montgommery n'ait aucun souvenir de l'homme en question ne signifiait à peu près rien, puisqu'elle voyait bien trop de patients pour se rappeler de tous. L'homme était pourtant charmant... elle l'aurait remarqué, non ?

- En effet, je travaille à l'hôpital, finit par répondre Montgommery avec un sourire un peu gêné. Je suis désolée monsieur, devrais-je me souvenir de vous ?...

La réflexion de la jeune femme fut à cet instant interrompue par l'arrivée d'encore un nouveau client. Sa voix un peu éraillée trancha dans le brouhaha quand il demanda à se joindre à la tablée. Montgommery se tourna tout naturellement vers le Docteur, l'interrogeant du regard sur son approbation. Après tout, il était le premier arrivé, il avait donc le droit de choisir avec qui il partageait son espace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Venu sur Tyr dans une cabine téléphonique

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Je sais c'bof...   21.11.13 21:46

Finalement une compagne d’infortune était la bienvenue. Le doc s’aperçu qu’il était plutôt heureux d’avoir un interlocuteur pour ces quelques moments à attendre que la pluie cesse. Il avait jusque-là prévu de se distraire en écoutant les conversations autour de lui. Rien de tel pour apprendre des faits  intéressant que les lieux public où le bruit ambiant semble garantir la discrétion voulue.
Il s’apprêtait à décliner son statut, celui-ci expliquant directement ce qu’il aurait pu faire à l’hôpital, lorsqu’ils furent  interrompus assez inélégamment. Il aurait pu pardonner à l’intrus son intervention, son apparence, (au-delà de laquelle il avait appris à regarder) mais il ne lui pardonna pas sa tournure de phrase. "Puis-je vous rejoindre"
Il ne suffit pas de placer le verbe devant le pronom pour transformer une question en politesse. Quand à ce " vous rejoindre " il sous-entendait une participation active à tout ce qui se serait déroulé à la table. Assez présomptueux. Un " Pourrais-je me joindre à vous " était acceptable si l’idée de simplement s’asseoir ne suffisait pas. L’idéal aurait été de placer un " Excusez-moi " en début de phrase. Et il n’était pas beau, ce qui suffit souvent pour se faire pardonner un nombre de choses incroyable.

- Je n’ai absolument aucune envie que vous vous joigniez à nous, mais en réalité si vous voulez vraiment vous asseoir à cette table, qui suis-je pour m’y opposer. Elle ne m’appartient pas. Et dans un cas comme celui là, je ne pourrais pas vraiment me permettre de vous enfoncer mon poing dans la figure pas vrai ? Ça ne serait pas civilisé.

Son regard s’était fait glacé et disait à peu près le contraire de ses dernières paroles : SI j’en ai envie, je le fais. Il se tourna ensuite vers Montgommery pour conclure :

- Mais peut être avez-vous votre mot à dire ? La voix d’une femme peut faire beaucoup.

Peut faire faire beaucoup aux hommes surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jour d'affluence [Libre !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour d'affluence [Libre !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Sartre dit un jour.... [libre !]
» Se promène dans les couloirs pour son premier jour [Libre]
» Jour Après Jour [Libre]
» LIBRE - un jour viendra nous aurons des rêves à nouveau
» Obama en chute libre ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit