AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Aliénor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Aliénor   30.06.10 18:13

I. Identité:

Prénom : Aliénor
Surnom : /
Sexe : F
Age : 10 en apparence, 15 ans de vie.
Race : Vampire
Idéologie : Clandestine
Métier : Petite main clandestine à la Bibliothèque : protégée par le Directeur, on ne sait pas pourquoi, elle s'occupe de recenser l'infinité d'objets, de livres, de créatures empaillées et autres qui dorment sous la poussière.


II. Conscience du monde et Magie:

Connaissance des extra-tyrestres : Oui
Conscience : Initiée
Technique : Psyker
Spécialisation : Dissimulation
  • Invisibilité
    Elle peut se rendre plus ou moins visible. L'apparence la moins gourmande en magie la rend semblable à un fantôme : on voit à travers elle, mais on la voit quand même. L'invisibilité totale ne dure jamais plus de quelques secondes et l'épuise totalement.
  • Immatérialité
    Elle peut se rendre plus ou moins matérielle. En général elle garde toute sa matérialité, même quand elle prend l'apparence d'un fantôme, mais elle peut se rendre totalement immatérielle pour traverser les murs par exemple. Elle peut aussi rendre immatérielle seule une partie de son corps au choix, celle qu'on vise avec un poignard par exemple. Mais l'immatérialité totale ne dure jamais plus de quelques secondes et l'épuise tout autant que l'invisibilité totale.
  • Caméléon
    Si elle se place devant un mur, elle peut arborer – et ses vêtements avec – les motifs de ce mur. Mais plus les motifs sont complexes, plus c'est épuisant. Par ailleurs, le camouflage dure au maximum deux minutes sur un mur, disons, rayé.
  • Conséquences
    Si elle utilise trop ses pouvoirs, elle s'épuise totalement, et entame même des mini-déprimes inexplicables. Il lui faut en ces cas du sang rapidement.



III. Descriptions:

Description physique :
Si vous vous aventurez de nuit au Grand Aquarium, peut-être verrez-vous cette chose que certains nomment d'ores et déjà le fantôme du Grand Aquarium. On ne peut pas les blâmer de prendre la petite vampire d'un mètre trente à tout casser qui erre là-bas entre étagères pour un esprit frappeur – ou plutôt frappé. Pourtant, elle n'a des fantômes que l'apparence blanchâtre : pas de trace d'un coup de poignard éternel en plein milieu de la poitrine. Non, juste une robe blanche, de longs cheveux blancs, des yeux délavés qui mangent un petit visage d'enfant à la peau livide – comme celle d'un vampire doit l'être. Frêle, petite, légère, discrète, fragile, Aliénor se dissimule grâce à son pouvoir avec facilité, et ce pouvoir, comme la robe blanche qu'elle se plaît à porter, participent à la faire passer pour un esprit. Pourtant, un esprit se promènerait-il avec un petit carnet et un crayon pour noter, classer tous les objets, squelettes, animaux vivants et morts qui reposent dans l'Aquarium ? Un fantôme s'amuserait-il à nourrir tous les soirs les animaux aquatiques dans leurs aquariums, les grands requins blancs comme les étranges scorpions-araignées ? Un fantôme resterait-il de longues heures à observer dans le noir le ballet nocturne des minuscules poissons luminescents dans leur grand bocal ? Non, ce fantôme n'en est pas un, il a un visage de petite fille innocente, curieuse, éveillée, rond, avec un petit nez mutin et une bouche en coeur, sous deux grands yeux. Ce fantôme a une chevelure bien réelle, qui fut à la base d'un blond platine très clair [ndla : c'est possible, quand j'étais petite, j'avais les cheveux presque blancs]. Comme, même avant d'être vampire, Aliénor vivait essentiellement dans l'obscurité, sa chevelure a totalement perdu le peu de pigmentation qu'elle avait. Ses cheveux sont très fins (mais pas cassants, elle en prend soin). Elle porte un bandeau qui laisse échapper sa frange, mais maintient le reste de sa chevelure hors de son visage. Elle n'a pas la peau sur les os, mais presque, des petites mains fines et osseuses aux ongles vernis de noir – c'est une de ses seules coquetteries, avec son bandeau et ses quelques bracelets. N'allez pas chercher des formes féminines chez elle : elle a peut-être 15 ans d'âge, mais seulement 10 ans d'apparence, donc pas de hanches, pas de poitrine, voire un être asexué. Ce qui avec l'âge qui avance commence à la frustrer plus qu'elle ne le laisse paraître. Cette apparence asexuée et enfantine la fait parfois apparaître comme un ange, ou un messager de la mort aux petits vieux qu'elle va achever. Ce qui l'arrange, disons-le : ils se laissent faire, on n'appelle pas au secours quand l'ange de la mort vient vous chercher.

[Je mets ça ici, parce ça a peut-être rapport avec le caractère, mais surtout avec l'apparence extérieure.]
Aliénor est très facile à lire : elle a une infinité de petits tics, de petits gestes qui reviennent selon son humeur, son état d'esprit. Par exemple, gênée ou embêtée, elle se frottera le bout du nez avec son index. Stressée ou nerveuse, elle tripotera sa chaîne de naissance en or qui lui pend autour du cou. Triste, elle fera le tour de son poignet gauche avec son index droit, en faisant une ligne. Amusée ou excitée, elle se craquera les doigts, comme pour préparer encore mieux le plaisir à venir.

Description morale :
Aliénor, du fait de sa nature, doit savoir se dissimuler, et ce, dans un souci d'auto-préservation. Du coup, elle a développé un sens de l'observation très fin, et une attention de tous les instants à tous les sons, toutes les lumières, tous les mouvements. Du coup, la fuite est devenue sa meilleure amie, ce qui fait qu'on peut facilement la qualifier de lâche. Elle ne le dément pas, et malgré toute son humenité, elle préfèrera sauver sa propre peau en fuyant que de sauver celle de quelqu'un d'autre. Quoique ça peut se discuter s'il s'agit d'un ami ou d'un vampire, dont elle se sentira donc forcément proche. Sauf si elle ne supporte pas ce-dit vampire – il faudrait cependant que déjà, elle en connaisse, des vampires. Cependant malgré sa méfiance, son attention de tous les instants, et même son intelligence et sa capacité rapide à comprendre les enjeux et les aboutissements de toutes ses décisions, Aliénor fait encore preuve d'une certaine naïveté, à cause de son inexpérience du monde. Naïveté d'abord par rapport aux personnes : elle fera facilement confiance à quelqu'un qui se présente comme une personne sympathique. Elle ne va pas chercher plus profond que la gentillesse et à l'inverse d'une attitude antipathique. À choisir entre une personne mielleuse qui peut-être la conduira à sa perte et un individu apparemment antipathique mais qui cherche la préservation de la demoiselle, elle risque plus facilement de tomber dans les filets de la « gentille » personne. Cependant sa naïveté est aussi une partie attachante de son caractère : elle réagit encore de manière très enfantine, très spontanée. Elle est très sincère, presque trop, ce qui peut hélas lui porter préjudice. Cette sincérité la porte naturellement à vouloir aider les personnes qu'elle juge sympathiques, et à donc les entourer d'attentions, être prévenant avec eux. Malheureusement, une fois que la demoiselle a pris une décision, il sera très difficile de l'en dissuader : obstinée, têtue comme pas deux, elle ne voudra plus rien entendre, même si elle sait que l'autre a raison. Pourtant, ce n'est pas une question de fierté : ça elle l'a abandonné depuis longtemps, voire, elle n'en a jamais eue. Cette absence de fierté peut expliquer le caractère à la base effacé de la petite vampire : elle ne cherchera jamais à s'imposer, restera en retrait. Mais si on lui parle, elle répondra, et avec grand plaisir. Elle n'en est pas bavarde pour autant. D'ailleur, elle se considère comme un rejet de l'humanité, comme quelque chose qui ne devrait pas exister, et qui donc ne devrait pas avoir le devoir d'ôter la vie pour survivre, c'est pourquoi elle préfère achever les petits vieux en maison de retraite ou à l'hôpital, ou les patients plus jeunes en phase critique. Ce n'est pas pour autant qu'elle préfèrerait mourir. Loin de là. Elle est contente d'être vampire, parce que ça lui donne ces pouvoirs, mais elle aurait préféré rester hûme et avoir un développement hûme, ce qui aurait été quand même plus pratique. Mais petit à petit, elle s'est habituée à son état de vampire, et aime bien maintenant le silence, la solitude. Pas au point d'être misanthrope par contre, loin de là.

IV. Précisions supplémentaires:

Style de combat :
Aliénor n'apprécie pas particulièrement la combat. En général, si elle se sent menacée, elle privilégiera la fuite, rendue encore plus facile par ses dons de dissimulation. Sinon, elle va se défendre comme un animal sauvage : morsures (douloureuses), griffures, coups de pieds...
Talents particuliers :
Cette petite vampire aux allures de fantômes sait bien comprendre les réactions et mimiques de ses interlocuteurs, alors qu'elle-même est très facile à lire. Curieux paradoxe, mais qui rend une certaine égalité : elle lit bien les autres, mais les autres peuvent aussi la lire facilement...
Signes particuliers :
Comme on l'a déjà dit, on prend plus souvent Aliénor pour un fantôme que pour un vampire : forcément, une peau pâle, des yeux délavés d'un gris très clair, des cheveux blancs... D'ailleurs, elle joue de cette apparence fantomatique, et se vêt toujours de blanc : on ne va pas se mettre à attaquer un fantôme, alors qu'un vampire, si.


V. Histoire:

Aliénor se faufile à travers le mur. Une fraction de seconde d'immatérialité. Elle est déjà si fatiguée que plus l'aurait sans doute tuée. Elle se traîne vers le lit le plus proche, tout en vérifiant, à l'oreille, que tous dorment. Oui, les respirations sont calmes, plus ou moins régulières. Ce sont des respirations de vieux dormeurs. Sauf une, une respiration saccadée, irrégulière, rapide. Un cauchemar, peut-être ?
La petite vampire s'approche de l'origine du bruit. C'est une petite vieille. Elle a les yeux fermés. Peut-être sont-ce ses derniers instants ? Depuis quelques mois qu'elle est vampire, l'ex-petite fille a toujours autant de répugnance à prendre la vie. Si elle peut avoir droit à un cadavre tout frais, elle se sentira moins coupable. Elle s'assoit donc sur une chaise à côté du lit, ferme les yeux, dodeline de la tête. Elle se sent vide, ne veut pas pour autant mourir. Il y a tant à découvrir dans les livres, sur les étagères poussiéreuses de la réserve du Grand Aquarium. Et puis ce n'était pas comme si elle avait choisi son état.
La respiration a changé, elle est plus rapide encore, mais plus régulière. Aliénor relève la tête, regarde la petite vieille dans ses draps blancs, avant de réaliser que les deux yeux noirs, brillants, et entourés de petites rides en pattes d'oie, la fixent. La petite se redresse brusquement, mais sans bruit. Elle devra tenir encore une journée. Un rat l'aidera à survivre jusque là.
« Vous êtes l'ange de la mort ? » chevrote alors la petite vieille.
Aliénor se fige, puis finalement se laisse aller à la facilité de dire oui, qui lui garantira, peut-être, un repas ce soir.
« Je vous imaginais plus effrayant. » sourit la vieille dame. « Vous ressemblez à ma fille qui est partie un jour sans se retourner. »
Aliénor se sent soudainement coupable. Elle ne peut pas mentir, pas à cette petite vieille qui pourrait être sa grand-mère.
« Je ne suis qu'un fantôme. » édulcore-t-elle de sa voix d'enfant. Le mot « vampire » aurait eu un mauvais effet.
« Un fantôme... » soupire la malade. « Pourquoi restes-tu sur terre ? Pourquoi ne pas être partie ? Raconte-moi ton histoire. »
Aliénor sourit. Enfin quelqu'un qui veut bien l'écouter.


Je n'ai jamais connu mon père. Ma mère ne m'a gardée que très peu de temps. Quand j'ai su courir elle m'a vendue à quelqu'un. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas combien. Tant mieux sans doute, puisque là, j'ai appris à parler un langage soutenu bien différent de celui que j'aurais entendu de la bouche de ma mère. On m'a éduquée, on m'a appris à lire, à écrire, à calculer. J'ai eu de la chance. Je crois qu'on prévoyait de faire de moi une secrétaire. Mais on a contrarié les plans qui avaient été faits pour moi. Quand j'avais eu huit ans, on m'avait mise dans une salle souterraine avec deux bougies et un soupirail. La moitié de la journée je recopiais des textes en langue étrangère, ou des carnets de comptes. Pendant le reste on m'éduquait. Je ne voulais pas être un rejet, un rebut, je ne voulais pas qu'on me redonne autre part, qu'on m'abandonne, qu'on ne m'aime pas, alors je faisais du mieux que je pouvais. Apparemment, ça leur plaisait.
Et puis un jour j'ai entendu un cri dans la rue que je voyais par le soupirail. Alors j'ai mis ma chaise sous le soupirail, j'ai regardé. Il y avait un homme blessé assis par terre en face. Je me suis faufilée entre les barreaux. À dix ans, on est menu, je le suis toujours autant. Je pourrais me faufiler à travers ces soupiraux et retourner à ma vie d'avant. Mais je ne peux plus.
Je me suis approchée de l'homme qui perdait son sang. Il m'a vue, il a dit que j'allais le sauver ou quelque chose comme ça. Je lui ai proposé d'aller lui chercher un verre d'eau. Il s'est jeté sur moi, il m'a mordue. J'ai crié, c'était douloureux, je ne voulais pas mourir. Le mot vampire m'est apparu devant les yeux. J'avais recopié un texte qui parlait de leur destruction par les Balayeurs. En fait, vu ce qui m'arrivait, ils existaient encore. Voilà ce que je me suis dit avant de mourir.

Là-dessus, Aliénor se pencha vers la vieille dame, lui fit signe de se taire, et la mordit avec douceur (oui, c'est possible). La petite vieille s'éteignit en silence.

Ce que cette petite vieille a sans doute deviné avant de mourir, c'est que je suis devenue une vampire moi-même. Quand j'ai repris conscience, celui qui m'avait transformée n'était plus là, et je n'étais plus au milieu de la rue, mais dans une petite chambre. Un homme est entré, il m'a dit être le directeur du Grand Aquarium, qu'il me connaissait, qu'il me cacherait si je m'occupais du recensement, et de prendre soin des animaux aquatiques dans leurs grands aquariums. J'ai supposé avec raison que si j'étais vivante c'était parce que j'étais moi-même devenue une vampire. J'avais raison : il m'a expliqué que le vampire qui m'avait mordue était tellement blessé que son sang était rentré par la plaie qu'il m'avait faite et que du coup j'étais moi-même une vampire à présent. Pourquoi cet homme me connaissait et voulait me protéger, je ne sais pas, mais je l'en remercie. Je le croise rarement, il me salue et ne cautionne pas mes petits meurtres déguisés. Je l'aime bien. Il me protège depuis cinq ans, et je sais que je lui dois la vie.

Cette nuit, quand je me suis réveillée, j'étais un papillon de nuit, tout blanc. Je ne sais pas pourquoi. J'ai décidé d'aller voir ce qu'il en était autour et ai découvert que je n'étais pas la seule. J'ai assisté, dissimulée, à la distribution de pilules rouges. Je ne pense pas qu'aller en demander serait une bonne idée. Et en plus, qui sait quel effet une telle pilule a sur un organisme vampire. Autant attendre que ça passe tout seul. Si ça passe tout seul...


Dernière édition par Aliénor le 04.07.10 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

- Dindon de la Farce Moultipasse -

avatar

Signalement : Cheveux blanc poivre-sel, yeux bleus, menue, gracieuse presque fragile empli d'une énergie vive, féroce.


MessageSujet: Re: Aliénor   02.07.10 23:18

Bonsoir Bonsoir
Re-bienvenue petit fantôme.
Jolie fiche, mais nous aimerions un petit peu de détail sur sa transformation s'il te plait. Il faut boire le sang d'un autre vampire ou tout au moins une pénétration du sang vampires dans l'organisme humain pour que le virus se propage.
Un petit rajout?
Sinon, le reste est tout bon.
Wink

PS: si l'envie t'en prend, n'hésites pas à proposer le directeur dans les prédéfinis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Aliénor   03.07.10 12:40

Comme le vampire était blessé, j'ai supposé que logiquement son sang pénètrerait par la blessure d'Aliénor en fait. C'était peut-être pas très explicite, pardon u_u
Revenir en haut Aller en bas

- Rayon X-tra lucide - Charbre Carnivore.

avatar

Signalement : Hûme d'un peu moins de 20 ans, 182cm, musculature sèche, plutôt maigre. Peau hâlée, tignasse brune, cicatrices en bandeau, oeil gauche laiteux et borgne, oeil droit d'un bleu profond mais inexpressif. Piercings à l'oreille. D'autres cicatrices de part et d'autres.


MessageSujet: Re: Aliénor   04.07.10 4:49


Yo!

Je suggèrerai aussi que tu lises les topics se déroulant au Grand Aquarium. Je pense notamment à celui entre Leto et Râ, dont Aliénor aurait pu être spectatrice Wink

Chips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cidiene.deviantart.com/
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Aliénor   04.07.10 12:59

Je lirai tout ça <3
Et j'ai rajouté
Citation :
J'ai supposé avec raison que si j'étais vivante c'était parce que j'étais moi-même devenue une vampire. J'avais raison : il m'a expliqué que le vampire qui m'avait mordue était tellement blessé que son sang était rentré par la plaie qu'il m'avait faite et que du coup j'étais moi-même une vampire à présent.
au moment où elle a été recueillie par le Directeur.
Et comme proposé, j'ai commencé un semblant de personnage prédéfini pour celui-ci d'ailleurs x)
Revenir en haut Aller en bas

- Dindon de la Farce Moultipasse -

avatar

Signalement : Cheveux blanc poivre-sel, yeux bleus, menue, gracieuse presque fragile empli d'une énergie vive, féroce.


MessageSujet: Re: Aliénor   04.07.10 16:42

Bien!
Merci Mam'zelle.
Fiche validée donc et déplacée à l'endroit z'approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Aliénor   04.07.10 16:54

Merci !
Revenir en haut Aller en bas

- Dindon de la Farce Moultipasse -

avatar

Signalement : Cheveux blanc poivre-sel, yeux bleus, menue, gracieuse presque fragile empli d'une énergie vive, féroce.


MessageSujet: Re: Aliénor   04.07.10 16:58

De rin! (tintin)
Amuse toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aliénor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aliénor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une chasse interompue [PV Aliénor ]
» Entre feuilles et amitié [PV. Aliénore]
» Aliénore S. Marshall, I'm an asocials girl [Finis !!]
» Aliénation (ou Démentation)
» Ecurie de Aliénor
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit