AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Ange Sheldon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- Hamtaro blafard -

avatar

Signalement : Versatilis, rousse, pas très grande ...


MessageSujet: Ange Sheldon   03.12.09 21:09

I - Identité

Nom : Sheldon (nom de seconde main, emprunté à son "père"
Prénom : Ange (ben quoi ...)
Surnom : le monstre (quand on découvrira le cadavre du professeur), la SDP (étonnant non ?)
Sexe : féminin
Race] : Versatilis (tremblez ...)
Idéologie : les livres sont mes amis. Tout ce qui est écrit dans les livres est vrai. (D'ailleurs, les bibliothécaires sont tous des orang-outans.)
Métier : chômeuse (pour l'instant)

II - Conscience du monde


Conscience : éveillée. L'immobilité forcée lui a permis de développer certaines facultées intellectuelles. Et de par sa nature, elle s'est vite rendue compte qu'il était possible d'interagir sur le monde qui l'entourait.
Technique : : Tagger heu pardon ... déchirer le voile (avec tout ce qu'on a à portée de main.)
Spécialisation : : dessiner des objets, formes, ou autres qui prennent vie (heureusement, elle n'a pas peint la Joconde).

III - Descriptions



Description physique : : rouquine, palichonne voire grisâtre. Cheveux longs et raides coiffés en une queue de cheval désordonnée. Des yeux très grands très souvent en mouvement comme ceux d'une bête traquée. Consciente que ses iris plus grands que la moyenne pourraient en déconcerter (voire en effrayer plus d'un), elle marche assez souvent les yeux baissés. Ce qu'on pourrait prendre par une marque de respect ou de timidité (et peut-être aurait-on raison quelque part ... Ou, je ne sais pas ...)

L'air constamment étonné ou apeuré. Des traits fins et réguliers. Des petites dents qu'on devine plutôt solides, bien régulières et bien blanches (ça serait faire affront aux personnes qu'elle dévore, sinon).

Vêtue d'un pull-over informe, de chaussettes dépareillées et d'un pantalon de velours côtelé, tous trois maculés de sang. En partant, elle s'est emparé tel un trophée de la casquette informe du scientifique.

Elle a la démarche incertaine d'une personne ayant à peine marché (pas facile de se balader quand on est entravé). Parle doucement et lentement. On pourrait y a voir un léger retard mental qui n'est qu'apparent.

Si on s'approche d'elle (pas trop près tout de même, sinon, elle mord) , on sentira sûrement une légère odeur de sirop pour la toux.

Description morale:
Coefficient (la somme de pi, du diamètre concentrique de la cuisse d'un coléoptère et de l'âge du capitaine) d'humanité : 25 pour cent

Ange est une Versatilis de compagnie revenue à l'état sauvage. Autrement dit, c'est une individue totalement perdue et effrayée. Même si c'est difficile à croire, Ange n'est pas foncièrement mauvaise. Essayez donc de vivre enchaîné dans votre cave avec pour seule compagnie un scientifique peu causant et quelques livres, nous verrons si vous n'avez pas envie de tuer quelques personnes pour vous distraire et prédire l'avenir dans leurs entrailles encore fumantes, de courir après les enfants et de mordre les petites vieilles. Comment, ça ne vous arrive jamais ? (Menteurs)

Partagée entre la culture hume qu'on lui a inculquée avec le temps et ses instincts Versatilis auxquels elle cède avec un effroi chargé de délice. Pas d'idéologie à part celle que tout est dit dans les livres pour le moment. Pas vraiment bonne ni mauvaise, plutôt la mentalité d'un animal qui se serait affranchi de sa captivité (méfiez vous des poules). Réagit en fonction de l'attitude des personnes en face d'elle. En cas de menace, elle attaque. Par contre, si on parvient à la mettre en confiance, elle se montrera un tantinet sociable. Assez curieuse de tout, heureuse de découvrir le monde qui l'entoure (ça fait quoi si je mets ce doigt là ?). Assez naïve aussi. Les gens sont plus complexes que dans Madame Bovary.

IV - Précisions supplémentaires

Style de combat : En temps normal, elle ne court pas après les combats au corps à corps. Et l'expérience lui a permis à craindre les armes à feu (une balle dans l'épaule, ça fait plutôt réfléchir). Mais quand sa nature Versatilis prend le dessus, elle se jette dans la mêlée et attaque avec ce qu'elle a sous la main.

Talents particuliers : Elle met tant de conviction à dessiner que parfois, si elle le décide, ce qu'elle couche sur le papier peut prendre vie ou apparaît tout simplement. Bien sûr, ce pouvoir la vide de toute son énergie et provoque chez elle des crises d'épilepsie assez violentes si elle force un peu trop sur son don.

Signes particuliers : : sent le sirop pour la toux. Est pour moment couverte de sang (c'est encore maman qui va devoir laver tout ça !)

V - Histoire



[Extraits du rapport d'expérience de Klaus Sheldon]


Rendre l'humanité aux Versalitis par l'éducation

Chers lecteurs,
je me lance ce jour dans une expérience hasardeuse mais constructive. Celle-ci, consistera à démontrer qu'il est possible de rendre aux Versatilis l'humanité qui leur fait défaut. En effet, grâce à mon programme, nous pourrons, en éduquant ces extra-terrestres dès le plus jeune âge en faire des alliés soumis et reconnaissants de notre communauté.

Pour ce faire, j'ai donc isolé une Versalitis pleine. Je l'isolerai jusqu'à la naissance de mon sujet d'expérience. Une expérience certes de longue haleine parce qu'elle durera environ trente ans. Mais une expérience décisive de laquelle dépendra la survie de l'humanité.

Jour 1
Le sujet est de sexe féminin. Ai supprimé le sujet source, trop délicat à expérimenter. Le sujet se comporte comme un jeune Hume. Rien à part les yeux ne saurait différencier le sujet. Mange, dort, régurgite, défèque. Sujet relativement paisible.

(..)

Jour 7
Le sujet me suit des yeux. Je perçois une forte curiosité déjà teintée d'hostilité. Le sujet est pris de violentes crises de colère qu'il passe à hurler et se débattre. Peut-être ne supporte-il pas le lait maternisé.

(…)

Mois 1
Le sujet laisse transparaître une certaine malignité. M'a tiré la barbe avec une jubilation. Par chance, ses capacités musculaires ne sont pas encore développées. Continue d'avoir des crises de colère. Sa courbe de taille et de poids évolue normalement. Un peu au dessous de la moyenne au niveau du poids toutefois.

(…)

An 1
J'ai été contraint d'enchaîner le sujet à la cave. Il manifestait une grande hostilité envers moi et des velléités de fuite. Peut-être entend-t-il l'appel de ceux de sa race. Ai décidé de baptiser le sujet : Ange. Un nom civilisé ne pourra lui faire que du bien. Ai réussi à apaiser certaines crises du sujet en lui lisant des histoires. Il manifeste de l'intérêt et dans ces instants oublie de me frapper et de me mordre.

An 2
Le sujet apprend à maîtriser les rudiments de notre langage entre deux accès de violence. Je vais chercher un moyen de canaliser l'agressivité du sujet. Elle me manifeste parfois un certain intérêt. Eprouve pour moi une certaine confiance. Le début d'une hûmanité ?

An 5
Ai testé il y a une semaine des calmants sur le sujet. Grâce à ce biais, il me paraît étrangement plus paisible. Les crises sont espacées. Continue d'assimiler le langage Hume mais reste assez lente quant à l'élocution. A sans cesse l'air de chercher ses mots. A aussi commencé à apprendre à lire. Je perçois chez le sujet une certaine intelligence. Le sujet commence à me témoigner une certaine affection. Mais les crises, bien qu'espacées d'environ deux jours demeurent violentes.

An 7
Le sujet maîtrise parfaitement la lecture et a assimilé rapidement le vocabulaire Hûmain. Présente une intelligence rare. A réussi à se libérer de ses chaînes lors d'une crise. Ai réussi de justesse à la maîtriser. Doubler les chaînes et les calmants.

An 10
Le sujet réclame de plus en plus de lecture, il semble s'intéresser à tout les sujets. Rien ne semble étancher son besoin de culture. Il manifeste une intelligence hors du commun. M'a demandé de le laisser aller voir "le monde dehors". J'ai bien sûr refusé. L'expérience doit rester secrète. Le sujet a assimilé les marques de politesse.

An 14
Nouvelle crise de démence. A essayé de me poignarder avec ma plume. Ai dû l'assommer. Cette crise est-elle dû à l'adolescence et au bouleversement de ses premières menstrues ? Je n'ai pas d'autre choix que de tripler les doses de calment. Montre certaines capacités pour le dessin.

An 16
Le sujet demande de plus en plus à sortir. Maîtrise toutes les techniques d'argumentation. Entreprend souvent avec moi des discussions existentielles et philosophiques sur le devenir humain. Est taraudée par de multiples questions. Ne comprend pas pourquoi elle doit rester enfermée alors que dans ses libres, les gens sont "si libres". Manifeste pour moi un certain respect et un certain attachement. Hier, l'oiseau qu'elle dessinait est apparu devant moi et a volé à travers la pièce. Lui interdir de dessiner ? Crises toujours violentes mais brèves et facilement canalisables. Le sirop pour la toux d'un charlatan notoire lui provoque un effet calmant inattendu. En réclame.


An 20
Le sujet est tombé dans une sorte de dépression. Il refuse de me parler, de manger, se laisse dépérir. Ai trouvé un dérivatif en changeant le sujet d'endroit. J'ai donné une possibilité au sujet de regarder par la fenêtre. Le sujet passe des heures à regarder les passants. Semble y trouver un intérêt immense. Elle délaisse ses livres. Semble avoir trouvé une certaine sérénité.

An 23
Crise de démence très violente. A retourné sa violence contre elle, se lacérant le visage de ses ongles. Ai été obligé de lui attacher les mains. Semble souffrir de solitude. Est restée durant une semaine dans un état de prostration intense. L'état psychologique semble être revenu à la normale.

An 25
Semble en mesure de sentir venir les crises et de les juguler. Me témoigne toujours une certaine affection. M'appelle son "mentor"avec un léger sourire. L'ai photographiée. Le daguerréotype montre presque une parfaite humaine. Sans ses yeux, on la confondrait presque avec l'un d'entre nous. Mon expérience touche à sa fin.

An 26
Le sujet discute avec moi de sa nature. Semble totalement devenu humain. Les crises sont passagères et moins violentes. Le sujet est cependant la proie de crises de haut-mal. Peut-être est-ce des réminiscences de sa première nature. Mon expérience touche à sa fin.


Conclusion : j'ai convoqué quelques confrères. Ils ont examiné le sujet Ange et ont décrété qu'il était indéniable que j'ai quasiment réussi à éradiquer la nature Versalitis de ma patiente. Le seul bémol émis est que mon sujet n'a pas été confronté au monde extérieur et que le programme d'éducation est long. Cette expérience touche donc à sa fin. Le comité m'a demandé d'annihiler mon sujet d'étude. Certes, je ressens un petit pincement de cœur à cette idée, car Ange a permis à la science de progresser. Mais elle reste encore et toujours une Versalitis. Je la ferai disparaître dès demain.


Voici les extraits du journal d'expérience de l'imminent scientifique Klaus Sheldon, retrouvés à coté de son cadavre il y a quelques jours. C'est la puanteur qui a alerté les voisins. Le corps, ou du moins ce qu'on en a retrouvé n'était plus qu'une masse de chair informe. C'est seulement grâce aux dents qu'on a retrouvé l'identité du cadavre. Une traînée de sang, sortant de la demeure du savant indique qu'il y avait une autre personne présente au moment du drame.

Si l'on en croit le journal de l'imminent défunt, il détenait chez lui une jeune femme Versatilis de 26 années environ. Pour l'heure, il est impossible de savoir à quoi elle ressemble ni où elle se trouve. A priori, elle est blessée et peut-être n'importe où … Méfiance donc.


Dernière édition par Ange Sheldon le 05.12.09 13:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : L'autre main du Destin (probablement la gauche) Compte PNJ réservé à la validation des fiches. NE PAS MP.


MessageSujet: Re: Ange Sheldon   24.09.11 22:03

4 Décembre 2009, Seel a écrit:
Bonjour,
ta fiche n'avait pas encore été validée, je te déplace dans la bonne partie :)

Alors sinon, j'aime beaucoup la fiche, l'humour qui en découle. Je te valide!
Bienvenue !


NB: Les fiches ont été nettoyées de tous les post non rp. Désormais, l'auteur du topic est le seul habilité à poster.

Ce topic vous servira à la fois d'étendard, comme de journal intime ou fourre-tout, tant que cela concerne Ange.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ange Sheldon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ange gardien
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Poussière d'ange.
» La longue histoire d'un Ange...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit