AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Pandora H. Walden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Pandora H. Walden   09.12.10 4:18

I. Identité:

Nom : Walden.
Prénom : Pandora Héléna.
Surnom : Dora, Miss, chérie, "INFIRMIERE !!", ...
Sexe : Féminin, aucun doute là dessus.
Age : 27 ans.
Race : Hûme.
Idéologie : Sans.
Métier : Infirmière le jour/Prostituée de luxe la nuit.


II. Conscience du monde et Magie:

Connaissance des extra-tyrestres : Néant, nada, nothing, niet.
Conscience : Initiée.
Technique : Rough.
Spécialisation : Rêve éveillé.


Croisez son regard et tombez sous son charme, littéralement. Laissez vous envoûter par la réalité troublante des rêves que vous offre Pandora. Quelques soient vos fantasmes, même les plus inavouables, Pandora peut les réaliser pour vous et ce sans même se dévêtir (Oui, Pandora ne fait que dans le désir sexuel, mais il faut savoir que les rêves ainsi créer ne la concerne pas forcément, elle peut très bien n'en être que la "réalisatrice" et non pas l'actrice, tout dépend de la personne qu'elle charme et des envies de cette dernière).

La personne sujette à l'envoûtement vivra un véritable rêve éveillé tout en se croyant encore dans la réalité. Elle aura alors l'impression d'y passer de longues minutes, parfois même plusieurs heures (la notion du temps étant tout à fait faussée), alors même que le charme n'aura duré que 2 ou 3 secondes.Le sujet affichera un air absent au regard des autres (une mini transe en quelque sorte).

Pendant cette fraction de seconde Pandora est totalement vulnérable car elle doit elle aussi accéder à cette état de transe, c'est une sorte d'hypnotisme.

Elle ne voit pas le rêve à proprement parler, mais peu ressentir certaine choses ou encore entrapercevoir de rares bribes par flash. Elle ne contrôle pas ça et n'aime pas particulièrement. Il suffit qu'elle hypnotise la "mauvaise" personne et les sensations peuvent très vite devenir assez déplaisante. Elle n'utilise donc pas son pouvoir à la légère (bien qu'il lui soit déjà arrivé de s'en servir pour se venger une ou deux fois. Vous aimeriez vous retrouviez avec l'érection du siècle en plein dîner mondain ? -valable aussi pour les femmes, mais d'une autre manière-).

Il s'avère que son pouvoir marche aussi par contact physique mais dans ce cas les sensations (surtout pour elle) sont beaucoup plus décuplé, elle ne le fait donc jamais.

III. Descriptions:

Description physique : Pas de doute là dessus, c'est une véritable beauté. Du genre qu'on a envie de mettre sous vitrine pour ne pas la voir s'abîmer. Des formes à tomber par terre après avoir trébuché sur sa langue pendante. Vous savez, le coup des jambes interminables et tout le tintouin et bien Pandora, ça lui va comme un gant, enfin disons plutôt comme une paire de collants. Et elle le sait.

1m76 sans talons pour 64 kilogrammes, la taille mannequin sans la maigreur qui va avec. Parce que Pandora n'est pas une de ces idiotes qui courent après la minceur, oh non ... Quand on a la chance de faire sa taille, autant allier les courbes qui vont bien. Et ça, des courbes, elle en a. Mère nature a été plutôt généreuse et visiblement inspirée le jour où elle a doté Pandora de tous ses "solides arguments".

Cependant, Pandora n'est pas très musclée, juste ce qu'il faut. N'aimant pas particulièrement l'idée de transpirer en dehors d'un lit (...) on peut dire que ces rondeurs sont plutôt du genre moelleuses.

Sans oublier ses envoûtants yeux d'améthyste et sa chevelure de soie ébène, dont elle prend grand soin.

Description morale : Hahaha ! Alors là, on peut dire que Pandora est quelqu'un d'assez superficiel, accordant toujours beaucoup de crédit aux apparences (une des nombreuses raisons de ses réguliers échecs amoureux ...). Elle n'est pas stupide, du genre sans cervelle, non non. Mais elle est un peu trop "naïve" et pense souvent à tort que le beau est forcément signe de merveilleux. D'ailleurs, c'est un vrai coeur d'artichaut...

En fait, quand il s'agit de relation physique tout va bien, elle est passée maître en la matière, mais dès qu'il faut y accoler des sentiments, alors rien ne va plus ... Pandora est du genre à s'accrocher très vite et à morfler très fort quand ça ne marche pas. Et le problème c'est que c'est souvent le cas, et dans ces moments elle est à ramasser à la petite cuillère (heureusement qu'elle peut compter sur ses amies pour noyer son chagrin à coup de cochonneries sucrées et autres alcools oublieux).

A côté de ça, Pandora est quelqu'un de très énergique. Par exemple, une fois remise de sa dernière peine de coeur, il ne vaut mieux pas que le Salop responsable de ses larmes croise son chemin, il risquerait de le regretter, plus qu'amèrement.

En dehors de ses relations amoureuses c'est quelqu'un de très réaliste et de positif. Pandora peut être triste, TRES triste, mais jamais au grand jamais elle ne sombrera dans la déprime pour broyer du noir dans son coin (et de toute façon ce serait totalement anti-glamour !). C'est aussi quelqu'un au sens de l'humour très, euh ... Particulier. Mais attention, car elle est plutôt susceptible. Si vous tenez à garder contact avec elle, ne vous posez pas de question et ne faites pas de remarques désobligeantes, autrement vous serez juste blackbouler de sa liste de connaissance ...


IV. Précisions supplémentaires:

Style de combat : Pas très développé. Pandora a de bons rélfexes mais ne se fait pas d'illusions sur sa force réel dans un combat (pas toujours loyal), c'est pourquoi elle ne sort jamais sans son Norton bien au chaud dans sa pochette.
Talents particuliers : Pandora danse bien, même très bien pour tout dire. C'est pour quoi elle fait partie des favorites du cabaret.
Signes particuliers : Toujours très bien habillé, avec beaucoup de noeuds et de dentelles (sauf bien sur pendant son service à l'hôpital, un peu de tenu tout de même).


V. Histoire:


Pandora fut le cadeau inespéré d'un couple modeste à qui l'on avait annoncé qu'il n'aurait jamais de descendance.

En effet, quand Mr et Mme Walden apprirent que cette dernière attendait un enfant envers et contre tout, on peut dire qu'ils furent surement les plus heureuses des personnes qu'on eut pu trouver à ce moment sur ce Tyr. A cette nouvelle et passé les premiers mois de grossesse (surveillé très attentivement par la sage femme du quartier), Mme Walden prit congé de son emploi d'aide soignante pour se consacrer entièrement à son enfant à naître.

La petite fille fut mise au monde et ses parents purent s'extasier à loisir sur sa grande beauté. On lui donna le nom de la sage femme qui avait annoncé la grossesse : Pandora. Et on lui donna celui de feu sa grand-mère en second : Héléna.

On peut donc dire que l'enfance de Pandora aura été tout sauf traumatisante.

La petite grandit doucement dans le quartier qui l'a vu naître, entouré des autres enfants de son âge, pour la plupart ses ami(e)s. C'est une gamine adorable, au tempérament de feu, mais toujours très généreuse et appréciée.

C'est vers ses 6-7 ans que s'éveilla en elle le début de sa passion pour tout ce qui brille, les belles robes, les beaux bijoux, les bottines rutilantes et autres superbes futilités. En effet, un jour que sa mère la promenait sur la célèbre balade de l'Ussidaho, la jeune Pandora put admirer un groupe de jeunes femmes de la haute société conversant entre elles. Elle les trouva si élégante et gracieuse qu'elle commença alors à développer une véritable attirance pour les produits de luxes.

Bien sur, elle n'en fit jamais la demande auprès de ses parents, son père travaillant déjà d'arrache-pied pour leur payer son éducation, une alimentation correcte et un toit sur la tête. Mais elle se promit que lorsqu'elle pourrait subvenir à ses propres besoins, elle se procurerait alors toutes ces belles choses.

La petite fille devint une jeune fille, et vers ses 13-14 ans il fut plutôt évident qu'elle serait promis à une très grande beauté physique. Elle dépassait toutes ses camarades d'au moins une tête et ses formes commençait déjà à se faire sentir sous le coton blanc de ses chemisiers très sages.

La majorité des garçons de son entourage lui couraient après, ce qui l'amusait. Quelques unes de ses « amies » commencèrent à commérer sur son dos mais comme elle ne semblait pas vouloir trop profiter de cette situation et qu'elle était malgré tout une très agréable et très gentille jeune fille, la plupart de ses ragots s'évanouirent bien vite (parfois, quand elle y repense, Pandora ne peut s'empêcher de glousser en se demandant ce qu'elles diraient en la voyant au cabaret …).

On peut noter deux choses plutôt importante qui se sont passé à cette période de la vie de Pandora. Premièrement elle découvrit son don d'hypnose dans des circonstances plutôt « amusante » (de ses propres mots) et deuxièmement elle choisit de se tourner vers une carrière médicale.

Commençons donc par le premier point. Le don.

Pandora avait 15 ans et son corps prenait des proportions de plus en plus appétissante. Jude Corner, un jeune homme de 17 ans au charme certain vivant dans son voisinage lui faisait une cours plutôt assidue depuis bientôt presque un an.

Troublée par tant d'attention, et aussi un peu par son joli minois il faut bien le reconnaître, Pandora tomba « amoureuse » de lui.

Ni une ni deux, Jude en profita pour l'emmener en promenade dans un petit coin tranquille et là l'embrasser. Seulement, pour Pandora c'était bel et bien la première fois et son petit coeur, battant la chamade, déclencha alors son pouvoir, le libérant sur la seule autre personne présente qu'elle touchait à ce moment, Jude. Le pouvoir jaillit hors d'elle, s'emparant du subconscient du jeune homme, Pandora fut prise de panique, ressentant des choses qui ne lui appartenaient pas et apercevant des flashs étranges la montrant à demi nue dans les bras de Jude. Une fois revenu en possession de son corps elle s'écarta violemment, le cœur cognant de plus bel contre sa poitrine, la respiration beaucoup trop rapide et les yeux arrondis à la fois de peur et d'étonnement.

Le jeune homme, lui, tomba à moitié à genoux, perdant l'équilibre dans sa surprise. La bouche entrouverte sur des mots qui ne venaient pas, il fixa Pandora pendant un instant qui parut une éternité à cette dernière, émit une sorte de gémissement et pris ses jambes à son cou.

Après ça, Pandora ne le revit plus, ce fut le tout premier échec amoureux d'une longue série à venir.

Elle mis un certain temps avant de réutiliser son pouvoir, ne sachant pas très bien comment le gérer. Elle se rendit vite compte que cela marchait aussi avec le regard et que c'était bien moins perturbant (du moins de son côté) et réussit plus ou moins à canaliser le flux pour ne le déclencher que quand elle le souhaitait (bien sur, il y a toujours quelques ratés, mais moins qu'avant tout de même).

Pour ce qui est de sa grande carrière dans la médecine, ses parents la firent vite redescendre de son petit nuage. Un tel choix serait lourd de conséquence pour leurs faibles moyens. Pandora décida donc qu'infirmière se serait très bien aussi après tout, et en plus les études seraient bien moins longues, youpi ! Bien sur il lui faudrait quand même travailler en parallèle pour soutenir l'apport financier parentale.

C'est ainsi que vers 19-20 ans, la désormais très attirante Pandora fit son apparition sur le marché des petits boulots Sécariens. Elle bossa d'abord plusieurs mois en tant que serveuse au D-bar avant de se faire repérer par un vieux libidineux en quête de chair fraîche qui commença à lui faire des propositions toutes plus déplacées les unes que les autres, propositions qu'elle refusait invariablement, le rendant de plus en plus pressant. Bien sur, elle n'était pas née de la dernière pluie, et après une autre pelletée de relations amoureuses foirées, savait pertinemment que les hommes n'en avaient, pour la grande majorité, qu'après son corps.

Amusé de les voir se jeter à ses pieds par nués elle commença à en jouer. En échange d'une somme d'argent assez élevé elle jouait alors les escort girl, se faisant passé pour la petite amie jeune et douloureusement appétissante de quelques riches hommes en manque de reconnaissance sociale. Ses conditions étaient simples, pas de sexe, de tripotage ou quoi que ce soit du genre, et tout irait très bien.

Quand elle eut engrangée une importante somme d'argent, elle en reversa la moitié à ses parents et dépensa le reste dans de belles toilettes et bien sur, du maquillage de qualité.
Pandora pris bien soin de ne jamais dévoiler quoi que ce soit à ses parents, sachant très bien qu'ils ne supporteraient pas de la savoir agir ainsi.

Ses études se passèrent sans réelles encombres, Pandora aimait ce qu'elle faisait, tout était pour le mieux. Puis elle commença à travailler à l'hôpital, abandonnant ses autres activités lucratives.

Ses parents étaient fiers d'elle et elle le leur rendait bien. Jusqu'à ce qu'on diagnostique un cancer du foie à Mr Walden, déjà diabétique. Malgré les traitements, la maladie se développa de façon fulgurante et Pandora perdit son père l'année de ses 24 ans, laissant sa mère seule et rongée par le chagrin. Désormais seule à assurer les revenus familiaux, la jeune femme décida alors de reprendre le chemin qu'elle avait quitté un peu plus tôt.

Elle déposa sa candidature chez Charlotte, le célèbre cabaret sécarien, et bien sur, fut retenu. C'est ainsi qu'elle découvrit ses aptitudes à la danse, assurant bientôt l'un des meilleurs shows burlesque de la ville.

Un jour qu'elle se rendait dans la loge des danseuses après un de ses numéros, une inconnue vint se présenter à elle. L'air à peine plus âgée qu'elle, elle se présenta sous le nom de Talula. Pandora apprit avec étonnement que cette dernière n'était autre que la patronne du « mille et une nuits », la célèbre maison close de la ville. Celle-ci lui proposa de travailler à son service en tant que l'une des ses filles. Pandora ne répondit rien. Il était vrai qu'elle ne gagnait pas grand chose à danser ainsi, mais là il s'agissait de vendre son corps, une bonne fois pour toutes.

La jeune femme oublia la venue de Talula pendant quelques mois. Pendant tout ce temps elle reçu encore de nombreuses demandes dont la majorité ne concernait aucunement un passage à l'église. Elle connues aussi deux nouveaux échecs amoureux plutôt cuisant ... Puis elle retrouva le papier sur lequel Talula avait noté l'adresse de sa maison. Après tout, pourquoi pas ? Elle était sur de se faire une marge correcte, en plus de son salaire d'infirmière, elle pourrait se payer toutes les belles choses dont elle aurait envie, sans compter tout ce qu'elle pourrait acheter à sa mère. Et puis, les filles n'étaient-elles pas logés ? Elle pourrait ainsi quitter sa chambre d'enfant.

Et puis zut, elle était terriblement belle et elle le savait, seulement combien de temps cela durerait-il ? Autant en profiter un maximum ! En tant qu'infirmière son magnifique corps de lui servait à rien du tout et en dehors de ce genre d'extra il ne lui serait surement pas très utile non plus. Autant mettre à profit l'oeuvre de Mère Nature tant qu'il est encore temps !

C'est ainsi qu'un jour, elle pris le chemin du bordel. Devenant ainsi l'une des filles de Talula. Néanmoins, n'étant pas du genre à rester enfermée, elle demanda à sa "patronne" de faire d'elle une de celle que l'on appelle "outcall-girl" et depuis, s'en accommode plutôt bien.



Dernière édition par Pandora le 09.12.10 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

- Les sensations pures... -

avatar

Signalement : Grande, bronzée, cheveux châtains blond mi-longs, raides, fringues de princesse, bijoux. Bonne poitrine sans être exagérée, grandes jambes et musclée. Epaules larges. Visage un peu carré. Yeux lactescent.


MessageSujet: Re: Pandora H. Walden   09.12.10 17:25

(Mon bordel devient un refuge pour cas sociaux.)

Ma poulette, tu le veux ce job, et bien tu l'auras.

T'as plus qu'à racoler Le Maire !

Bon allez, stop les blagues débiles, t'es validée, et bienvenue au Hâvre de Joâ ! Que ton lit ne soit jamais vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Rayon X-tra lucide - Charbre Carnivore.

avatar

Signalement : Hûme d'un peu moins de 20 ans, 182cm, musculature sèche, plutôt maigre. Peau hâlée, tignasse brune, cicatrices en bandeau, oeil gauche laiteux et borgne, oeil droit d'un bleu profond mais inexpressif. Piercings à l'oreille. D'autres cicatrices de part et d'autres.


MessageSujet: Re: Pandora H. Walden   09.12.10 18:05

Moi j'aurai dit "que ton lit ne soit jamais froid" que vide.

Mais bon, c'est sûr que c'est une mauvaise blague pour une vampire, -hin-hin-hin.

Une ptite question, t'as mis au courant les personnages concernés de ton rapport à l'histoire ? (Caleb pour le Downward essentiellement, puisque cela se passait probablement avant l'arrivée de Rodrigue -ton service), non que ça gène, mais histoire qu'ils s'en souviennent quoi.

Elle paraît bien douée pour tout, cette dame-là. Prostituée de luxe qui peut choisir ses clients ? Oh Tal, t'acceptes ce genre de chose toi ? Tu perds de ton prestige tyrannique !


Dernière édition par Asphodèle le 09.12.10 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cidiene.deviantart.com/

- Les sensations pures... -

avatar

Signalement : Grande, bronzée, cheveux châtains blond mi-longs, raides, fringues de princesse, bijoux. Bonne poitrine sans être exagérée, grandes jambes et musclée. Epaules larges. Visage un peu carré. Yeux lactescent.


MessageSujet: Re: Pandora H. Walden   09.12.10 18:41

Hin hin hin.

Merde, Aspho, tu soulèves un point qui m'a effectivement échappé à la lecture -_-'

Désolée Pandora, mais ma gérante est effectivement du genre autoritaire, et il est probable que tu n'aies pas le choix des clients.

Le bordel est situé dans les quartiers pauvres, y a certainement des riches qui viennent s'y encanailler mais aussi des moins nantis. Les tarifs ne sont pas excessifs non plus, mais si tu souhaites conserver ce côté 'élite' (ce qui au vu des capacités spéciales de ton perso est possible), tu peux bosser en tant que outcall-girl (ou l'inverse), c'est à dire que tu vas directement chez le client. Tu garderais alors un pied à terre au lupanar parce que Tal' te fournit clients et chambre, en échange de quoi tu lui reverses un pourcentage et les infos qu'on te confie sur l'oreiller. Accessoirement, tu pourrais être présente lors de soirées (une danseuse de cabaret, ça peut être utile, même si je pense que tu ne dois pas être la seule à pratiquer cet art : ce qui fera de sacrées séances strip teases au Hâvre, ce serait cool de monter ça xD)

J'avais seulement vu l'aspect 'pute d'appoint', mes excuses ^^" Si cette solution te va, tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Pandora H. Walden   09.12.10 18:57

Ah, je me doutais que cela soulèverait une petite interrogation. Mais c'est pas grave parce que ta version ma va très bien (je corrige vite ça dans ma fiche).

Oui, je comptais bien contacter le patron du bar, histoire de le mettre un minimum au courant huhu. J'espère que ça ne le gênera pas trop que j'ai pris cette liberté scénaristique, après tout je n'y travaille plus x)

Je MP Caleb et je bidouille la fin de mon histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pandora H. Walden   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pandora H. Walden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Yume No Pandora ~
» [MAJ] Pandora No Kokoro...
» Où lire Pandora hearts?
» Où regarder l'anime de Pandora hearts?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit