AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Fuite éperdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

- « Donne la patte, donne! » - Tas de gruyère.

avatar

Signalement : Hûme Symbio


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    11.01.11 23:50

Non mais vraiment! La demoiselle en toge accepte de tenir un hume vomissant parfaitement dégueulasse, mais lorsque lui demande un simple appuie elle se refuse? Ah ça... Cléanthe/Lepty sentait la jalousie commencer à envahir le peu d'espace de son corps qui n'était pas soumis à la douleur. S'il pouvait parler, du moins, s'il comprenait comment faire pour parler, il lui dirait ce qu'il en pense! D'ailleurs il pourrait le penser tout haut.

Avec tout ça, il se retrouve encore derrière, traînant la patte.
Cet hume là... Même Ange s'en occupe, elle sont deux pour s'en occuper, et lui il n'a même pas le droit à un petit appuie. Même pas le droit à une pause le temps qu'il les rejoigne.

Il va payer.

Ils sont dehors maintenant, ils sont sortit du musé et de son carnage, mais ce n'est pas forcément meilleurs d'être dans la rue. Cléanthe sens des courants d'air lui passer entre les jambes, un petit détail du port du kilt artisanal.
Le temps qu'ils arrivent dans la rue, notre chère bestioles s'est bien monté la tête, ou du moins ce qu'il en reste, et se décide à agir.
Il agrippe le bras de l'hume masculin blessé que supporte Angue et le tire en arrière sans se soucier des dégâts éventuels, sans se soucier non plus du fait que c'est lui qui va se trouver dessous...

suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ Sadique et paresseux

avatar

Signalement : Compte commun du Staff. A contacter en priorité.


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    12.01.11 0:09

Le membre 'Cléanthe' a effectué l'action suivante : Ce qui va me tomber sur la gueule

'Aléatoire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- « Donne la patte, donne! » - Tas de gruyère.

avatar

Signalement : Hûme Symbio


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    12.01.11 0:19

*Oh je tombe dans un trou... En emmenant l'autre naze avec moi!*


Le trou se révéla une faille de taille respectable et même imposante.

HAAAAAAAAAAAAAAA[...]
AAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAA[...]
AAAAAAAAA
A
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA[...]
AAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Hamtaro blafard -

avatar

Signalement : Versatilis, rousse, pas très grande ...


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    23.01.11 9:50

Un trou ... Mais d'où venait-il celui-là ? Il n'y était pas quelques secondes auparavant. Peut-être que le bitume déjà usé se vengeait d'avoir été piétiné. Ce n'était vraiment pas de chance. Mais heureusement, Ange avait des réflexes. Plutôt surhumains, comme réflexes. Lâchant Cléo, elle rattrapa Cléanthe sans vraiment savoir ce qu'elle tenait (à toi de décider, capitaine) et d'une autre main s'accrocha au plancher encore valide pour ne pas tomber à son tour.

Elle sentit ses bras se détendre sous le poids de l'hûme. Une petite voix insidieuse dans sa tête lui hurla de tenir bon, qu'elle n'avait aucun intérêt à sauver l'hûme. Mais elle tint bon.

"Cléanthe, je vais pas tenir longtemps si tu ne m'aides pas un peu."


Dernière édition par Ange Sheldon le 27.01.11 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Moulti-faces irrésistible - Pire que Axe.

avatar

Signalement : Hûme de 25 ans, 185 cm, d'une morphologie musclée mais svelte, une peau hâlée, les yeux d'un bleu cristallin, les cheveux auburn, un dos lacéré de cicatrices. Un charisme irrésistible.


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    24.01.11 19:05

L'air qui te frôle, ton propre souffle, tu n'as jamais été aussi vivant, Cléopâtre.
Jamais aussi vivant... et si proche de mourir.

La douleur, tu es noyé en elle. Le moindre effleurement est comme un millier d'aiguillon qui te tourmenterait... Alors leurs gestes à elles -elles qui ne sont que tutrices- appuient sur toutes les lames.

Tu es écorché vif.

Mais curieusement, tu n'as jamais été aussi lucide de ta vie, et l'aberrante réalité t'accroche l'âme. Dans tes grimaces, transpire un faible sourire.
Qui aurait cru, que le sauvage, l'inaccessible Cléopâtre serait maintenu bras dessus, bras dessous, par deux femmes.

... Enfin, une femme, un singe et ...

Étrange, qu'est-ce qu'il... ?

Atropos, elle te parait essayer de te transmettre quelque chose, mais tu ne peux que contempler le silence de ses prunelles noires. Lucide peut être, mais si naïf, si inconscient du danger. Ô Cléanthe, tu rirais (peut être jaune) d'assister à ce spectacle.

Et les dominos s'entrechoquent en un mauvais ballet, le clown tuméfié en glapit de douleur quand il sent l'insatiable accroche de son ancien partenaire. Il est des destins qu'on ne peut longtemps ignorer.

Est-ce le troupeau de Brahmine qui creusa cette fracture ? La faille les attire comme un aimant, Cléo dans un sursaut ne peut que projeter Atropos loin de lui pour ne pas l'attirer dans sa chute. Les phalanges de l'orang-outan blanchissent, s'agrippant à l'étoffe du pseudo écossais, celui qui tient entre ses bras le clown.

Pendu entre l'ancienne étoffe et l'abîme.

Sauf que ce n'est qu'un kilt artisanal, vous vous souvenez ? Et il se déroule, comiquement, faisant dégringoler par accout l'étrange couple. L'idée n'était pas si bonne de le bousculer, n'est-ce pas Lepty?

Brumeux, Cléo ironise. C'était presque un bon spectacle. Il ne pense même pas à crier.
Et sans surprise, les deux hûmes glissent dans l'obscurité. Au loin, ce sont des pas marqués, annonciateur d'une troupe qui arrive.

Si les deux Versatilis veulent survivre, il leur faudra continuer sans savoir ce qu'étaient devenu leurs anciens compagnon. Un linceul rouge pour seul souvenir.



[Ange, on était dans la rue là, y'a pas de plancher Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Tic-tac-tic-tac -

avatar

Signalement : Versatilis


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    01.02.11 14:03

Par le chaos serein et rassurant de l'univers, j'aurais peut-être dû écouter mon défunt père. Il doit se retourner dans sa tombe à l'heure qu'il est...

Balivernes. Je n'échangerais pas contre tout l'or de la galaxie cette vie a laquelle j'ai accédé avec tant de difficultés. Mais tout de même parfois si le maitre d'œuvre pouvait mettre un bémol sur les rebondissements, ça me permettrais de souffler deux minutes!

Alors que gentiment - Oui ça peut m'arriver ne faites pas des yeux ronds comme ça, c'est un peu vexant. Je disais donc que j'attendais non sans impatience que l'autre primate redescende sur Tyr et capte mes signaux d'une clarté absolue - genre la brume autour des pylônes... Quand soudain, comme si on s'ennuyait ferme et avions besoin d'un peu de distractions, Cléo et l'hume non identifiée s'engouffrent dans un trou apparu je ne sais comment. A moins qu'il ait déjà été là et que nous ayons tous de gros problèmes de vue. Allez savoir, plus rien ne peut me surprendre.

Cécité généralisée? Attaque extratyrrestre avec une technologie de pointe donc nous ne pourrions même pas entrapercevoir les fondements? Hummm. Si j'avais des tendances mystiques je pencherais pour l'expression de l'ennui d'un dieu jouant à nous mettre à l'épreuve.

Les cris de l'hume se perdent dans le trou qui l'avale.

L'orang-outan tente en vain d'intervenir. Perte d'énergie inutile.

Cléo dans sa chute, me repousse. Me sauvant la mise. Un pincement au coeur et en écho le souvenir de mon frère, passant, un bref instant.

Je n'oublierais pas ce geste...

Il ne crie pas. J'aurais peut-être préférée le contraire.

Sans le froid, la faim, ma blessure à la jambe, la fatigue, ces nausées qui ne me quittent pas, les gros bras à mes trousses,... Et sans doute sans un brin d'humenité en option. J'aurais pensé immédiatement à un moyen de secourir nos camarades, tout du moins Cléo. L'autre gus je ne pouvais pas dire que son sort m'importait plus que ça dépassé l'effet de groupe et mon goût prononcé pour le travail d'équipe.

Au lieu de ça je pensais à la douce bien qu'éphémère sécurité de l'horlogerie. A me mettre avant tout à l'abri et parer aux besoins vitaux, pour ensuite parvenir à réfléchir et élaborer correctement.

Égoïsme vous diriez. Et bien oui. Jetez la pierre à mon capital génétique et foutez-moi la paix!

Et les laisser derrière ne veut pas dire que je ne tenterais rien. Il faut savoir différer afin d'optimiser le potentiel de réussite. Actuellement ce serait quasiment du suicide de tenter quelque chose.

Finis les tentatives, la pseudo langue des signes, j'empoigne le primate et l'oblige à me suivre. Ne pas se retourner, ni hésiter. Fuir sans se préoccuper du reste. Pour le moment... Et si la boule de poil tiens à sacrifier sa vie il/elle trouvera bien un moyen de se défaire de l'emprise de ma main.



Direction l'horlogerie.


Dernière édition par Atropos le 13.03.11 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- « Donne la patte, donne! » - Tas de gruyère.

avatar

Signalement : Hûme Symbio


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    21.02.11 13:59

Comme scène c'est sans doute assez comique.
A vivre, c'est malheureusement un peu moins drôle.
Le geste d'Ange est sans doute plein de noblesse et de bonnes intentions, mais deux humes c'est un peu trop lourd à rattraper lorsque l'on est dans son état.
Intérieurement, Cléanthe la remercie d'essayer de le garder. Ça le touche beaucoup que quelqu'un quelque part soit prêt à perdre un bras pour avoir le plaisir de continuer à admirer sa tronche et apprécier sa conversation inimitable.
Même si c'est une putain de versatilis

Mais Ange a subit de multiples avaries, elle s'est faites pourchassée, a chuté, est blessée et découvre la vie. Et finalement la seule chose qu'elle arrive à faire, c'est déshabiller Lepty qui n'avait pas besoin de ça.

Bon, après tout c'est sans doute mieux comme ça, elle en apprendra beaucoup plus en restant avec quelqu'un de sa race. Ce qui, quand on y pense, est légèrement flippant.
Surtout qu'elle sait où il habite. Faut espérer qu'elle ramènera pas les ptits copains pour un festin improvisé de Cléanthe à la sauce piquante...


En tout cas les deux humes glissent dans l'abîme, enfin réunis, mais peu disposés à en profiter.

=> Toute fissure est utile, elle fait entrer la lumière


Dernière édition par Cléanthe le 03.03.11 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Hamtaro blafard -

avatar

Signalement : Versatilis, rousse, pas très grande ...


MessageSujet: Re: Fuite éperdue    02.03.11 18:11

Elle hurle. D’abord de douleur. Quelques poils accompagnent Cléanthe dans sa chute. Son bras a été violemment étiré. Mais ça sonne comme une perte. La perte du sens, de soi, de l’autre. Non, pas Cléanthe. Pas ce compagnon là. Soudain, tombé dans ce trou sans lumière. C’est même lui qui lui a lâché le bras. Pour ne pas l’entraîner, sans doute. Non, ce n’est pas juste. D’accord – lui chante sa nature – ce n’est qu’un hûme. Mais pas n’importe lequel. Et elle n’a pas su le retenir.

Elle reste au bord du trou, les jambes entre les bras. Le corps replié sous elle, secoué de frissons. Son corps se secoue, mais elle ne pleure pas. Des borborygmes difformes s’échappent de sa bouche. Des mots sans suite. La fatigue la gagne. La peur aussi.

Il ne reste plus qu’elle et Atropos. Un trip exclusivement Versatilis. Dans quelques minutes, les autres vont débarquer. Ils vont les tuer si elles ne s’en vont pas. Une lueur de désespoir la remet sur ses pieds. Elle avance vers l’autre, lentement lui tend la main.

Elle veut qu’elle l’emmène. Qu’elle l’éloigne d’ici. Elle ne sait pas où aller et elle a besoin d’elle. Pas besoin de mots pour se faire comprendre …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Fuite éperdue    

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuite éperdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» "La Route Perdue"
» La fuite du tyran
» Perdue en Forêt (PV: Kairi)
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit