AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Ermesynde: chef cuistot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- Dindon de la Farce Moultipasse -

avatar

Signalement : Cheveux blanc poivre-sel, yeux bleus, menue, gracieuse presque fragile empli d'une énergie vive, féroce.


MessageSujet: Ermesynde: chef cuistot   12.10.08 17:07

I. Identité:

Nom :Lurstin
Prénom :Ermesynde
Surnom :Lune est un surnom affectueux que lui donnent parfois ses proches en référence à la couleur de ses cheveux
Sexe :feminin
Age : 22 ans
Race :Hume evolus
Idéologie : Elle croit aux anges gardiens. C'est pourtant une croyance sensiblement différente de celle de la nouvelle église puisque elle ne croit pas aux démons et que son ange gardien est plus de l'ordre de la bonne étoile ou de la chance. Cette croyance est née de l'utilisation inconsciente de son pouvoir qui la sort parfois de situations "sur le fil du rasoir". Elle est donc persuadée qu'il ne peut rien lui arriver ou presque. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir de sacrées trouilles.
Métier : Cuisinière


II. Conscience du monde et Magie:


Connaissance des extra-tyrestres :non
Conscience :Bienheureuse
Technique :Rough
Spécialisation :Modification de la structure chimique des éléments.
Son pouvoir sur les éléments se décline sur plusieurs nuances: Son utilisation générale lui permet de changer la composition d'un élément de manière à le rendre plus ou moins stable ou à provoquer une réaction chimique visant à obtenir la molécule ayant l'effet désiré à l'origine. Une légère poussée permettant d'obtenir un composé plutôt qu'un autre. C'est une activité qui demande assez peu d'en énergie.
L'autre utilisation, la plus fatigante est le blocage d'une molécule à un stade donné et de toutes les réactions qui pourraient avoir lieu avec. La nature n'aimant pas l'immobilité la lutte pour l'immobilité est extrêmement fatigante et l'effet éphémère; dès que l'on s'arrête la nature reprend ses droits et les réactions reprennent. Cette application de son pouvoir, elle ne l'a utilisé qu'une seule fois dans sa vie avec des conséquences assez tragiques et elle a faillit en mourir à cause de l'épuisement provoqué.
Dans tous les cas, l'utilisation de sa magie est pointue à un point qu'elle ne peut se faire qu'inconsciemment, la somme de connaissance nécessaire pour le faire de manière contrôlée étant bien trop considérable pour un esprit humain. Utilisant ce pouvoir très fréquemment dans le cadre de son travail (cela peut aller jusque plusieurs fois par heures pour un repas important), elle ne ressent pas de fatigue caractéristique après chaque utilisation, elle a juste remarquée qu'elle adore faire la sieste et elle mange comme un ogre.


III. Descriptions:

Description physique :
La première chose qui frappe, c'est la couleur de ses cheveux. Car si ses cheveux sont blancs, ils sont pourtant bien différents du blanc des Humes vegetalis ; se rapprochant plutôt du gris blanc argentés des personnes âgées. Elle est pourtant loin d'être vieille.
C'est dur de suivre une hyperactive, toujours en mouvement, toujours un nouveau truc a tester on la voit rarement en entière tellement elle passe vite.
Pourtant si elle prenais le temps de s'arrêter vous seriez surpris.
Une vrai faichon victime comme disent les vendeurs du souk. D'ailleurs quand elle ne cuisine pas elle passe le plus clair de son temps dans les souks à farfouiller. Cette fille quand vous la voyez, vous ne pouvez pas l'oublier.
Comme ça d'abord, sa tenue semble faite de bric et de broc; de tout les machins bizarres qu'elle a pu trouver.
Mais en fait, c'est sur, elle a un vrai don pour les assemblages et pas que en cuisine. Elle porte des choses que même ma grand mère mettrait plus avec d'autres que j'ai encore jamais vu portés, voire même des trucs pas d'ici achetés chez des Rhazals ou plutôt chez leurs employés vu que ces gens là elle ne les a jamais vu. Mais vous pouvez lui faire confiance pour dénicher des trucs qui viennent obligatoirement de chez eux vu leur bizarrerie.
Les seules fois ou je l'ai vue habillée correctement c'est au restaurant, ou elle portait fièrement sa toque et sa blouse de chef, brandissant son écumoire comme un général partant en guerre. Je plains les pauvres gars qui travaillent sous ses ordres.
Et puis elle a la peau dorée en été. Il parait que ça lui vient de son père qui était issu d'une grande famille Lespurienne avant de devenir arcano en Ortaire. Et ça va bien avec ses yeux bleus.
Oui, les yeux, elle les tiens de sa Nevane de mère, une grande beauté il parait mais ici à Secaria on ne l'a jamais vue.
C'est bizarre vous savez, quand on la regarde, on dirait qu'elle subit la même gravité que nous. Posée assise là sans rien faire, elle semble pleine de grâce et fragile comme un petit oiseau. Mais sortie de sa cuisine c'est une vrai calamité, des maladroites comme elle, il en existe pas deux. D'ailleurs on trouve toujours des mauvaises langues pour dire que si tous ses mouvements commencent dans la grâce ils finissent invariablement dans la merde.
Mais sinon en tapisserie elle fait très bien.

Description morale :
Une enfant gâtée, choyée, protégée du monde et de sa réalité. On ne peut pas vraiment dire qu'elle soit égoïste ou capricieuse; elle est juste un brin inconsciente.
Hyperactive sans aucun doute, mais c'est surtout en cuisine que tout s'exprime, au grand dam de son personnel. Il peut jaillir de son esprit plus d'idée en une minute que de mots de sa bouche ce qui donne lieu parfois à des discours assez cocasses ou les mots sont lâchés à un tel débit qu'on en comprend plus le sens et ajoutés aux mots tout un panel de geste et d'onomatopées pour décrire ce qu'elle n'a pas le temps de dire ou les mots qu'elle ne trouve pas.
Autant dire que le personnel capable de la comprendre devient précieux et qu'on en change peu souvent. Elle mène ses troupes comme un capitaine de navire.
En matière de cuisine elle est d'une exigence monstre : si vous ne l'arrêtiez pas, elle jetterait toute une commande pour une simple histoire de nuance en fin de bouche. Son art ne souffre pas de compromis.
Pourtant, au-delà du goût, ce qu'elle aime dans son métier c'est de pouvoir au plus fort de l'affluence glisser un œil en dehors de son antre pour voir se peindre sur les visages des clients surprise et ravissement mêlé.
La découverte encore et toujours de nouvelles saveurs, texture et présentation est pour elle un émerveillement sans nom.
La constance n'est pas non plus son fort, son hyperactivité la menant à commencer dix choses à la fois elle n'en finit souvent aucune sauf bien sûr si c'est de la cuisine. Non, bien souvent elle se contente de demander à sa nourrice (oui les gosses de riches ont encore une nourrice à 22 ans passés), ou à la première personne passant par la, de finir le boulot.
Oui, je crois que je l'ai précisé quelque part; c'est une enfant gâtée.
Gâtée peut être mais pas viciée, elle est absolument consciente de sa chance et remercie son père par un amour et une confiance sans limites, même si quelque part elle reste consciente que l'attitude de son père envers elle et l'amour infini qu'il lui porte doit avoir ses failles.
Conséquence directe de son enfance protégée, mademoiselle ne sait pas prendre de gants avec les autres; franche elle est à peu près aussi maladroite en paroles que dans ses actes.
Mais toujours polie, elle s'excuse facilement de ses erreurs.
D'ailleurs, elle a plutôt intérêt parce que ses erreurs sont fréquentes, inconsciente et étourdie à la limite de l'irresponsable passer du temps avec elle est loin d'être de tout repos.

Non, cette fille est loin d'être mature.
Ou peut être est-ce tout simplement qu'elle ne veut pas l'être.

IV. Précisions supplémentaires:

Style de combat :
Elle est de prime abord totalement inoffensive. En effet, ayant toujours vécu dans un environnement protégé, elle ne sait pas se battre et si elle s'aventurait à vous mettre un coup de poing c'est à peine si vous sentiriez plus qu'une caresse.
La seule chose de véritablement offensif chez elle ce doit être ses ongles à la manucure toujours parfaite qui grifferaient un éventuel adversaire si elle osait y penser. Mais, si Elle est inoffensive, elle n'en est pas, pour autant, dépourvue de défense.
Persuadée d'avoir une bonne étoile, son inconscient se sert de cette "ouverture" pour utiliser son pouvoir à des fins de protection ou de fuite. Sa nature étourdie la poussant généralement à mettre les manifestations de son pouvoir dans la partie des "choses qu'elle n'avait pas vu" ou à sa chance insolente.

Talents particuliers :
La cuisine.
Un talent naturel ajouté à un intérêt débordant et une recherche constante font d'elle une cuisinière hors pair à la base. Si on ajoute à cela ses capacités magiques qu'elle utilise régulièrement vous obtenez un génie, capable des plats les plus succulents, des associations les plus inattendues. Elle n'a jamais raté un seul plat.
Signes particuliers :
Ses cheveux d'un blanc argenté dont elle prend grand soin sont toujours coiffés avec le plus grand soin. Que ce soit chapeau, peignes, coloration tout est fait pour les rendre somptueux.
En rp son inconscient s'exprimera en orange car il perçoit les choses de manières légèrement differentes et que cela permettra une légère explication de la manifestation de son pouvoir


V. Histoire:
Elle est née à quatre ans. Je sais vous trouvez cela invraisemblable pourtant sa vie commence bien à quatre ans; pour elle tout du moins. De l'avant, il n'y a guère que son père qui soit au courant.
Son père, un homme bien, issu d'une des bonnes familles Lespuriennes, cadet sans avenir réel au sein d'une fratrie débordante. Il a fuit vers l'arcanotechnologie et s'est découvert brillant. Il a d'ailleurs tout découvert en même temps, Ortaire et le noir de la science; Ortaire et la brillance de Magdale.
Magdale, une femme à la beauté qu'aucune lespurienne ne pouvait égaler à ses yeux et à l'esprit aussi bien formé que le sien.
Magdale que rien ne prédestinait à un aussi horrible destin. Magdale dévorée sous les yeux horrifiés de sa fille, un petit ange blond de quatre ans a peine.
Personne ne sait ce qu'il s'est réellement passé. Plus personne ne se souvient même de ce qui a bien pu se passer, tout le monde s'est empressé d'oublier, d'étouffer ce passé. Tous sauf lui.
Oh Il a bien essayé, le pauvre amoureux transi, le père désabusé, mais peut on oublier le visage déformé par l'horreur et la souffrance de celle que l'on a tant aimé?
Il ne s'est jamais remarié.
Par contre, il a déménagé. Et il était tellement pressé qu'il n'a même pas fait attention ou il était muté. De brillant arcanotechnicien Neven il est de devenu chef d'un petit labo Secarien. C'est terrible le froid pour un Lespurien.
Tout ce qui lui reste de cette époque c'est un dossier caché sur un meurtre étrange:le mort ne possédait plus aucun neuromédiateur susceptible d'assurer le fonctionnement de ses fonctions vitales, plus une seule molécule mais des précurseurs à gogo, comme si le corps avait été soumis à une toxine inconnue capable de bloquer une réaction chimique aussi essentielle. Pourtant aucune trace de toxine, ni même d'antécédent neurologique, et ce mort était un versatilis.
Le coupable n'a jamais été arrêté mais si l'on se donnait la peine de fouiller l'esprit de ce père alors on saurait ce qu'il a déduis lorsque il a vu sa fille évanouie juste a coté, la tête toujours tournée vers le cadavre de sa mère et des sillons de larmes sur ses joues. La porte était fermée de l'interieur et la petite si épuisée qu'elle a faillit en mourir. Pourtant son réveil pas de traumatisme visible, juste une amnésie accompagnée par une claustrophobie et une horreur de la douleur; celle des autres surtout.
Après tout, vous-même, conservez vous beaucoup de souvenirs de votre jeune age? On est si jeune a quatre ans que l'on peut encore tout reconstruire.
C'est seulement ce qu'il s'est dit ce père et c'est ainsi qu'il est partir à Secaria.

Secaria, ville froide, ville sombre.
Et au milieu de Secaria, une enfant vivait là. Protégé par l'amour débordant d'un père qui voyait revivre en elle celle qu'il avait tant aimée.
Oh, ne vous méprenez pas, ce n'était pas de cet amour pervertit et l'homme restait bien conscient que ce qu'il voyait croître là n'était pas Magdale et si, jamais il ne leva sur elle la main, son éducation resta juste du début à la fin. Non, jamais péché d'orgueil il ne commis en croyant que cet ange puisse être dénué de défaut et toujours ses fautes furent punies.
Mais elle ne fut privée de rien, et surtout pas de lui. Petit à petit la complicité naquit, et jamais elle ne s'éteignit, grandissant chaque jour un peu plus. Et lui qui regardait avec émerveillement cet enfant se develloper.
Jamais ne lui vint à l'idée qu'elle aurait du mourir et Magdale vivre. Il savait bien que cette dernière ne l'aurait pas souhaité. Et puis l'émerveillement qu'elle manifestait pour chaque chose était tellement adorable qu'on ne pouvait s'empêcher de l'aimer. La seule chose qu'il ne se permit jamais c'est de lui parler de magie, il voulait la protéger à tout prix. A-t-il seulement bien fait?
En tout cas, depuis 18 ans rien n'a changé si ce n'est que le petit ange a grandit et le vieux monsieur vieillit. Elle est devenue une cuisinière assez renommée et lui un vieil arcano respecté proche de la retraite si jamais un jour on la lui accorde. Mais leur lien indéfectible n'a pas bougé, la seule chose qui inquiète vraiment cet homme c'est qu'un jour il ne sera plus là pour elle et il chasse ardemment un mari pour le remplacer et surtout la proteger.


Dernière édition par Ermesynde le 28.02.10 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : L'autre main du Destin (probablement la gauche) Compte PNJ réservé à la validation des fiches. NE PAS MP.


MessageSujet: Re: Ermesynde: chef cuistot   24.09.11 21:43

13 Octobre 2008, Calliope a écrit:
Ok ça me va ! Tu as une validation de principe, je laisse juste histoire qu'un autre admin donne son avis (et se tape le boulot).

Juste deux trucs pour le fun.

Citation :
elle passe le plus clair de con temps dans les souks à farfouiller.
'tention, voyons ! ^^

Citation :
les yeux, elle les tiens de sa Neven de mère
on dit nevane, mais tu pouvais pas savoir Wink



NB: Les fiches ont été nettoyées de tous les post non rp. Désormais, l'auteur du topic est le seul habilité à poster.

Ce topic vous servira à la fois d'étendard, comme de journal intime ou fourre-tout, tant que cela concerne Ermesynde.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ermesynde: chef cuistot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Thuel'bag Wardorin [Cuistot Drow][Tebi][Validé]
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le chef de la DCPJ accuse d'implication dans les kidnappings
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit