AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Hyv. Craignez le... Lui n'aura pas peur de vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- Tu joues avec meuuâââh ? -

avatar

Signalement : Spectre


MessageSujet: Hyv. Craignez le... Lui n'aura pas peur de vous...   16.09.08 1:19






"Craignez le Hyv pour votre salut,
Hyv est moche !
Hyv tue les petits enfants !
Hyv adore Soveyur Hotel !
Hyv adore manger de la volaille et une certaine variété de tubercule.
Hyv est un fléau qui donne la gale !
Hyv est copain avec les chats.
Hyv chante très (très) faux.
Craignez le Hyv en version 2.0 !
"

I. Identité:

Nom : Gyaakkridull'Semarakyor Grahaade Gn
Prénom : Syiereduloctokanorydesyavamélior
Surnom : Hyv, pour des raisons évidentes, ce surnom est largement préféré à ses nom et prénom par tout les autres interlocuteurs même les autres spectres...
Sexe : A priori masculin.
Age : Le monstre vous montre alors ses griffes en ajoutant fièrement "3", vous ne savez pas ce que cela peu bien signifier pour lui... En bref donc, 3 griffes...
Race : Spectre et fier de lettres
Idéologie : Clandestins, Hyv n'est pas très solidaire mais apprécie l'entraide... Au moins entre Spectres et personnes gentilles...
Métier : Comme tout les spectres, il n'a pas vraiment de métier officiel. Hyv est friand de connaissances en tout genre et passe son temps à en chercher de nouvelles pour rassasier sa faim. En un sens c'est un chercheur d'informations.


II. Conscience du monde et Magie:

Connaissance des extra-tyrestres : Bah oui t'es béta toi ! J'en suis un !
Conscience : Éveillé
Source : DÉCHIRER !!! Oh pardon ! Déchirer le voile
Technique : Craignez le Psyker
Spécialisation : "Souverain des Effluves". Manipuler les effluves (Sans pour autant les croiser, c'est mal !)

Le pouvoir du Hyv est relativement simple dans son principe : Les effluves vont là où il veut qu'elles aillent. Comme tous les spectres ? Oui et non... En effet, alors que d'autres peuvent se servir des effluves pour faire des choses bizarres. Hyv ne peut pas vraiment les utiliser autrement que du point de vue "énergétique".

De fait il manie des effluves à un état brute pour se servir d'une forme de magie bizarre à mis chemin entrer une forme de télékinésie malhabile qui compense par certains côté la rigidité et le tranchant de ses grands doigts, et une forme bizarre de méta-magie spectrale.

Ce serait un pouvoir potentiellement polyvalent et relativement puissant en ce qu'il permet de faire chier son monde et de faire des blagues aux autres psykers et personnes dépendant du Voile. Mais en fait, Hyv le maîtrise encore très mal. En dehors de faire des formes rigolotes invisibles pour presque tous, le résultat pratique ce pouvoir unique est constitué par deux faces opposées : Egide et Foudre.

[Note : Dans la mythologie grecque terrestre, l’Egide est une arme merveilleuse détenue par Zeus, offensive autant que défensive, symbole de la puissance souveraine.]

- Egide : Ici le spectre concentre les effluves devant lui et stimule leur reproduction pour former un petit bouclier temporaire qui absorbe l'énergie cinétique ou magique qui entre en contact avec sa paroi pendant 3 à 5 secondes.

- Foudre : Le Spectre recrache l'énergie absorbée d'un coup pour produire une onde de choc, ou plus lentement pour déplacer une fois, un objet, dans une direction. En utilisant ce don de cette manière le spectre pourra par exemple faire baisser une poignée de porte, mais il ne pourra pas faire tourner la clef dans la serrure.

