AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Vlaadimir Wilhelm Sertürner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Venu sur Tyr dans une cabine téléphonique

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Vlaadimir Wilhelm Sertürner   20.06.10 23:33

Vous voulez des infos sur Vlaad ? J’sais pas… j’aime pas trop balancer la vie des gens comme ça… Oh, c’est un billet de 10 cara que j’vois là ? Boah après tout, tu frappes à la bonne porte mon gars. On se tutoie hein ? Bon, Vlaad… Remarquez je vais te dire, c’est pas en lui demandant à lui que t’en aurais eu pour ton argent, si je puis dire. Pas bavard le gars.

I. Identité:

Nom : Il se fait appeler Sertürner maintenant, ça je le sais. Mais c’est un De Sakel. L’ébruites pas hein ? Il apprécierait pas.

Prénom : Son prénom ? Vlaadimir évidemment. Encore une lubie de riche de mettre des voyelles à tout va. Bon après, y a toujours cinquante six second prénoms qui traînent derrière, mais moi je les connaît pas, tu penses bien ! Pas que ça à faire, le carré de patate va pas se bêcher tout seul. Oh attendez, c’est Vlaadimir Wilhelm Sertürner.

Surnom : En général c’est Vlaad, y a bien des types qui se fendent de lui balancer du Vlaadimir en entier, mais c’est pour se donner un genre tu vois ? Docteur, ou plutôt Le Docteur, c’est ce qu’on utilise dans son boulot. Pour lui donner, du « doc » il faut être un intime, je préviens. Et puis y a l’officiel, Docteur Sertürner.

Sexe : C’est un mâle, ça se voit quand même ! Ouais, il prend soin de lui mais c’est pas pour autant que c’est une tante non ? Enfin j’pense pas…

Age : Voyons voir… ça devrait lui faire dans les 27 – 30 ans maintenant. C’est qu’il a prit de l’âge le jeunot ! Ça me rajeunit pas tout ça… D’ailleurs si vous pouviez me tenir ma pelle un instant, hein, ça me soulagerait un peu.

Race : Y a un de mes neveux une fois qui m’a demandé si c’était un vampire. Ha ! Un vampire, comme si ça existait encore ces trucs là. Les gosses de nos jours, ça apprend à lire, dans la foulée à écrire, et là tout est foutu. Non, comme je l’ai dit à mon neveu, je connais ses parents, c’est bien un hûme comme vous et moi. Enfin, t’en en es bien un non ? haha.

Idéologie : Spéciale, si tu veux mon avis. Si ce gars croit en quelque chose, ça doit être en la logique.

Métier : Il a commencé médecin dans l’armée pour finir psychologue dans l’administration, tu parles d’un parcours ! Et il a un peu tripatouillé de l’alchimie à une époque. C’est pas un type à l’intelligence normale comme toi et moi tu vois, il en a dans l’ciboulot. Ce que je sais c’est qu’il préparait un genre de thèse sur l’utilisation des drogues dans le traitement des malades de la tête. Enfin des fous quoi !


II. Conscience du monde et Magie:

Connaissance des extra-tyrestres : Oh ça, il divaguait beaucoup sur de potentiels extra-tyrestres, mais c’est le genre de trucs qu’il valait mieux pas qu’il évoque à voix haute dans sa famille. Enfin parfois on en discutait tout les deux. Je suis moins bête que j’en ai l’air mon gars !

Conscience : Eveillé, c’est comme ça qu’on appelle les gens comme lui, mais je peux pas trop en dire plus sur le sujet moi, tu vois.


III. Descriptions:

Description physique :

Tiens, tu vois cette photo là ? Vlaad c’est le grand à droite du chef de famille. Ils sont tous bruns chez les de Sakel, lui ne fait pas exception à la règle. De toute façon, toute la famille a toujours vécu du côté de Malengha et on voit qu’il n’y a jamais eu de mélange de sang ! Du pur Hume des continents centraux quoi. Ouais moi aussi je trouve qu’il a l’air attentif… Éveillé quoi. D’ailleurs ça me rappelle que j’aimais pas trop me trouver en face de lui au début. Lorsqu’il me fixait, j’avais l’impression qu’il ne rêvait que d’une chose, c’était d’me disséquer, m’ouvrir le crâne pour regarder à l’intérieur de ma tête, et garder mes intestins pour jouer avec plus tard. Sans cesse en train d’analyser tu vois. A côté de ça, très propre sur lui. Du genre qui plaît aux femmes, bien habillé, jamais une poussière sur le veston, le sourire aux lèvres… Les cheveux, c’était des fois longs, des fois courts. J’ai jamais bien comprit pourquoi il aimait tant changer. Mais enfin, qui sait ce qui se passe dans un esprit pareil. Il aimait bien porter des bottes, et une espèce de manteau d’aristo à boucle. Histoire qu’on sache que c’était pas le premier pékin venu j’suppose, mais il ne balançait pas non plus ses origines à tout va. Musclé, ça oui ! Déjà tout petit il passait du temps à parcourir le domaine avec son père, mais en plus il se lassait jamais de faire travailler son corps le bougre. Je l’ai déjà vu faire des arts martiaux bizarre, à traficoter dans le vide avec les bras tout ça… ya pas à dire ça l’a sculpté évidemment, et puis il est passé par l’armée… Ça et son regard, je vous assure qu’y a peu de personne qui venait l’embêter ! Et pourtant il a toujours paru plus jeune que son âge, avec ses grands yeux bizarres. Genre dorés, t’as déjà vu des yeux dorés toi ? Des yeux de chat. De vous en parler comme ça, je le revois encore assit dans son fauteuil, la tête appuyée sur une main, grande et blanche, raffinée, du genre qui a jamais touché à cette pelle quoi, l’autre tenant négligemment son livre, me demandant d’une voix absente si je n’étais pas « estomaqué » de voir comme l’hume pouvait facilement s’adapter et considérer comme « normales et participant de la vie de tout les jours » certaines choses qu’il avait considéré comme « intolérables et immorales » à un moment donné.


Description morale :

Côté cervelle, moi je pense qu’il y avait quelque chose qui tournait pas rond dedans, mais comme il était intelligent… Comme si l’intelligence permettait d’être désaxé ! Je t’ai déjà parlé de cette façon qu’il avait de sonder sans cesse les gens qu’il croisait, bein on peut dire que c’était une tendance générale. Toujours à vouloir tout savoir sur tout. Mais ce qui le passionnait c’était les gens. Et pas les gens normaux comme vous et moi. Je sais qu’il aimait bien taper la discut’ aux condamnés à mort avant l’exécution, ce genre de trucs. Et son nom lui permettait d’y accéder. C’est pas étonnant qu’il ait débaroulé à Sécaria si tu veux mon avis. Paraît que c’est un sacré bordel là bas, et le chaos ça le fascine. Je dirais pas qu’il est mauvais non, juste qu’il a pas la même définition du mal que les gens normaux. Il a étudié la société et l’a trop bien comprise, à mon sens, il ne pense pas que la nature humène soit bonne. Ça m’a toujours fait bizarre n’empêche, voir Vlaad souriant et doux administrer une mixture à un type hurlant, la bave aux lèvres. Le genre de spectacle qui vous reste gravé dans la matière grise.
Après, il est pas mauvais, enfin, je pense pas et de toute manière, hein, je suis qui pour en juger moi ? Très calme, très… posé, discret. S’énervait jamais pour des futilités mais il détestait la médiocrité et son problème c’était qu’il avait conclu que le monde était peuplé de médiocres, alors pourquoi faire des efforts ? Quand il voulait quelque chose, il finissait toujours par l’avoir, ça oui ! Et pas forcément d’une manière que moi j’appellerais élégante. Je t’ai dit que t’avais raison de t’adresser à moi pour son histoire, c’est que lui, il était pas du genre bavard tu vois. Pas beaucoup de blabla, et jamais un mot plus haut que l’autre. Un type bien élevé mais qu’il ne fallait pas chercher, et qui n’aimait pas l’inutile. Y a aussi un truc, c’est que moi, ou Jean-jean là bas, qui s’occupe des vignes, il se privait pas de nous dévisager, mais sinon il se faisait très facilement apprécier par ceux qu’il voulait séduire, du genre agréable quand il le veut quoi. Le gentleman à la demande. C’est flagrant sur les photos. Il a le sourire aux lèvres et l’air avenant. Impossible de savoir ce qu’il aimait vraiment dans la vie, l’a jamais vraiment ramené de jeune fille à la maison, et de toute façon j’ai toujours eu l’impression que le seul truc qui aurait pu le faire bander, pardonnez l’expression, c’était la compréhension de ce qu’il avait sous les yeux. Rien de tel pour le rendre jouasse qu’un diagnostique exact. A première vu il peut sembler compliqué, mais à moi, son fonctionnement me paraît simple : Il veut quelque chose, il le prend. Il ne fera rien si ne voit pas de raison à le faire, mais la raison peut être assez incongrue, et tout ce qu’il fait, il cherche à le faire bien puisqu’il a considéré que ça valait le coup de le faire.



IV. Précisions supplémentaires:

Style de combat : Tout ce qui compte pour Vlaad, c’est la réussite, la manière de faire n’a que peu d’importance. Le maître mot chez ce type c’est efficacité. Pas d’effet de manche, pas de provocation, pas de fioritures. M’enfin ça m’étonnerait qu’il se batte beaucoup celui là.

Talents particuliers : Il est capable de se fondre dans le décor. Pour quelqu’un qui connait parfaitement ses ancêtres c’est un talent rare, en tout cas s’il ne veut pas qu’on le remarque, on ne le remarque pas. C’est un truc qu’il a apprit du temps où il ne voulait pas aller se coucher le soir… Je me souviens, il se calait dans un fauteuil dans un coin, et suivait la discussion des adultes. C’était bien rare qu’y en ai un qui s’en aperçoive et l’envoie au lit avant la fin de la soirée.

Signes particuliers : Il est particulièrement distingué, et puis comme je l’ai dit, il fait beaucoup plus jeune qu’il n’est. Et ya son manteau....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Venu sur Tyr dans une cabine téléphonique

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Re: Vlaadimir Wilhelm Sertürner   21.06.10 13:44

V. Histoire:


Bon, je t’ai déjà dit, toute cette famille, elle est de Malengha. Le genre en place depuis des lustres. Les de Sakel, ils sont tellement riches qu’ils ont pas besoin de bosser. Enfin, se balader à cheval pour regarder nous autres bêcher la terre, je considère pas ça comme travailler. Bref, on parlait de Vlaad. Vlaadimir, c’est le plus jeune, le dernier né. La terre ne devait pas lui revenir de toute façon, c’est pour ça que ses parents n’en ont pas fait tout un fromage lorsqu’il s’est barré si tu veux mon avis. Il se trouve qu’il était intelligent. Exceptionnellement intelligent. Et que moi je le remarque encore, ça va, mais même sa mère l’a vu, et ça c’était pas gagné d’avance. Dans une famille qui dégénère à cause de la consanguinité, un atout comme Vlaad c’est important, ça montre que le capital cerveau est toujours en place tu vois ? Bon, lui, il avait pas trop envie qu’on le remarque, dans une famille pareille, un enfant surdoué il aurait jamais eu la paix. Et puis comme ça, il avait aussi plus d’amis. Personne aime les intellos pas vrai ? Enfin, tout ça pour dire qu’il a comprit assez vite qu’il n’y avait que peu d’intérêt à se dévoiler en tant que surdoué. Comme il me le disait, tout qui vous tombe sur le dos c’est une batterie de test, des entrevues avec des tas de gens inintéressants, et puis personne ne s’étonne de votre réussite, ça n’est pas drôle. A cette époque il était très pensif, du genre mélancolique à la Bhodelaire, tu sais, le poète ?


Même pour une personne aussi intelligente que moi, aussi douée dans les études, aussi différente des autres et aussi supérieure à la plupart, la vie est déjà toute tracée et c’est triste à pleurer : Personne ne semble avoir pensé que si l’existence est absurde, y réussir brillamment n’a pas plus de valeur qu’y échouer. C’est seulement plus confortable. Et encore, je crois que la lucidité rend le succès plus amer alors que la médiocrité espère toujours quelque chose.

Note : Extrait journal d’expédition en Adhénor du Dr Sertürner. Dernière année d’étude.


Son enfance ? Elle a été agréable hein, vu que c’était pas précisément un fils du peuple mais plutôt un putain d’aristo friqué si tu me suis. Pas grand-chose à glander à part se dorer les miches et faire ce dont il avait envie. Il était brillant évidemment, et comme ses études lui demandait pas trop d’effort, il avait plein de temps pour d’autres activités. Histoire de contrarier ses parents, il s’est lancé dans la médecine, et militaire en plus, pour pouvoir un peu s’éloigner. Un truc où on met les mains à la pâte, c’était pas forcément du goût des vieux héhé, comme de devoir obéir à des supérieurs. Je me suis toujours demandé comment il acceptait d’obéir à des hûmes qu’il ne respectait pas, mais je pense qu’il ne jugeait tout simplement pas qu’ils valaient le coup d’une révolte, un truc comme ça. En tout cas c’était un coup à encaisser pour des aristos comme les De Sakel. Mais finalement, comme il était le benjamin, ils ont surmonté le choc. Lui, il a finit par s’orienter vers la psychologie, il en avait marre des auscultations à la chaîne sans doute. L’étude des désaxés ça le passionnait, comme je t’ai dit, mais je crois qu’il aimait quand même trifouiller dans les organes. Moi, je pense que ça tournait déjà plus rond dans sa tête à ce moment là, après son entrée dans l’armée. Comment est ce qu’on peut aimer les histoires que racontent ces fous ? N’importe qui en aurait les cheveux dressés sur la tête… Bah pas lui, il en voulait toujours plus. Il a finit par faire sa thèse la dessus, comme je t’ai dit. Faut dire que dans un monde ou le métier c’est presque de tuer, il était aux premières loges.



" Tout les êtres cruels et psychopathes n’ont pas eu un traumatisme dans l’enfance. Ils peuvent tout à fait naître de parents parfaitement équilibrés, vivre une existence heureuse, et décider que tuer leur prochain est après tout un passe-temps comme un autre.
Lorsque l’on est intelligent, on évite de montrer à trop de monde que faire souffrir vous amuse. Dans la plupart des sociétés, c’est désapprouvé et va savoir pourquoi on vous met aussitôt à l’écart avec une panoplie de pilules de toutes les couleurs, voire une jolie camisole.
Je suis persuadé que les plus dangereux des criminels ne sont pas les déclarés. Si je désirais satisfaire à d’hypothétiques penchants douteux, je ne le ferais pas en pleine lumière mais chercherait une alternative me permettant d’assouvir mes pulsions de la manière la plus charmante et agréable. Prenons comme exemple un homme qui éprouverait l’irrésistible envie de tuer. S’il accomplit son envie sur le premier être venu, se cache et se dissimule, il sera pourchassé et considéré comme criminel. Maintenant, si cet homme s’était fait engager comme exécuteur des hautes œuvre, il aurait assouvit son désir en toute légalité. Il est d’ailleurs étonnant de constater comme toute activité devient légale et acceptée dès lors que l’on est payé pour l’exécuter. "

Note : Extrait d’une conférence du Dr Vlaadimir Wilhelm Sertürner, thèse controversée.



Ensuite ? Il a fini par quitter sa famille. Moi je comprend pas comment on peut laisser passer une telle chance d’avoir tant de fric qu’on peut en bourrer son matelas, mais les intellectuels ça a toujours agit bizarrement pas vrai ? De toute façon, vu comme il tournait, c’était ça ou je le retrouvais pendu un beau matin dans la grange. Et le plus drôle c’est que ses vieux s’en doutaient pas le moins du monde. Il était désabusé je pense. Je crois qu’il finissait juste ses études à ce moment là, il était en spécialisation ou un truc dans le genre.


Chers géniteurs,

Je me doute que la présente missive vous trouvera dans un état de stress assez important, mais elle n’a pas pour but de vous rassurer. Oui, je suis partit, non, je ne reviendrais pas. C’est assez tôt dans mon existence que j’ai réalisé que je m’engageais dans une voie sans issue : Une jeunesse à essayer de rentabiliser mon intelligence, à se lancer dans de brillantes études pour s’assurer une position d’élite, et toute une vie à se demander avec ahurissement pourquoi mes espoirs ont-ils débouchés sur une existence aussi vaine.
J’ai tenté de lutter contre ce destin en restant à vos côtés, m’engageant dans une filière qui je le pensais n’était pas à votre goût, hélas, votre enthousiasme et votre ambition d’utiliser mes compétences comme faire valoir ont réduits mes espoirs à néant. J’ai donc comprit que le seul moyen à ma portée de ne pas finir inutilement ma vie était de disparaître de la vôtre.
Et oui, on peut être riche et intelligent mais rester idéaliste.
Adieu

Votre fils, qui malgré tout s’aperçoit qu’il a en lui un reste d’affection pour ceux qui lui ont donné la vie,
Vlaadimir Wilhelm de Sakel

Note : Dernière lettre connue du Docteur en tant que de Sakel, adressée à ses parents.


Après je sais pas trop ce qui lui est arrivé, il était plus dans le coin tu vois, dur d’avoir de ses nouvelles dans ces conditions. Je sais qu’il a participé à une expédition en Adhénor, j’ai lu un article là-dessus. Je pense qu’il m’aimait bien, parce qu’il m’a envoyé quelques lettres à une époque, et je dois bien être le seul à en avoir reçu. Quand je dis quelques, c’est fort peu, comme s’il avait besoin d’un type à qui débiter ses réflexions au lieu de les faire dans le vide. Que je lui réponde ou pas n’avait pas d’importance. Ça fait maintenant un certain temps que j’en ai pas reçu, ça doit dire qu’il n’a pas eu de tourneboulement. A lire la dernière, il avait rencontré une femme intéressante.
Enfin, j’espère que ça t’auras servit tout ce blabla mon gars, on va s’en jeter un au café du coin ? J’ai la gorge sèche. Oh, dernier détail, je serais toi je garderais tout ça pour moi, c’est pas pour rien qu’il a changé de nom, il apprécie pas trop qu’on sache d’où il vient.



Bonjour Joëlle.
J’espère que votre dos fonctionne toujours, ceci serait une preuve de ma compétence à vous remettre d’aplomb. Parfois je regrette de ne pas pouvoir vous regarder bêcher vos tomates en tournant la tête par la fenêtre. Étonnement, cette vision était très reposante, et me permettait une réflexion de bonne qualité. Je n’en ai pas encore trouvé l’équivalent ici, à Sécaria, et c’est en vous écrivant que je retrouve parfois cet état. Il peut paraître étrange que je continue à vous écrire, mais après tout, chaque personne a au fond de lui un besoin de s’épancher et vous n’êtes pas pire qu’un autre pour écouter, ou plus exactement lire, ce que j’ai à raconter.
J’ai retrouvé ici une femme de ma connaissance Docteur en Biologie Végétale. Un des rares êtres humains de ma connaissance à posséder des capacités intellectuelles dépassant les miennes. Il m’est étrange d’éprouver du plaisir à rester en sa compagnie malgré son caractère exécrable, et j’avoue apprécier nos joutes verbales. Jamais je n’aurais cru être attiré un jour par un être de chair et de sang, cela me fait entrevoir une étincelle d’intérêt pour la race humène.
Si un jour elles sont mises au point, je vous enverrais des grains de tomates d’un tout nouveau genre, je pense que vous apprécierez, elles donnent des fruits bleus qui teignent la langue.

Vlaadimir


Note : Dernière lettre écrite à M.Geeker, pas d’adresse d’expéditeur, pas de tampon postal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Venu sur Tyr dans une cabine téléphonique

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Re: Vlaadimir Wilhelm Sertürner   21.06.10 17:32

VICE-VERSA


Rien de plus étrange qu'un Genetta Vulgaris Felina en train d'utiliser une pipe à opium, on pourrait même penser que ce genre de spectacle ne s'observe jamais, et pourtant...
Vlaad s'est retrouvé métamorphosé en une jolie genette aux dents acérées, et celle ci étant un animal nocturne, il dû obéir à ses instincts et se terra pendant les heures de jour.
Il obtint la pilule assez rapidement, étant dans l'administration, et a reprit le cours de ses activités normales.



Genette: La genette (Genetta), est un mammifère carnivore nocturne et discret, de taille, couleur et morphologie qui la fait parfois confondre avec un chat. Animal de la famille des vivérridés, qui se nourrit de tout ce qui est plus petit que lui. [...] Ne peut pas être considéré comme nuisible.


Extrait Encyclopédie, Article Genette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : L'autre main du Destin (probablement la gauche) Compte PNJ réservé à la validation des fiches. NE PAS MP.


MessageSujet: Re: Vlaadimir Wilhelm Sertürner   24.09.11 21:08

Le 22 Juin 2010, Ermesynde a écrit:
Bonjour Bonjour
Très jolie fiche. Un personnage qui va faire des émules ^^

FIche validée donc. TU peux filer jouer poupon.
Wink


NB: Les fiches ont été nettoyées de tous les post non rp. Désormais, l'auteur du topic est le seul habilité à poster.

Ce topic vous servira à la fois d'étendard, comme de journal intime ou fourre-tout, tant que cela concerne Le Docteur.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vlaadimir Wilhelm Sertürner   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vlaadimir Wilhelm Sertürner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le cri Wilhelm
» Scène de ménage légendaire (pv: wilhelm)
» Bordel, tu m'emmerdes là, je veux partir ! || Wilhelm L. Hartmann.
» [90%] Sacha'rner. //SHOT
» I ZBLAH LIKE A MOZER'FUNKING BASTARD ! [Caleb Dörner]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit