AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Pacte contre Pacte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- La Lune Rouge un mouvement tolérant et sympa !

avatar

Signalement : Humein (Ancien sapin de la Grande Réunification)


MessageSujet: Pacte contre Pacte.   11.03.11 22:25

C'était une fin d'après-midi comme une autre. Si il avait été dehors, il aurait certainement pu admirer le couché de soleil... Hélas pour le genre de personnage qu'était le Maire, il lui fallait passer beaucoup, beaucoup de temps dans une pièce sans fenêtre. Il n'avait choisit cette pièce qu'il y avait quelques années. On aurait pu dire si il se sentait mal à l'aise ou non... Pour l'heure, il semblait toujours fuir son bureau en quête d'autres activités...

Il était venu ici pour un rendez-vous. Un rendez-vous pas nécessairement important mais dont l'objet était néanmoins lié à l'ordre public de la ville. On ne pouvait laisser des affaires de nature spirituelle corrompre l'esprit des citoyens. Cette "nouvelle" église était un fléau de paganisme qui contrevenait presque à la religion d'état aux yeux de l'élu. Elle méritait d'être taxée d'hérétique aux yeux de la loi. Si seulement cet idiot de Liam et son cabinet d'avocats n'avaient pas été supprimé de sa sphère d'influence par décision judiciaire, ils auraient pu encore avoir une quelconque utilité comme il l'avait eu pour Mr. Johnson ! Mais non ! Il avait fallu que ce profond abruti congénital se fasse attraper pour des malversations financières. Mais où avait-on déjà vu une brochette d'avocats à la cour et de fiscalistes, se faire épingler pour délit fiscal ? LE PIRE ! C'est qu'après enquête, il ne s'agissait nullement d'un complot. Non mais quel gâchis...

Enfin bref, le maire ramena l'esprit sur son rendez-vous qui allait arriver... Ce n'était pas tous à fait un ennemi en lui-même. Mais lui et le maire représentait tous les deux chacun une forme de réussite teintée d'un soupçon d'héroïsme dans le sacrifice pour la communauté. Là où le maire avait choisit la voie de l'ordre et le jeu sur la ligne des lois, son invité se repassait dans la fange du chaos et de la criminalité bestiale de l'idéal de l'organisation qu'il incarnait : Mr. Johnson. Le maire n'avait jamais caché son profond irrespect de l'organisation, mais il n'y avait rien là dedans de personnel. Inutile de se montrer discourtois.

- "Mais entrez donc !" Annonça l'élu en guise de coup de bâton à cette petite scénette.

Une porte s'ouvre sur un bureau à la lumière tamisée... L'invité entre comme une ombre... Une poignée de main entre hommes... Une chaise tendue amicalement comme l'entrée d'une tanière de prédateur... Et la discussion allait pour s'entamer sans couper les cheveux en quatre. D'ailleurs, il était notoire que c'était une chose que l'élu ne pouvait plus se permettre depuis une dizaine d'années...

- "D'aucuns m'ont rapporté que votre nom se murmure avec insistance sur beaucoup de lèvres ces temps-ci, jeune âme." Ou avait-il dit 'jeune homme' ?

Il marque une légère pause puis repris sur le ton de l'humour et de la confidence.

- "Je ne crois pas avoir constaté la transmission d'une épidémie de rage quelconque des monstres que vous chassez aux nobles citoyens de cette communauté... Devons-nous prévenir les services de santé Monsieur... Seel... C'est cela ? Un nom intéressant s'il en est... Ma famille maternelle est originaire de Neven, les gens de là bas auraient tendance à le prononcer "Zèleuh", n'est-il pas ? Voila un nom spirituellement très héroïque !"

Le maire agissait comme si il ne savait évidemment pas qui était dans son bureau... En vérité, le maire savait bien qui était entré dans son bureau... Seulement le savait-il vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Très surfait - PATATE royale avariée

avatar

Signalement : Fragment de l'Etrange, 1m90, cheveux noirs, yeux très verts, peau pâle, yeux cernés de rouge par la fatigue, la maladie et la dépendance. La lumière est comme déviée de lui.Élégant en noir, porte toujours des gants. Charismatique de par son statut de démon, voir même beau. Mais finalement plutôt effrayant et dérangeant. On ne cherche pas sa compagnie. Aura glaciale : La température chute au fur et à mesure que l'on s'approche de lui. Le contact de sa peau nue dépose une pellicule de glace sur les objets et la chair, gèle et coagule tout à long terme ( Peau à environ -15 degrés ). On peut le toucher à travers le tissu.


MessageSujet: Re: Pacte contre Pacte.   11.03.11 22:53

Il faisait sombre dans la pièce, comme dans un four crématoire, et dès l’instant où la silhouette du démon s’y glissa avec un plaisir non feint, elle se noya davantage de noir. L’ombre, la promiscuité d’une ampoulé de cette nouvelle électricité flattait ses sens, rompait son corps à un exercice mainte fois éprouvé. Les jeux d’obscurité et cette amusante faculté qui lui faisait rejeter la lumière.

Mais il avait le visage fermé, l’infernal, reliquat d’un combat assit depuis des années maintenant. Comment pouvait-il à cet instant précis se trouver devant un ennemi qui dirigeait les troupes de tout un empire malsain ? Car même si personne n’en avait aucune preuve, il avait l’absolue certitude qu’il se cachait derrière cette apparence bonhomme et ce sourire charmant un esprit trop entrainé pour que tout ne soit qu’accident.

Et surtout, depuis quand n’approuvait-il pas de telle pratique ? La conduite de Calliope s’était profondément enraciné dans ses principes et même délesté de son âme, poursuivi par une foule aux armes, il avait encore un arrière-gout faiblard- la pensée qu’il devait les protéger.

Le démon, immense dans cette pièce étriquée, tendit sa main gantée et serra sans conviction celle du Maire, avec ce recul froid de ceux qui ne savent même pas pourquoi ils sont ici. A vrai dire, quand on l’avait choppé dans la rue pour lui remettre un ordre de convocation, il avait d’abord cru à une blague. Mais devant le caractère formel et impérieux de la lettre, il avait été piqué.

Ainsi le Maire lui demandait de venir ?

Ses doigts attrapèrent le dossier de la chaise et il s’y posa, dégageant ses longues jambes sur la chaise adjacentes. Les mains posées sur le ventre, il contempla pendant de longues minutes le dessus du bureau, prêtant une oreille se voulant distraite à ce que disait l’hume.

Un sourire. Ah oui, ils avaient presque des flambeaux pour le chasser maintenant. Magnifique citoyens dans leurs bons droits, embrigadés par une religion qui n’existait même pas dans leur monde. Que la farce était belle.

Relevant les yeux, il gratifia le maire d’un sourire plein de dents en s’attardant sur la dernière remarque ;

« Votre famille en détient la prononciation correcte, mais les noms changent selon le sens qu’on y met. Je vous assure que c’est un diminutif très ironique. »

Seel resta un long moment silencieux, à observer le visage du maire, son attitude, sa gestuelle. Il y avait dans l’air cette petite tension qui se manifeste quand l’un des deux partis va continuer sur sa lancée, expliciter ses idées. Et manifestement, le démon n’avait pas terminé. Il tira de sa poche une de ses cigarettes de goudron bon marché et en alluma une.

Oh et puis après tout.

« J’imagine que vous êtes venus tâter la rumeur qui plane sur mon compte, si je suis bien ce que l’on dit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://night.darkbb.com

- La Lune Rouge un mouvement tolérant et sympa !

avatar

Signalement : Humein (Ancien sapin de la Grande Réunification)


MessageSujet: Re: Pacte contre Pacte.   11.03.11 23:56

Le maire partit d'un rire franc comme si son invité avait prononcé dans sa question la blague la plus hilarante du millénaire.
C'est ce que le père du maire lui avait dit une fois : "Feindre la feinte de feinter l'ignorance..." La chose était simple : Prendre les indices, les calculer tous en affichant un air parfaitement stupide. Le but de ce jeu était que la cible tente de voir dans le rire une réponse gênée à sa supposition et l'estime donc correcte. Tandis que l'esprit pouvait quant à lui analyser les choses de manière plus posée. Le maire tilta précisément sur le mot 'diminutif'... Comme le disait donc ce héros comique du Bourgeois Gentilhomme de Lierre, il y avait donc du mouton là dedans... Les conjectures à en tirer pour des informations visant à détruire Mr. Johnson seraient plus qu'intéressantes aux yeux de l'élu...

Le maire cessa de rire, mais un rictus hilare lui dévorait encore les traits du visage. Si son rire avait eut l'air franc, son sourire avait l'air tout ce qu'il y avait du plus forcé ; venant par ailleurs ainsi renforcer l'impression de tension et de gêne qu'il souhaitait faire paraitre sur son tout son visage. Il ôta ses gants et les jeta sur la table.

- "Eh bien ! Zélé monsieur Zèle, vos élans sont tout-à-fait conformes à l'élégant portrait que votre réputation vous brosse !" se moqua-t-il gentiment dans une assonance démonstrative.

- "En vérité... Si vous permettez une certaine franchise dans mon franc parlé. Je me moque de ce que ce faux chantre qui se croit prêtre ou prophète peut se croire légitime à prononcer sur qui bon lui semble. Ce ne serait pas la première de ses allocutions que je pourrais démentir en public. Je ne fais guère mystère de mon attachement à l'État et la fonction qui est la mienne, en tant que 'patriarche' de cette communauté. J'ai foi dans la raison, l'ordre et l'unité. Vous le savez sans doute d'ailleurs encore mieux que moi..."

Cette dernière pique, bien qu'étant prononcée sur un ton jovial n'en était pas loin d'être teintée d'un accent glacial. Le maire n'avait jamais caché son mépris de tout ce qui n'était pas officiel. Et les balayeurs comme l'Église n'avaient rien d'officiel. Pourquoi alors prendre peine de donner rendez-vous à ce qui ressemble pour un maire à la lie de sa société bien rangée ? Le maire allait y venir...

- "Voyez vous... Indépendamment de votre origine, dussiez-vous venir d'en dehors de cette ville... Comme de plus en plus de citoyens ces temps-ci... Vous n'en restez pas moins l'un d'eux. C'est donc une pure relation de cause à effet : Si un groupe illégal jette l'opprobre sur un citoyen, les autres se doivent de l'aider fraternellement... Ainsi mon ami, si vous avez un problème... Les autres habitants de cette ville ont un problème... Si cette ville a un problème, j'ai un problème... Et... Si j'ai un problème, l'État a un problème...
Si un groupe harcèle moralement un citoyen, c'est l'ordre qui est remis en cause.
"

Le maire donna le temps à sa tisane de logique d'infuser avant d'en boire une gorgée et d'en venir directement au fait.

- "Je fais tous mon possible pour intégrer les balayeurs à la communauté de Sécaria... Notre campagne marketing pour plébisciter un courant légal parmi vos pairs est bien accueillie par le public. Selon le dernier sondage de Radio Sécaria, 47% des gens approuvent cette démarche bienveillante. Aussi en dépit de nos différences politiques, c'est la même honnêteté que j'exige de vous tous dans votre chasse au monstre qui me guide vers vous pour vous offrir mon assistance... Je pourrais taire les feux de la foi des faibles et vous laissez retourner à une certaine forme de tranquillité. Ce n'est qu'un simple service public que rendrait un citoyen responsable à un autre en toute amitié... Je ne vous demande même pas de soutenir la démarche des balayeurs honnêtes, simplement de m'aider à vous aider..."

Voila la raison qui motivait l'invitation municipale.

- "C'est une offre qui n'a pas (encore) de limite de temps... C'est simplement un geste amical de toute bonne foi... Je pourrais comprendre que cela surprenne, mais je ne suis mu que par ma volonté d'aider mon prochain et l'amour de ma ville."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pacte contre Pacte.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pacte contre Pacte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cédric de portau ► un pacte avec Belzébuth ?
» Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Mercenaires
» Le Pacte VS l'Ordre - partenariat
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» Le pacte des anges [PV]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com