III. Descriptions:

Description physique : Physiquement, Hyv semble tout droit sortit d'un cauchemar comme tout bon spectre qui se respecte. Il est grand (1m80) et possède une traine en lambeaux presque équivalente en taille au reste de son corps. Ses épaules sont excessivement larges selon le standard hume, une fois et demi la largeur d'épaule d'un homme de bonne carrure.
Son allure sombre comme la nuit aux reflets bleutés suscite la terreur chez ceux qui sont habitué à voir des spectres moins imposants. Il porte un immense manteau de haillons cousu dans une matière dont on préfère ignorer la nature mais qui semble très douce au toucher. Son corps lorsqu'il se déplace, avec une certaine célérité, émet une sorte de râle qui se dissimule dans une sorte de vent presque intangible mais audible, même pour les Humes. Ce vent semble d'ailleurs animer son habit qui de déforme sans cesse comme si il était sous l'effet du souffle de quelque chose... Cet effet ne s'estompe qu'en cas de vrai vent fort et reprend quand les courants aériens baissent en puissance. Cela ajoute à l'aura de puissance qui se dégage de la créature.

Le caractère mouvant associé au débraillement de sa tenue donne un effet de fumée noire factice à son apparence générale qui évoque une destruction imminente pour ses ennemis.
Une personne "normale" qui verrait Hyv apparaître devant lui aurait toute les chances d'avoir un sacré coup de frousse. A moins qu'elle ne soit habituée à voir des Spectres et encore la plupart des entités de ces apparitions soudaines ne sont pas aussi mass-Hyv que notre ami...

Toutefois selon les standards de sa race, Hyv est touché d'une infirmité dérangeante : Ses griffes sont bien trop longues et ne plient pas très bien à cause d'une masse et d'une solidité plus importante. Ayant honte de cette différence qui suscite parfois les moqueries de ses congénères, il cache ces véritables dagues dans son immense cape et ne les sort que quand il est obligé de se défendre ou pour attraper des trucs, ou encore pour les planter dans le sol et se retenir quand il y a trop de vent. La solidité plus importante de ses os est du à une maladie renforçant la concentration de calcium et de carbone dans ses éléments osseux réduisant la souplesse des articulations mais augmentant sensiblement leur rigidité face aux chocs de diverses natures... De fait à cause de sa structure métabolique osseuse hypertrophiée, son corps actuel est le fruit de son souhait de limiter sa rigidité dans ses déplacements. Ce qui explique pourquoi il n'a pas vraiment de membres inférieurs et se contente de flotter là où d'autres spectres décident d'afficher des jambes en os (Quels frimeurs !).

Le détail physique qui casse toute cette belle image d'horreur fétide et contre-nature est sa voix. Hyv dispose de la voix qu'aurait un enfant de 7 ans chanteur dans Les Choristes en pas harmonieux (Et donc à mi-chemin entre le caractère mignon et le caractère personne à abattre, en pire.) Dans cette voix se mêle un râle qui la rend suffisamment inhumaine en toile de fond pour l'interlocuteur n'oublie pas à qui il a affaire si sa simple vue ne suffit pas à produire chez lui une certaine méfiance qui aura tendance à s'avérer salutaire.

Bref, il n'est pas propre, pas beau, pas sublime, pas élégant (sauf peut-être pour les autres Spectres, auprès desquels son handicap fruit de son apparence géante et originale passe pour un facteur de popularité). Il ignore d'ailleurs tout bonnement que ces quatre mots peuvent qualifier le corps des êtres vivants autres que les chats et les Spectres...

Note : S'il vous prend dans ses bras attention à sa langue (Ses léchouilles sont parfois/souvent urticantes)...

Description morale :Mentalement comme pour sa voix, Hyv est gamin... Il ne pense qu'à s'amuser et à apprendre des choses. C'est un être curieux et facétieux, presque pervers dans sa manière de jouer à la fois manipulatrice, morbide et sadique...Paradoxalement à côté de ces traits "Joviaux" c'est un être timide et sensible, qui s'émerveille du caractère "mignon", "gentil" ou "joli" des choses et qui n'arrivera pas à se départir d'une certaine innocence et d'un air enfantin pris à faire une bêtise même après avoir disséqué vivant un être humein pour "voir comment c'était dedans". Il envisage toujours les choses sous le meilleur angle pour lui et possède des humeurs très changeantes. On distingue environ cinq humeurs majeures chez lui, dans lesquels son esprit s'investit toujours à l'excès : Hyv joyeux/joueur/calin (la plupart du temps), Hyv madeleine (Des fois, Hyv est très triste alors il pleure des larmes noires qui s'évaporent avant d'avoir ateint le sol), Hyv comploteur/rêveur/envieux (héhé), Hyv en apprentissage (Encore, ENCORE !), et Hyv pas content mais alors PAS content du tout (Mais alors vraiment vraiment pas)... Il peut difficilement maîtriser plus d'états mentaux que ceux là, ou faire de subtilité dans les transitions : Il n'est jamais mitigé et passe de l'une à l'autre en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et cela plusieurs fois par jours. Ce qui peut en faire un personnage très très fatiguant si on le fréquente trop (et qu'il ne trouve pas de raison pour vous disséquer)...

Pour en rajouter à son caractère pour le moins excessivement chiant : Il est fan des vannes à deux ronds, des jeux de mots pourris et blagues du même acabit. Dès qu'on lui en raconte une nouvelle (et qu'il arrive à la saisir), il ne peut s'empêcher de la ressortir dans les moments inopportuns, pires il essayent d'inventer ses propres vannes et jeux de mots, des fois ça passe, d'autres fois... Eh bien on vous laissera deviner.
Si on l'énerve ou qu'on commet l'erreur de lui lancer un défi, Hyv devient une furie sanguinaire qui utilise toutes les armes à sa disposition pour gagner, même si son comportement de gamin naïf et sa voix le discréditent. Il n'en est pas moins suffisament intelligent pour savoir quand on se paye sa tête et établir des complots de manière parfois si alambiquée que c'en est douloureux pour ceux qui essaye de le suivre dans ses délires presque paranoîaques.

Hyv aime son médaillon d'or blanc, son livre, les gens gentils, les chats, la connaissance, les livres, le pouvoir, apprendre des nouvelles choses, la bonne cuisine (tarte aux fraises miam), les livres, le froid, la nuit, la destruction, les livres, et la violence au sens large, les effluves, les choses mignonnes et jolies... C'est un étrange mélomane, dont les styles de musique préférés (Oui il en a) sont le heavy metal, le rap du chaos contre l'oppresseur (Soveyur hotel!!!), les contines, les berceuses, la musique classique et le jazz.

Hyv n'aime pas les navets (les tartes au navet berk), les méchants humes, les chiens, les moqueries, perdre, quand il y a trop de monde autour de lui, les balayeurs (méchants hûmes) et les versatilis (pas hûmes mais méchants quand même)...

Il préfère la plupart du temps s'exprimer dans des phrases simples qui résument à elles seules de grandes idées comme par exemple : "J'ai faim" ou "Je veux jouer"... En fait il n'aime pas beaucoup parler pendant très longtemps, même si il adore curieusement les belles poésies...

Malgré quelques changements de caractères, Hyv reste un être profondément paradoxal et psychotique ainsi qu'écorché vif qui, bien qu'il éprouve des émotions, demeure incapables de les comprendre et a du mal à assimiler le simple fait que les autres peuvent ressentir des choses surtout lorsqu'il s'agit des "méchants humes". C'est cette non-compréhension qui est à l'origine de son émotivité exacerbée... Secrètement, voir peut-être inconsciemment, au delà du pouvoir et de la connaissance, la véritable quête de ce spectre est la compréhension des émotions humeines... S'il ne peut y parvenir, il décidera alors de toute faire pour les détruire. Même si l'humenité doit en périr ! Prions pour qu'il réussisse.


IV. Précisions supplémentaires:

Style de combat : Avez déjà combattu contre douze adversaires armés d'épées combattant par groupes de trois ? Maintenant oui ! L'effet est assez similaire... Hyv n'éprouve pas le besoin de bouger ses mains et doigts de façons synchrones ce qui est très déstabilisant pour les duelistes qui veulent s'y frotter... Il utilise également les effluves avec lesquelles il forme des ondes et des pieges vicieux... Dernières choses, il attaque sans aucune pitié et bouge relativement vite malgré sa raideur...
Talents particuliers : Aimé des chats, mémoire plus qu'excellente, bon avec ses griffes pour trancher des choses, les empaler et les transpercer, odorat affuté, médécine empiriste (science plus ou moins exacte retirée de ses nombreuses dissections.)
Signes particuliers : Légère Agoraphobie, gamin (on l'aura assez dit !), maladroit pour saisir et agripper les objets sans trop les abimer autrement qu'avec les effluves, porte un médaillon, taille énorme, griffes quatre fois plus importantes que la moyenne de son espèce.

V. Histoire:

- "Dis, comment tu t'appelles ?" demanda l'ombre noire.
- "Yves !" répondit joyeusement le jeune garçon.
- "Hyv ?!" s'étonna son interlocuteur.
- "Oui c'est mon nom : Yves ! Et toi c'est quoi ?"
- "Oh... Heu... C'est Hyv aussi..."
- "T'es rigolo, on a le même prénom ! C'est où ta maison ?"
- "C'était pas si loin d'ici, mais on était méchant avec moi alors je suis parti..."
- "Oh c'est triste ! Dis tu veux jouer avec moi ?"
- "Avec plaisir !"

Originaire d'une planète qui serait intégralement recouverte de spectres et où le conformisme serait la loi absolue, le spectre Hyv, a commencé à faire parler de lui un peu après l'apparition des pylônes sur le continent de Malengha. Selon les légendes urbaines, il serait l'un, sinon le premier spectre à avoir "posé le pied" sur ce continent. Il œuvrait plus précisément dans les abords de Neven et faisait des expériences bizarres de dissection à vif pour voir sur les enfants et les clochards au nez et à la barbe des autorités de la ville et les maintenir en vie des semaines avec des organes en moins, pour observer ce qui se passait... Personne ne savait, à l'époque, pourquoi il s'était aventuré si loin ni comment il avait bien pu y parvenir, on apprit plus tard que c'était pour fuir les moqueries de ses congénères à propos de ses griffes. De ce temps là, on savait seulement qu'il était une chose d'une présence excessivement nuisible pour la population ("Presque aussi mauvais que la gale qu'il peut vous transmettre" affirmait le pouvoir en place pour dédramatiser la situation sans trop de succès en évoquant une sorte animal adhénorien malade passé sur le continent).

De nombreux balayeurs tentèrent leur chance pour le débusquer et le détruire, cependant le spectre semblait avoir toujours une longueur d'avance. On le coinça tout de même un jour alors qu'il récupérait (doucement hein) un jeune chaton de la corniche où il était monté pour une raison que seul un chat aurait pu comprendre. Cela faisait cinq mois qu'il n'avait rien disséqué, ayant appris ce qu'il voulait savoir sur ces choses bizarres qu'étaient les corps humeins. Ses expériences lui avait confirmé une chose : Il fallait vraiment être stupide pour avoir embarrassé son espèce d'un truc pareil. Cependant il trouva que le squelette était très ingénieux, pour une espèce aussi minable, vilaine, stupide et méchante.

Le jour où il fut coincé un peu par hasard d'ailleurs suite, il combattit vraiment des humes pour la première fois et révéla son handicap aux yeux des humes : Il avait des griffes énormes. Curieusement, ceux là ne se moquèrent pas de lui, mais eurent très peur, pensant qu'il s'agissait d'une nouvelle forme de magie des Spectres. Quand le spectre alors jeune affirma de sa voix enfantine à ses agresseurs qu'il était 'né' comme cela, cela n'arrangea pas vraiment ses affaires... Il se jetèrent sur lui sans demander leur reste. Que c'était un jeu rigolo ! Vive les bagarres !

Ils ne purent rien faire, ils ne savaient pas vraiment jouer à leur jeu : Après tout ils étaient seulement trois, ils devaient affronter douze sabres. L'un d'eux avait une arme à feu un peu lourde et il se mit à tirer dans Hyv en hurlant des drôles d'expressions comme "Crevure !", "Vermine !" ou encore "Maudit Spectre !". Voulant se défendre contre cette attaque, le spectre fit alors quelque chose qu'il n'avait jamais fait : Il tendit les bras devant lui et une vague partit vers le projectile qui fut comme stoppé sur place avant même de l'avoir atteint. Le sort du tireur ne fut guère enviable après cela. C'est comme cela que Hyv découvrit qu'il avait des pouvoirs magiques... Il était heureux ! Et bien que l'expoit qu'il venait de réaliser l'avait privé d'une astronomique quantité d'énergie, il utilisa ses dernières forces pour fuir le lieu du combat avant que d'autres méchants hûmes mauvais joueurs arrivent...

Il se reposa dans le terrier d'un jeune félin qui l'accueillit comme un membre de sa famille. Hyv le remercia en lui offrant l'un des bras des humes qui l'avaient attaqué. Plus tard, le pauvre fauve devrait succomber d'une étrange maladie digestive mais cela ni l'animal, ni le spectre ne s'en doutait...

Ce dernier n'avait plus qu'une idée en tête, retourner vers le nord. Les hûmes avaient eut peur de ses griffes, ils ne lui avaient pas fait de méchantes plaisanteries. Ces griffes n'étaient pas un handicap réel mais une véritable bénédiction guerrière, une évolution que n'avaient pas ses congénères et il leur fermerait le clapet à tous ! Plus personne ne se moquerait de lui ! PLUS JAMAIS !

Il quitta le fauve un jour plus tard et entreprit de trouver un moyen de regagner son pays, son berceau : Vanor. Du moins c'était comme cela que certains spectres nommaient l'endroit où ils étaient apparus sur ce monde étrange...

Le moyen fut vite trouvé après quatre jours de réflexion envisageant toutes les possibilités les plus farfelues (Construire un pont en sable, un bateau en feuilles d'arbres sans en arracher une seule, tendre une corde d'un bout à l'autre en faisant le tour par l'autre côté..) Il choisit le plan qui lui plaisait le plus : Allez tout droit sans se casser la tête.

Il n'avait pas de pieds donc la constitution du sol lui importait peu .Il lui suffirait de flotter au dessus des vagues en évitant de se faire laver. C'est une nuit de pleine lune qu'il traversa de nouveau les mers intérieures suivant la forme changeante et mouvante des flots, direction Vanor, en chantant à tue tête la chanson qu'il avait appris de son dernier objet d'études infantile.

- "Bateau sur l'eau ! La rivière ! LA RIVIEREUH !!!! [...]"

Quand il arriva enfin à destination, il pleuvait et un orage zébrait le ciel...


Dernière édition par Hyv le 16.09.08 1:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : L'autre main du Destin (probablement la gauche) Compte PNJ réservé à la validation des fiches. NE PAS MP.


MessageSujet: Re: Hyv. Craignez le... Lui n'aura pas peur de vous...   24.09.11 21:33

16 Septembre 2008, Calliope Skouros a écrit:
C'est bon, ça roule ^^
Encore un qui va me coûter des chapeaux, lui... ^^
Bon jeu ! Première fiche validée !

Ah ouais, au fait, tu savais que Soveyur Hotel, il parait que c'est des Versatilis ?


NB: Les fiches ont été nettoyées de tous les post non rp. Désormais, l'auteur du topic est le seul habilité à poster.

Ce topic vous servira à la fois d'étendard, comme de journal intime ou fourre-tout, tant que cela concerne Hyv.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hyv. Craignez le... Lui n'aura pas peur de vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aurez vous le courage et... l'envie de m'affronter ? Si la peur ne vous paralyse pas, bien sûr.
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit