AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   29.12.08 1:04

Il y avait eu la première semaine, il avait fait la connaissance de "Monsieur Lemaire", ce personnage énigmatique. Puis il s'était lui-même présenté à son équipe. Des Arcano ratés comme lui et des fonctionnaires bienheureux, une belle brochette d'emmerdeurs procéduriers à souhaits qui compensaient la médiocrité de leur existence par une incroyable ténacité à transformer la moindre ligne d'un texte de loi quelconque en un cauchemar administratif pour leurs ennemis. Et leurs ennemis étaient aussi nombreux que les affectations du Bureau étaient vagues, sans compter sur le fait que Le Maire fermait les yeux sur toutes les opérations louches. En un mot l'endroit rêvé pour Kastelvargd. En une semaine il avait mis tout ce beau monde au pas et tous marchaient dans son sens. Les éléments perturbateurs avaient été écartés sans ménagement et relégués à des tâches subalternes, les plus disciplinés s'étaient vus placés à des postes plus intéressants et mieux rémunérés. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes administré.

Puis vint la deuxième semaine. Il avait fait reporter tous ses rendez-vous à cette semaine fatidique. Il avait vu défiler les directeurs de tous les autres bureaux, chacun lui expliquant en quoi lui, Kastelvargd avait en fait pour mission de les aider eux, dans leurs missions respectives. Puis il avait vu tous les employés de son bureau, pour leur expliquer comment cela allait fonctionner dorénavant s'ils n'avaient pas déjà compris: à la baguette. Puis il avait reçu les syndicats et les délégations d'Arcanotechniciens, depuis les plus conciliantes à la limite de la soumission jusqu'aux plus radicales à la limite de la menace de grève, et toutes les variations imaginables entre les deux. Puis il avait reçu les corporations rattachées aux travaux de voiries, d'architecture, de production industrielle qui travaillaient avec les Arcanos sans en être eux même et avait eu droit au même cirque. Et maintenant c'était le tour des "Very important persons" qui venaient tous déposer un "petit cadeau en guise de bienvenue" ou une menace voilée ou parfois même les deux pour s'attirer les grâces du nouveau directeur.

Tout ce défilé commençait à sérieusement lassé Kastelvargd quand on lui annonça Eliade Tales. Le patronyme féminin fit tiquer Damian. Il n'avait pas encore reçu de Ladie et son bureau était dans un désordre à faire peur (du moins c'est qu'il lui semblait au travers du prisme déformant de son éducation bourgeoise). Il y mit de l'ordre rapidement et ajusta son col dans une petite glace avant de demander à sa secrétaire de faire entre Miss Tales. Qui pouvait-elle bien être et qu'avait-elle à lui dire/demander/exiger/promettre (rayer les mentions inutiles)? Lorsque la porte s'ouvrit il se tourna simplement face à son invitée et la salua d'un baise-main:


Miss Tales, c'est un honneur de vous recevoir ici. Que me vaut le plaisir?

Il ne connaissait pas assez la jet-set Sécarienne pour estimer si cette Eliade était vraiment une personne importante mais pour avoir obtenu ce rendez-vous elle devait bien être quelqu'un en tout cas alors autant être un peu flatteur.
Revenir en haut Aller en bas

- Irma Omnichiante - "Allez-vous mourir un jour ? Appelez au 3627."

avatar

Signalement : Vampire


MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   29.12.08 1:54

Il ne devait s'agir que d'une visite de courtoisie, probablement. Eliade ne se mêlait pas très souvent au commun des mortels, mais si elle voulait que sa résidence nouvellement achetée ne soit plus soumise à certains contrôles, il allait falloir graisser la patte de certains administrateurs. Quelle aubaine... Il y avait tout juste eu un nouveau venu dans les hautes sphères de Sécaria! D'ailleurs elle avait pris rendez-vous. Non, pas la première semaine, directement la seconde. Nous dirons qu'il s'agissait purement et simplement de bon sens! Pour l'occasion, il s'agissait d'être présentable, polie, et... Le reste viendrait tout naturellement. Elle avait enfilé une robe sobre mais joliment apprêtée, un beau corset brodé, ses cheveux parfaitement relevés et un maquillage impeccable... Elle avait tout de la Lady qu'elle était devenue. Que demander de plus? Elle n'avait cependant pas apporté de cadeau. L'hypocrisie, très peu pour elle. Les menaces? Encore moins, elle n'en avait pas besoin. Elle préférait, simplement les accords.

Eliade s'était tout naturellement présentée à l'accueil du bâtiment administratif... Seule. Du moins on l'attendrait à l'extérieur, comme d'habitude ou presque. Elle n'eut pas à attendre longtemps. De fait, bien qu'on l'avait invité à s'assoir pour patienter, elle ne le fit pas, sachant très bien que s'installer pour à peine quelques secondes était vraiment inutile. Elle se fit mener jusqu'au bureau de ce Von Kastelvargd qui l'accueillit avec de bien bonnes manières, il fallait l'avouer. Un délicat sourire ourla ses lèvres alors qu'elle ramenait sa main à elle.

"Monsieur Von Kastelvargd, tout le plaisir est pour moi. Je suis venue vous féliciter pour votre récente promotion."

Entre autres, bien entendu. Elle s'avança dans le bureau fort bien ordré, bien qu'elle se serait sans doute permise quelques petits arrangement quand au placement de certains objets. Ses prunelles sombres détaillèrent la pièce d'un mouvement circulaire avant de se reposer le plus naturellement du monde sur l'hume. C'était exactement comme elle se l'était "imaginé"! Le reste n'était affaire que de discussion.

"La ville correspond-elle à vos attentes?"

Et le poste aussi. Même s'il devait être aux anges dans sa position. Bon, il restait quelques personnes indisciplinées à évincer, ce qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de faire, mais cela viendrait en temps et en heure, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   29.12.08 22:13

Si la ville correspondait à ses attentes? Ben voyons, c'est vrai que le brouillard c'est tendance, sans parler de l'ambiance de fin du monde. Au moins cette région avait le bon goût d'être excitante, l'enfer oui, mais sur fond de musique baroque s'il vous plait. En fait tout ça lui plaisait assez, ce côté "Crépuscule des Dieux" saupoudré d'une touche de mystère. Bien sur ça c'était le point de vue qu'on en avait depuis ce bureau, l'un des plus haut du plus haut bâtiment de la ville, juste en dessous de celui de Monsieur Le maire.

Exactement de la place où se trouvait Eliade, on dominait la vapeur et la crasse grandiose de Sécaria et les grandes arcades d'acier puddlé au-dessus desquelles elles s'élevait. De cette tour d'or et d'ivoire stérile le rugissement puissant des machines se réduisait à un feulement discret, rappel timide qu'en bas, là tout au fond de ce gouffre aux allures d'enfer moderne, il y avait de la vie. Des bras humains qui suaient sur des machines cyclopéennes. Un décor construit par l'homme mais pas pour l'homme sans nul doute. Un décor construit pour les Arcanos, cette classe supérieure intellectuelle et paresseuse dont il faisait lui-même partie. Un décor de rêve et de cauchemar tout à la fois qui cristallisait les plus grands espoirs et les plus grandes craintes de l'humenité. Un décor où le Prince mendiant pouvait croiser le Bourgeois orgueilleux.

En fait il aimait cette ville, elle était l'aboutissement de tout ce qui le fascinait dans le monde moderne. Il esquissa donc un sourire.


Je vous remercie de votre courtoisie Miss. La ville est magnifique, en effet.

Souffla-t-il comme s'il se répondait à lui-même.

Mais difficile à apprécier au premier abord, tout comme vous. Vos magnifiques yeux noirs offrent autant de promesses que de mystères. Me laisserez-vous les décrypter?

Questionna-t-il en levant insensiblement son Ar-canne. Juste assez pour attirer le fauteuil qui trainait là près de la belle pour qu'elle puisse s'assoir.


Je vous en prie prenez place.

L'invita-t-il en espérant l'avoir surprise par ce petit tour. Ha, espoir naïf de ceux qui sous-estiment leur ennemi.
Revenir en haut Aller en bas

- Irma Omnichiante - "Allez-vous mourir un jour ? Appelez au 3627."

avatar

Signalement : Vampire


MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   30.12.08 16:42

Oh, la question n'était pas vraiment climatique ni géographique. Sécaria était un véritable enfer pour le commun des mortels, mais les plus "débrouillards" y voyaient une version moderne de l'Eldorado. Avait-il trouver ici ce qu'il était venu chercher? Très certainement. Mais demander était toujours une bonne manière d'engager la conversation tout en ayant l'air suffisamment altruiste pour ne pas précipiter l'affaire.

La vue était magnifique, à n'en point douter. Tant dans la moralité exécrable que dans l'esthétisme fascinant. Cette vue qui était le parfait reflet de l'humenité, crasseuse et double, inégale et monstrueuse. Un monde rongé par la pourriture et l'orgueil, et dans lequel elle évoluait avec la plus grande aisance, comme toutes les personnes qui n'avaient que peu de cas de conscience, d'ailleurs. Elle ne pouvait que convenir à quelqu'un comme Damian.

Il aurait été inconvenant de ne pas satisfaire son espoir de la surprendre. Et elle se retourna très légèrement en sentant le fauteuil s'approcher, l'étonnement maquant ses traits avant qu'un sourire charmé ne vienne prendre place sur ses lèvres. Une bonne chose de fait, en somme. Et elle s'assit, puisqu'elle y était si gentiment invitée.

"Vous savez flatter la gente féminine, Monsieur Van Kastelvargd."

Ce qui était sans nul doute un atout, même si à vrai dire Eliade ne s'y laissait pas prendre. Ce genre de parole restait toujours agréable à entendre, quant bien même elles pourraient cacher un sens moins altruiste.

"J'imagine aisément que vous avez dû avoir votre lot de visite de << courtoisie >> depuis votre arrivée, je me trompe?"

Son charmant sourire s'estompa très légèrement. Ennemie... Quelle affreux terme! A l'heure actuelle, elle n'était qu'une simple opportuniste. Le temps de l'adversité n'était pas encore pleinement venu. Chaque chose en son temps, comme on disait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   02.01.09 13:13

Damian choisit de ne pas reprendre la belle sur la prononciation de sa particule. "Von" comme il est de coutume de désigner les descendants de l'ancienne noblesse Twinkilienne dans le sud du continent et non pas "Van" qui est utilisé dans le nord. La famille Kastelvargd était issue des régions situées dans le quart nord-est de la moitié sud du continent, où l'usage de la particule "Von" s'était imposée peu de temps après le Grand cataclysme et était devenu courant bien avant l'instauration de l'Etat. D'ailleurs les armoiries de la famille étaient clairement issues des légendes du Sud du continent puisqu'il n'y avait aucun folklore relatif à la vouivre au nord.

Le directeur chassa ses pensées et la question d'Eliade d'un unique revers de main qui marquait le peu de cas qu'il faisait des visites dont il avait été honoré précédemment:


"Die Geschäfte, les affaires comme on dit chez moi. Voyez-vous le bureau des affaires arcaniques traite toutes sortes d'affaires. De la plus essentielle à la plus futile. J'ai donc toutes sortes de responsabilités et toutes sortes de pouvoirs. Je peux rendre bien des services à mes amis."


Voilà qui était subtilement amené. Damian avait assez profité de l'amélioration esthétique que la belle blonde amenait à son bureau poussiéreux et estimait qu'il était temps de revenir aux choses sérieuses. Soit elle jouait cartes sur table soit elle serait reconduite avec une célérité non dénuée de galanterie à la sortie. Obliger l'adversaire à faire le premier mouvement, vieille stratégie s'il en est, et facilité par le fait que Damian se trouve en terrain favorable.
Revenir en haut Aller en bas

- Irma Omnichiante - "Allez-vous mourir un jour ? Appelez au 3627."

avatar

Signalement : Vampire


MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   02.01.09 21:10

[Une honteuse erreur de frappe. Toutes mes excuses. XD ]

Eliade posa son petit sac à main sur ses genoux, ses propres mains par-dessus, tout en finesse. Nous dirons que sa prononciation hasardeuse est le fruit d'une grande distraction. Quel dommage qu'elle ne soit pas plus soigneuse dans son expression courante. Enfin, le mal était fait, en tous les cas, sans qu'elle n'en ait vraiment conscience. Pauvre jeune femme aux cheveux clairs, mais ces derniers pourraient peut-être suffire à se faire pardonner. Et en tous les cas, ils n'étaient pas ici pour parler de patronymes et d'évolutions de langue, quelle qu'elle puisse être.

Évidemment, Damian avait du pouvoir, surtout dans sa position. Et des services, ils pouvaient nécessairement en rendre, mais rien n'était gratuit et désabusé. Il était tout aussi clair qu'elle n'avait pas l'intention de faire la manche. Quant aux principes de paiement, tout n'était qu'une question d'arrangements!

"Dans ce cas, j'espère avoir l'opportunité de faire parti de vos amis."

Elle agrémenta ses paroles d'un sourire charmant, mais discret. A croire qu'elle pourrait être timide ou embarrassée, mais certainement moins vénale qu'une bonne partie des personnes qui l'avait précédé dans ce bureau.

"Mais je n'aurai pas la prétention de vous demander un service tout de suite. Je voulais juste faire votre connaissance, et savoir si, le jour venu, je pourrais voir en vous un ami."

Pour commencer. Pas de pot de vin ouvertement tendu, pas de détournement trop subtiles. Elle se voulait claire, et en finesse cependant. Des fois que quelqu'un puisse avoir les oreilles qui traînent non loin de ce bureau...

"Il serait malvenu de ma part de vous proposer de l'argent. Mais si vous tenez à un paiement, je peux régler en informations, étant moi-même par chance très bien renseignées."

Elle le regardait droit dans les yeux, sans dévier le moins du monde. Mais ses traits restaient juste sympathiques et doux, comme si absolument rien de vicieux ou de diabolique ne pouvait se cacher dans ce petit corps fragile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   07.01.09 0:19

[Pardon pour le retard]

Damian se réjouit de la réponse de son invitée. Son visage intérieur se tourna vers sa face et sourit pour lui-même, comme on disait dans sa région natale. La belle blonde, si elle n'était décidément pas douée en géographie Twinkilienne savait par contre manier l'art de la négociation et sa façon de poser ses termes sans avoir l'air d'y toucher suffit à mettre en confiance le fonctionnaire psycho-rigide. Il tendit une main pacifique à son interlocutrice qui n'était donc plus une ennemie:


En ce cas nous pouvons nous considérer comme des amis, plus que comme des partenaires en affaire. Vous pouvez vous considérez la bienvenue dans ce bureau à chaque que le besoin de mon aide se fera sentir.

Conclut-il non sans lancer une contre-proposition dans l'art ancestral de la galanterie chevaleresque (qu'il serait impudent de confondre avec l'amour courtois):


A ce titre et puisque nos relations ne sont pas souillées par des rapports financiers, puis-je me permettre de vous demander comment vous contacter si d'aventure je souhaitais vous faire part de quelques intentions amicales? La ville j'ai cru comprendre ne manque pas d'évènement culturels mais l'absence d'une femme à mes côtés fait perdre de son attrait même au meilleur opéra.


Il ne s'agissait pas en l'état de faire des avances à la charmante jeune femme, et encore moins, l'Etat-dieu nous en garde de suggérer d'une quelconque manière qu'elle puisse rembourser les services du fonctionnaire d'une manière indécente. Non, il s'agissait plutôt d'une innocente tentative de consolider sa relation avec une amie et pourquoi amante dans un futur hypothétique.
Revenir en haut Aller en bas

- Irma Omnichiante - "Allez-vous mourir un jour ? Appelez au 3627."

avatar

Signalement : Vampire


MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   07.01.09 19:19

[Un retard tellement minime qu'il n'en est pas vraiment un. oO]

Pourrait-elle être un jour une ennemie? Que ces notions amicales ou inamicales étaient rébarbatives et si peu applicables à la réalité. Tout n'était qu'une question de point de vue et d'intérêts en ce bas monde. (Très bas d'ailleurs, selon les quartiers. Haut étant donné la perspective qu'offrait ce bureau.)
Elle ne pu que tendre la main à la rencontre de celle du directeur, un sourire charmant sur les lèvres en réponse à cette si agréable affirmation. Voilà une bonne chose de faite! Même si pour un éventuel échange de bon procédés, il restait encore des preuves à faire, pour l'un comme pour l'autre.

"Mais bien évidemment."

Sa main une fois libérée alla entrouvrir son frêle sac à main et elle y glissa les doigts, pour en extraire une simple carte, joliment décorée, tout en sobriété, où était inscrit le nom de la demoiselle ainsi qu'un numéro. Pas d'adresse cependant. Du moins, pas encore. Peut-être vaudrait-il mieux qu'elle évite de dire que, le jour où il voudrait la contacter, elle le saurait. Cela risquerait d'être gênant, et pas nécessairement vrai. Elle lui tendit la carte.

"Il vous sera possible de m'atteindre à ce numéro, au besoin."

Si tant est qu'un opéra puisse être considérer comme un besoin. Elle ne considérait visiblement pas l'idée qu'il puisse y voir autre chose de plus indécent. A croire qu'elle était sur la même longueur d'ondes, ou qu'elle n'avait que des intérêts communs pour l'instant. Elle referma son sa à main et se releva le plus naturellement du monde. Sauf erreur de sa part, ce pauvre Damian risquait fort d'avoir de nombreux autres rendez-vous aujourd'hui.

"Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Un homme de votre condition doit avoir énormément de travail."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   07.01.09 21:14

Énormément de travail en effet. La demoiselle fut promptement raccompagnée par le Technicien Cadre Supérieur Dirigeant du Bureau Régional, comme l'État pouvait être pompeux avec sa nomenclature. En vrai gentleman il ne la quitta qu'à la porte du-dit bureau régional, dans le vaste hall central du vertigineux étage où s'étendait le petit royaume du grand fonctionnaire. Aussitôt la présence féminine disparue, toute cette galanterie vola en éclat aussi vite que les portes à tambour tournaient sur elle-même. Le vernis de son éducation bourgeoise et policée s'effrita et les formulations alambiquées firent place à l'autoritarisme le plus cru lorsqu'il se tourna vers ses employés avec un air dur et froid.

Tous les yeux étaient rivés sur lui puisque "Monsieur le nouveau directeur" n'avait encore reçu aucune femme dans son bureau. Il convenait donc de fermer ce chapitre de manière suffisamment claire pour qu'aucun des larbins ici présents ne se fasse de fausses idées:


La pause est dans deux heures. Si vous manquez de travail, passez me voir, j'ai des dossiers en suppléments pour les plus performants.

Pas d'explication, pas de grandes phrases, juste cette remarque à l'emporte pièce ponctuée par un coup de canne sur le sol carrelé qui avait du en voir d'autres. Kastelvargd entendait faire respecter ainsi son autorité et son intimité dans le même mouvement. La blond s'éloignait tandis que le blond s'enfermait dans son bureau, prêt à y recevoir la prochaine visite, s'imaginant déjà quel genre d'emmerdeur celui-là serait. Au moins avait-il eu droit à une bouffée d'air frais dans cette journée qui s'annonçait aussi éreintante que la précédente.

[Merci, fin du topic pour ma part]
Revenir en haut Aller en bas

- Irma Omnichiante - "Allez-vous mourir un jour ? Appelez au 3627."

avatar

Signalement : Vampire


MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   08.01.09 19:15

[Fini pour moi aussi. Merci beaucoup pour ce rp! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bureau des affaires Acraniques: Semaine des doléances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mario Andresol '' SERPICO'' prend la direction de la DCPJ
» Bureau du Ministre des Affaires Etrangères et de la Défense
» Potins à gogo ~ ragot de la semaine
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit