AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Aveuglé de Lumière [Ra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Aveuglé de Lumière [Ra]   30.01.09 14:08

I. Identité:

Nom :
Prénom :Alviss
Surnom : Ra
Sexe : Masculin
Age : Peut-être 24 ans
Race : Hume
Idéologie : Nouvelle Eglise, of course.
Métier : Prédicateur futuriste illuminé.


II. Conscience du monde et Magie:

Conscience : Bienheureux
Source : Rien
Technique : Rien
Spécialisation : Huge Charisme


III. Descriptions:

Description physique :
Il y a des gens qui poussent à la confidence. A la confiance aveugle. Au dévouement corps et âme à la cause prêchée. Il y a des gens qui poussent au péché salvateur, à la conversion. C'est grâce à leur charisme, à leur façon de se mouvoir, leur manière de rayonner. Leurs aptitudes sublimes à vous noyer de bonté et d'assurance, et de connaissance. A ce moment-là, vous ne savez plus quoi faire, et votre esprit, réduit à un balbutiement de raison qui divague, ne peut que suivre, plier, courber l'échine et mettre un genou à terre. En pensant, toujours, qu'il va lui arriver les meilleures choses au monde.
Ra est assurément de ceux-là.
Oh, on pourrait juste dire qu'il a des cheveux platine, des yeux noirs, une haute stature et un sourire un peu vague. On pourrait parler de son costume bleu nuit, parfois à rayures, qui lui va comme un gant et plisse délicatement aux coudes. Et sa voix, elle, serait qualifiée de gentille, de bienveillante, et assurée. Qu'il n'est pas si beau que ça, que son nez est un peu long et ses sourcils trop pâles, sa coiffure un peu trop longue pour quelqu'un de distingué.
On pourrait.
Mais Ra est tellement plus que ça. Il étincelle de toute sa surface, rayonne et diffracte la lumière comme un petit soleil portatif, et ses grands bras ouverts à la harangue vous englobent tout entier dans une étreinte brûlante, apaisante. Peu l'ont vu autrement que les yeux mi clos, écoutant des paroles que lui seul perçoit. Cela pourrait bien être une berceuse, une douce litanie en provenance du ciel, à en croire l'air extatique qui en résulte. Apaisé, il murmure, il traduit les ordres que le ciel lui envoie, et tout est incroyablement juste et vrai, tout est incroyablement précis, juste comme il le décrit. L'ordre des choses. La logique imparable de la sainte omniscience. Et puis tonne soudain, s'emporte, dénonce le mal pour répandre le bien.
Et sa voix, seigneur, sa voix. Quand il vous parle d'anges, vous sentez la douceur de leur plumes, le soyeux de leurs peaux immaculées, et c'est comme s'ils descendaient tous sur vous pour enrober les mœurs de doux ronronnements. (Ra arriverait à faire oublier que le seul envoyé des cieux est une sorte de dinde maladroite.) Puis quand elle éclate, quand il appelle à la révolte, cette voix fait trembler les murs et déchaîne les passions. Le sang de chacun semble se mettre à bouillir d'impatience, quand le prophète parle d'occir les démons, et de les faire rejoindre la lumière.
Et ce costume, il n'est qu'occultant, il n'est que barrière entre un trop plein consacré et le commun mortel qui ne saurait plus faire face. Salutaire, finalement, ce costume. L'empreinte nécessaire de sombre et de charbon, le doigt noir au front de la révolte.
Une unique chaîne, fine, pend à son cou, et elle est dépourvue de tout pendentif.

Description morale :
Les hommes de foi sont si rares en ce monde.
Le cœur des gens est tellement noir.
Tu m'as donné une mission, mon Dieu, et jamais je n'y dérogerai. L'humenité sera purifiée. J'effacerai de la surface de Tyr ces horreurs.
Ta parole sera loi.
Dussè-je m'y employer toute ma vie.
Dussè-je répandre mon sang à la tâche et écorcher mes mains.
Et même si le peuple ne comprend pas, s'il me traite de fou et renie ta parole, je continuerais.
Dussè-je en mourir.

Ra n'est pas seulement un illuminé. Il croit tellement fort à ce qu'il dit qu'il aurait pu matérialiser sous les yeux de son église le pain et le vin (s'il avait su qu'on pouvait.). Et il aurait appelé ça un miracle, et le peuple aurait vu que c'était bon. ( Oui, pasque, le vin, personne ne crache dedans, hein.) Et il chante les louanges de choses inconnues qu'il n'apprend qu'au compte goutte, et sa propre ignorance est pour lui comme un bizutage mystique. Avancer dans le brouillard, dans le noir, avec sa foi comme seul fanon, et l'espoir, toujours l'espoir, que tout soit vrai, que la voix qu'il entend est réelle.
Oh, Ra a des doutes. Ra n'est pas moins Hume que les autres, au final. Ra est juste sensiblement plus ouvert. Ra a vu de véritables anges, et il était *clean* à ce moment-là.
Ca mérite bien une conversion, pas vrai ? Et la conversion des autres. Dieu a choisi un allié plein de charme, pour faire ce boulot. Il parle aux foules, et il aime ça. la symbolique balbutiante lui a fait rajouter une croix autant au fond de son église qu'au bout de sa chaîne, qu'il gardait exprès pour ça. Les fidèles suivront, ou seront les prochains chassés.
Il n'est pas méchant. Il est totalitaire. C'est hélas l'obligatoire défaut quand on est Elu, seul, face au monde païen.
Il n'est pas cruel. Il appelle à la rédemption. Ses bras sont immenses. le pardon de Dieu est infini.
Certains ne seront pas sauvés. Trop noirs. Beaucoup trop noirs. Déjà dévorés.
La guerre poindra un jour, la guerre ouverte.
Pour l'heure, ce n'est que suspicions et brassages de foules.
L'église se remplit.
C'est bien.


La chute de son église entraînerait un désespoir affreux pour la santé fragile du charismatique mais influençable Ra. Il en a développé une sorte de paranoïa, plus présente de jour en jour, qu'il digère et transforme en vindicte contre les Démons et le cœur noir des gens. La lumière est devenu une sorte de drogue mentale, un fix d'harangue de foules, de rayonnement qui s'éclaire lui-même pour se faire évoluer. sa dépérition semble toujours sur le point de commencer.
il a remarqué perdre un peu ses cheveux, ces derniers temps.


Dans un futur proche, Ra pourrait bien être l'ennemi numéro 1 de Seel sur Tyr.


IV. Précisions supplémentaires:

Style de combat : Peace and love, mes amis. Il est trop tôt pour la guerre sainte.
Talents particuliers : Un charisme démesuré, et la preuve de ses convictions en la personne vague de Zack.
Signes particuliers : Pas spécialement.


V. Histoire: Attend ! Elle arrive !


Dernière édition par Ra le 10.03.09 7:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Aveuglé de Lumière [Ra]   10.03.09 7:13

V. Histoire:

"Frères et soeurs de la grande lumière... "

N'avez-vous jamais eu l'impression, tout enfant, que vous alliez être destiné à faire de grandes choses ? Ou peut-être que vous étiez immunisé contre la mort ? Avez-vous déjà eu une certitude infantile vous venant du plus profond de vous-même ? Oui.. celle qui disparaît avec l'âge. Avec les minuscules et les grosses déceptions. Avec la mort, avec la peur, avec l'angoisse. Elles disparaissent, toutes. Et elles nous laissent sans éclat. Avec la mort de cette certitude meurt notre espoir. L'espoir irraisonné qu'un jour, tout pourra aller comme on le décide. Nous.

Mes frères. Ouvrez votre coeur. Ecoutez vos anciennes certitudes. Nous pouvons changer les choses. Ensemble. Nous sommes tous -vous, vous, et vous aussi-, voués à cette tâche divine.

"Desintegration"

J'ai une foi infinie. Laissons parler ceux qui nous accusent. L'humité nous suivra. Les sceptiques seront convertis. Les irrécupérables, ceux voués au Démon, corps et âme, périrons dans notre feu sacré.

J'ai une foi infinie. Laissez moi vous raconter comment elle m'est venue. Ainsi que je vous l'ai dit, mon enfance fut égale à la vôtre. Des rêves de gloire, de prestige, de conquêtes. Des espoirs sur mon immortalité. Sur ma différence. Tous les enfants rêvent d'être différents. Car tous les enfants sont pareils.

"Jeg tvan keiseren i kne..."

C'est après que nous évoluons. Dans tous les sens. Les plus terribles.. Les meilleurs.. Ne pensez pas à un parcours exemplaire. Je fut bien des choses avant de rejoindre le côté brillant de la pièce de monnaie. Laissez moi vous parler de ma prime jeunesse. Un tire-laine, voila ce que j'étais. Un gamin de rue prélevant les boutons argentés des bottes de ces dames, et leur ôtant les quelques pièces qu'elles y glissaient. Les demoiselles m'aimaient bien, et ne l'étaient pas longtemps. Vous voyez, la rédemption est possible, quel que soit notre pêché.. Il a une infinie bonté.

"Remember i know you as the Animal you are."

Puis je gagnai un pari, dans un infâme bouge. Pas mal d'argent. Plus, en tout cas, que je n'en avais jamais possédé. (Un petit rire) a cette époque, je ne faisais qu'emprunter mes biens. Et les restituait un peu plus tard. Rarement dans le même état. Un rat de coin noir, voila.
Avec cet argent montèrent les rêves d'horizon. Les rêves d'éclatants soleils couchants. D'autres pays. Je ne savais pas. j'achetais une carte. Des vivres. De l'eau. De bonnes chaussures et un chapeau. Et m'en fut sur mon propre chemin.

"Je suis venu pour récolter les malades..."
"Il n'y a plus de bible dans la salle des malades..."


Je vis des choses sublimes. D'autres, bien moins réjouissantes. Les raconter toutes prendrait un temps infini. Mais j'y consacrerais peut-être mon prochain sermon. Toujours est-il que j'en revient changé. Plus le même homme, réellement. La nécessité de partager mes connaissances revenait titiller mon esprit, de temps en temps.. Ainsi que celle de repartir. Et, cette fois, ne jamais revenir à Sécaria. Le manque d'argent était redevenu un lot quotidien. j'employais mes nouvelles connaissances et devint menuisier.
Je ne tardais pas à errer dans ma propre tête. Tourmenté d'inactivité. Une frustration sans but, sans point de départ.. Un immobilisme que je n'savais expliquer. Je venais de me fiancer. Tout allait pour moi.
J'errais la nuit, encagé dans mon propre esprit insatisfait.

"Ils m'ont crucifiés pour le peuple, à la demande du peuple."

Puis je l'ai rencontré. Vous savez tous, ici, de qui je parle. Notre guilde. Le porte parole de Dieu sur Tyr. Et sa vue fut comme une révélation. Une électricité monumentale, divine, s'emparait de moi. Je tombais à genoux, au milieu de la rue mangée de saletés. Mes yeux pleuraient tout seuls, et je ne m'en rendait pas compte.
L'apparition, mes frères.. La Révélation. Un torrent de certitude nimbait mes tempes d'eau fraîche. Je savais, maintenant. Le cruel aiguillon tourmentant ma conscience avait disparu.

"Fall..."

La suite, mes frères, vous la connaissez aussi bien que moi. cette église fut bâtie. Tous les jours j'apprends un peu plus de notre rôle, grâce à l'Ange que Dieu à désigné comme notre guilde. Tous les jours des batailles sont gagnées. La lumière reviendra sur Sécaria grâce à nous. Grâce à Dieu. Et le mal, et les démons, seront rayés de la surface de cette existence. Mes frères, suivez mon chemin, prenez ma main...

"Passion's blind.."

La lumière nous guidera jusqu'au Salut.
Revenir en haut Aller en bas

- Très surfait - PATATE royale avariée

avatar

Signalement : Fragment de l'Etrange, 1m90, cheveux noirs, yeux très verts, peau pâle, yeux cernés de rouge par la fatigue, la maladie et la dépendance. La lumière est comme déviée de lui.Élégant en noir, porte toujours des gants. Charismatique de par son statut de démon, voir même beau. Mais finalement plutôt effrayant et dérangeant. On ne cherche pas sa compagnie. Aura glaciale : La température chute au fur et à mesure que l'on s'approche de lui. Le contact de sa peau nue dépose une pellicule de glace sur les objets et la chair, gèle et coagule tout à long terme ( Peau à environ -15 degrés ). On peut le toucher à travers le tissu.


MessageSujet: Re: Aveuglé de Lumière [Ra]   12.03.09 0:03

Superbe fiche, très justement ce qu'il nous fallait pour Ra.
Ravie que tu incarnes ce rôle.

Validée. Et bon jeu ma poule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://night.darkbb.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aveuglé de Lumière [Ra]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aveuglé de Lumière [Ra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Obélisque de lumière
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Porteuse de lumière]Akari
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit