AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Kieran Lumley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- Mère Grand Méchant Loup-

avatar

Signalement : Hûme


MessageSujet: Kieran Lumley   15.05.11 11:33

Identité

Nom : Lumley
Prénom : Kieran
Surnom : Mamie
Sexe : Masculin le jour, féminin la nuit
Age : 26 ans
Race : Hûme psychopatus
Idéologie : In Monsieur Lemaire, we trust
Métier : Employé dans le cabinet du maire, service communication.


Conscience du monde et magie

Connaissance des extra-tyrestres : Etes-vous au courant que "ils" sont parmi nous? Qui ça ?
Conscience : Bienheureux,


Description morale et physique


Description physique : 10/15 lignes, c'est cool

Cheveux bruns, grand yeux très bleus. Ces cils lui font un regard de biche. Taille standard, poids plutôt maigre. Un certain maintien. Ce jeune homme a un physique de gendre idéal. Il vous sourit. Une certaine innocence se dégage. Par ailleurs, il est très élégant, toujours très propre sur lui. Costume, chapeau haut de forme, montre à gousset et mouchoir dépassant de la poche. Joli noeud papillon toujours impeccable. Veston. Ses cheveux sont sagement peignés selon une coupe standard. Un décoiffage savamment agencé au coup de ciseaux près. Ses mains et ses pieds sont petits et fins, presque comme ceux d'une femme. Des mains de politicien. Au milieu de son front, une ride marque prématurément son visage. Celle de la réflexion. Il faut dire que le petit monsieur réfléchit beaucoup. Mais on ne peut s'empêcher de voir en lui une sorte d'enfant qui a grandi trop vite.

Sa démarche est gracieuse. Certaines de ses admiratrices disent qu'il donne l'impression de voler. Il est fin et plutôt rapide. Félin. Le sourire franc. Sa voix caresse comme la soie. Vous pourriez l'entendre parler des heures pour ne rien dire. Simplement pour le plaisir qu'il donne à être entendu.

Au travail, il porte des lunettes rondes qui lui confèrent un air sérieux, studieux. Il les enlève rapidement quand il sait qu'on le regarde. Personne ne lui a-t-il dit que cela lui donnait du charme ?

Quand il vous verra, son regard se fera clair. Son visage donnera l'impression qu'il est heureux de vous voir. Toujours.

La nuit, il prend un tout autre visage. Robe noir, bibi à voilettes, grosses lunettes de myope. Le voila devenu la grand-mère idéale ...


Description morale :Idem ma soeur

Qui aurait donc pu s'imaginer que ce visage si doux puisse abriter un coeur aussi noir ? Parce que, qui que vous soyez, il vous hait. Vous, l'hûmanité, les balayeurs, tous. Les enfants, il les aime avec du sel et bien cuit. Les femmes, il les verrait bien les tripes ouvertes gisant dans le caniveau. Il ne les tolère que parce qu'elles sont synonyme de prestige et de pouvoir. Il ne les aimera que s'il peut s'en servir. Il collectionne les maîtresses. Les hommes quant à eux sont faits pour être corrompus. La seule personne qui a grâce à ses yeux est Monsieur Lemaire. Il donnerait tout pour lui. Monsieur Lemaire sait ce qu'il est réellement, et il le protège. Il est son confident, son seul ami. Et il le lui rend bien.

Kieran est ce qu'on pourrait appeler une véritable "langue de pute". Il n'a pas son pareil pour calomnier, mentir, détruire d'une simple parole. Il est expert en la matière. Il sait qu'on peut tuer avec des mots et il ne s'en prive pas. Ce qu'il aime avant tout, c'est être reconnu, aimé, approuvé. Et même, tant pis si l'on parle de lui pour en dire du mal, pourvu qu'on soit au courant de son existence.

Il a peu de passe-temps dans sa vie. C'est un grand mélomane à ses heures perdues. Son plus grand regret est de ne pas avoir une belle voix. Il est mécène d'un bon nombre d'artistes.

Mais ce qu'il aime avant tout, c'est tuer. Se travestir d'abord, abuser son monde. La grand-mère est son déguisement qui marche le mieux. Il ne l'a jamais quitté.

Puis, quand la méfiance est tombée (ce qui arrive toujours), il tue, avec jubilation.


Précisions supplémentaires

Style de combat : Tout ce qui lui passe par la main au moment où vous avez la malchance de le croiser.
Talents particuliers : Le déguisement
Signes particuliers : Néant


Histoire

Je suis, c'est une certitude. J'existe est le mot que je préfère. J'ai vu le jour il y a 26 ans, dans une famille nombreuse. Je suis le benjamin d'une famille de 6 enfants. Calme, pondéré, j'attirais peu l'attention de mes parents contrairement à mes frères et sœurs remuants et capricieux. D'ailleurs, quand l'occasion me vint d'en supprimer un, je ne m'en privais pas. Chacun conclut à un accident. Personne n'aurait pu penser que j'avais mis volontairement un coup de pied sur cette échelle sur laquelle, mon frère, debout en équilibre précaire essayait d'attraper une pomme. Durant l'enterrement, je pleurais à chaudes larmes provoquant l'émoi de ma famille et de nos invités d'infortune. J'en conçus une immense joie.

Craignant que le retour à la demeure me fut trop pénible suite à la mort de mon imbécile de frère, les parents décidèrent que le bon air de la campagne me ferait du bien. Ma grand-mère vint donc me chercher chez mes parents. A son regard, je vis qu'elle savait. Mais que peu lui en chaulait.

Naquit entre nous une douce complicité. Elle m'initia aux échecs - domaine dans lequel je finis par la surpasser - à la peinture et à la musique mais surtout à la politique. Elle était membre d'un parti émergent, la Lune rouge. Conscient que ce parti constituait pour moi une belle promesse d'avenir, je m'y intéressais de près. Je travaillais déjà mes talents d'orateur. Si elle était douce et aimante avec moi, me couvrant d'attention, m'exposant dans ses salons littéraire comme une merveille du monde, il n'en allait pas de même avec les autres. Elle était imbuvable, acariâtre, tyrannisant la domesticité. Comme je l'admirais.

Notre douce entente prit fin à mes dix-huit ans, lorsqu'une nuit, je l'étouffais avec son oreiller après m'être assuré que j'étais devenu son seul et unique héritier. Puis, à la tête d'une petite fortune, je me lançais à l'assaut du destin qui m'était promis. Devenir membre du cabinet de Monsieur Lemaire.

Ma verve, ma prestance et ma culture eurent tôt fait de me rendre indispensable pour lui. Mais je me rendis vite compte que je n'étais pas heureux. C'est en tuant un sans-abri qui avait eu tort de me demander mon argent avec trop d'insistance que je réalisai enfin ce qui manquait à ma vie. Le crime. L'exaltation d'ôter la vie. Être tout puissant. Il fallait que je tue pour être heureux.

Mais pour cela, il ne fallait pas que l'on me reconnaisse. Grâce à ma grand-mère ou plutôt grâce à ses vêtements que j'avais emmené avec moi, pensant à juste titre qu'ils pouvaient me servir, je me créais sans mal un déguisement de vieille dame.

Passant, un conseil, ne me croise pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

~Et encore un schizo sur le forum.~

avatar

Signalement : L'autre main du Destin (probablement la gauche) Compte PNJ réservé à la validation des fiches. NE PAS MP.


MessageSujet: Re: Kieran Lumley   24.09.11 21:40

16 Mai 2011, Seel a écrit:
Et bien ! Fiche sympathique !
Je te souhaite la bienvenue !


NB: Les fiches ont été nettoyées de tous les post non rp. Désormais, l'auteur du topic est le seul habilité à poster.

Ce topic vous servira à la fois d'étendard, comme de journal intime ou fourre-tout, tant que cela concerne Kieran.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kieran Lumley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (03) Forget the sorrow And I can be on the last train home || Blue & Felix & Kieran
» Kieran
» Kieran + La vie est une question de contrôle
» Le passé ne s'efface jamais totalement [PV Kieran][- 16 ans]
» Kieran A. Whitaker, pour vous charmer ft. Ben Barnes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit