AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Le Chat et les Pigeons [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- Inspecteur Labiture - Fait très bien le cygne

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Le Chat et les Pigeons [RP Libre]   21.09.08 1:52

Le Downward-Bar, lieu à la fois magique et intriguant pour le privé. Certains disent qu'il ne faut pas mélanger le plaisir et le travail, mais Mike s'en fiche complètement !

Ce fameux D-Bar, à la fois lieu de dépravations diverses et lieu de rencontres inter-cultures. Riker peut y passer des heures entières à boire un verre tout en laissant trainer une oreille cà et là...

Un nombre impressionnant de personnes ont la langue qui se délie lorsqu'elle a eu le plaisir ou la malchance (appelez cela comme vous le voulez) d'avoir été en contact avec l'alcool. Et une foule impressionnante d'informations aussi futiles qu'utiles en sont issue.

Enfin soit, revenons en à ce qui nous intéresse plus précisément, je vais vous planter le décor comme on dit...

Une nuit comme une autre à Sécaria, la brume vaporeuse, la fraicheur nocturne, les bruits étranges dans les rues adjacentes, les nouveaux riches qui se promènent à la lumière des lampadaires... Enfin vous voyez un peu à quoi ressemble une nuit à Sécaria, vous aussi y vivez !

Une nuit comme une autre on disait donc, le detective privé après une longue journée de filature (encore une histoire d'adultère entre gens de la haute...) avait envie de décompresser et de boire un verre dans son bar fétiche, le D-Bar. Il avait pris le métro depuis chez lui dans les quartiers nord pour rejoindre ce bar. Il s'installait à sa place habituel, au comptoir pour être plus près de Rodrigue le fameux barman. Un verre de Maltat Lespurien bien entamé devant lui, il laissait son regard fuir un peu partout dans le bar et sur les clients remarquant quelques détails cocasses.

Puis il futsortit de son petit jeu des 7 erreurs par la voix soudainement haussé d'un client du Bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://at0mike.free.fr

- Aéro-propulsé -

avatar

Signalement : Grosse bête rouge et dodue d'environ 7kg, toupet de la queue et pointe des oreilles bleues, mâchoire de reptile pleine de dents pointues, griffes aiguisées capables d'escalader n'importe quoi y compris votre jambe


MessageSujet: Re: Le Chat et les Pigeons [RP Libre]   04.10.08 22:57

"Reviens ici saloperie!"

Ces humes et leur manie de donner plusieurs noms à la même chose... Pour lui, ils devaient dire Chips, il en était à peu près certain. Pas "saloperie". En plus, le monsieur criait très fort, et il détestait ça: ça blessait ses longues oreilles sensibles.

"Rends-moi ça!"

Ca, il comprenait: on voulait lui reprendre son trophée. Indignation. Il était à lui son trophée, il l'avait trouvé, il le gardait! Quiconque lui aurait parlé du classique délai de un an et un jour se serait vu opposer un "kwi?" pour le moins sceptique.

Chips échappa aux mains qui brassaient l'air en plongeant sous une table, avant de filer sous les jupes de la madame qui s'y était installée. Mauvaise idée: elle aussi se mit à crier, et ce à un volume tout à fait destructeur.

"Kwiiiii..." ><

Les griffes du reptomarsupial dérapèrent sur le sol et la bête jaillit hors des jupons de la malheureuse, son butin toujours solidement coincé entre ses dents. L'hume essaya de lui flanquer un coup de pied - choc: on voulait lui faire du mal, à lui? Esquive, et la longue queue de l'animal disparut sous une chaise. Coup d'oeil fébrile aux alentours: un refuge, un refuge, vite... Caleb n'était pas là. Rodrigue? Trop loin, beaucoup trop loin, l'hume était rapide et l'hume était méchant...

Là! Une tête connue, un copain!

"Kwiii help!"

Un éclair rouge, et voilà la bestiole qui fonçait ventre à terre vers le bar, prenait son élan, s'envolait...

Ses griffes s'accrochèrent au cuir épais de la veste, et en moins de temps qu'il en faut pour l'écrire il se retrouva sur les épaules du détective, triomphant, museau levé bien haut d'un air goguenard, comme pour mettre au défi l'hume de venir récupérer sa montre à gousset.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Inspecteur Labiture - Fait très bien le cygne

avatar

Signalement : Hume


MessageSujet: Re: Le Chat et les Pigeons [RP Libre]   11.10.08 1:11

Le cri ou plutôt le hurlement châtier de la personne en question était encore destiné à Chips, vous savez ce truc à poils rouges qui fourrent toujours son museau là où il ne faut pas...

*Et merde... ça recommence...*

Le detective savait pertinemment comment la suite allait se derouler, c'est quasiment toujours pareil... Des cris, des jurons, une course poursuite après le truc (Riker ne s'est toujours pas à accepter Chips comme un animal de compagnie mais, plus comme une horrible erreur contre-nature).

Un cri féminin à faire exploser les tympans d'un sourd retentit à travers la salle du D-Bar.

Puis un choc, plus forte qu'une tape dans le dos virile et le bruit des griffes s'accrochant au cuir de Brahmine. le poids qui venait de s'accrocher violemment à Mike grimpât sur ses épaules en couinant.

- "Chips ! Qu'est-ce t'as 'cor fait? Et ma veste bordel !

L'animal prit un air triomphant sur les épaules de Mike, qui regardait le peu de Maltat qui restait alors dans son verre de finir de se répandre sur le zinc du comptoir. Il cherchait des yeux Rodrigue pour lui balançait une réplique cinglante. Comme sur le fait de garder ce truc rouge en cage plutôt qu'à l'intérieur d'un bar.

Puis des pas se firent entendre, juste derrière Mike qui s'attendait en se retournant à se retrouver nez à nez avec un type que Chips avait ennuyé. Malgrès tout ce que sa conscience lui disait (des trucs du genre, te retournes pas, prépares toi à prendre cher etc.)

Il fini par se retourner quand même, la scène aurait pu être digne d'un film à suspens tant l'appréhension de Mike était grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://at0mike.free.fr

- Aéro-propulsé -

avatar

Signalement : Grosse bête rouge et dodue d'environ 7kg, toupet de la queue et pointe des oreilles bleues, mâchoire de reptile pleine de dents pointues, griffes aiguisées capables d'escalader n'importe quoi y compris votre jambe


MessageSujet: Re: Le Chat et les Pigeons [RP Libre]   11.10.08 15:22

Ah, qu'est-ce qu'il pouvait être intelligent parfois, il s'admirait lui-même. Le méchant monsieur qui lui courait après s'était figé en découvrant le perchoir qu'il s'était choisi, et Chips était certain que c'était pour l'expression clairement antipathique dudit perchoir. C'est vrai quoi, qui aurait eu envie de mettre en colère un monsieur qui aime boire du Jus Qui Brûle tout en cachant sa tête dans le grand col de son manteau en cuir?

Chips entendit le détective râler, et le reptomarsupial se rengorgea encore un peu plus: pour sûr, l'hume était content de le voir. Il avait reconnu son nom dans la phrase, et cette formule affectueuse que Caleb employait aussi, comment ça se disait déjà? L'animal réfléchit un instant, déposa son trophée dans ses griffes pour libérer sa langue, et proclama:

"Kwi la veste, bordel!" ^^

Et il ponctua son compliment en s'allongeant en travers des épaules du détective, en une écharpe aussi surréaliste que lourde. Ah, il adorait quand les humes faisaient semblant d'être en colère, il trouvait ça tellement drôle... Qu'ils étaient gentils de faire tous ces efforts pour lui.

"Ce machin est à vous?..."

Chips posa un regard rien moins que hautain sur le propriétaire - l'ex-propriétaire de la montre à gousset: comment ce maroufle osait-il insister? La bête n'appréciait pas ces nouveaux clients qui ne voulaient jamais lui prêter leurs belles choses, après il était obligé de les prendre lui-même et ça faisait toujours des histoires. Le monsieur perchoir pivota alors sur son tabouret pour faire face au méchant, et Chips fut un instant tout surpris de ne plus avoir l'hume en visuel. Puis il se rappela qu'il fallait tourner la tête, ce qu'il fit en s'imaginant avec un grand chapeau de cowboy et un regard noir, comme dans ce film sur la chasse au T-rex qu'il avait vu au cinéma l'autre jour.

"Kestu veux, kwiclure?" -__-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Attachiant de service - Punching-ball adoré!

avatar

Signalement : Hume Evolus d'environ trente ans, pas très grand (1m72) et peu épais en ce moment, cheveux châtains, yeux noisette, bel homme, vêtements de très belle facture, pas de cicatrice visible quand il est habillé à part une entaille en virgule sous l'oreille gauche


MessageSujet: Re: Le Chat et les Pigeons [RP Libre]   11.10.08 16:40

"Non non non, c'est à moi! La bestiole est à moi!"

Caleb achevait de dévaler l'escalier qui menait au premier étage, remerciant mentalement la divinité tordue qui lui avait laissé le temps de parvenir jusqu'à la scène de crime avant qu'un coup de poing ne parte. Certes, il était habitué à la manoeuvre, à présent, d'autant plus que Rodrigue ne semblait pas pressé de dépasser ses attributions en s'interposant: dès qu'il entendait un cri aigu dans la salle, il était de son devoir de s'y précipiter dans les plus brefs délais pour éviter une rixe et/ou une panique générale. Mais le maître d'oeuvre du désordre ne lui accordait pas toujours le temps nécessaire à ce trajet; en l'occurrence, heureusement que sa dernière réplique était assez stupéfiante pour laisser sa cible bouche-bée et lui ôter momentanément l'envie de tordre le cou de l'animal.

"On se calme, on se calme..."

Le gérant se faufila jusqu'au bar et se coula entre la bête rouge et sa victime, très à l'aise dans son rôle de pacifiste: sourire aimable à la limite du condescendant, mains levées paumes en avant, voix douce et posée. Tout pour rappeler au client bafoué qu'ils étaient entre personnes raisonnables et qu'il n'y avait aucune, mais alors aucune raison de s'énerver - nonobstant bien sûr le machin à fourrure qui mordillait avidemment son nouveau trésor.

"Je suis le patron de ce bar, monsieur, et croyez bien que je suis profondément navré par ce malencontreux incident: cet animal n'est pas méchant, il est juste un peu bête."

"Kwiii pas vrai!" ><

"Si vous voulez bien retourner vous asseoir, je vous ramène votre montre dans les plus brefs délais. Bien évidemment, si elle devait avoir souffert de cette petite péripétie, je vous rembourserai les réparations. Et quoi qu'il advienne, il va de soi que votre consommation vous est offerte par la maison."

Si l'expression du client restait peu amicale, Caleb nota néanmoins que ses épaules se faisaient moins crispées. Son sourire s'accentua de manière infime: c'était presque trop facile. Promettez de l'argent à quelqu'un, et il acceptera n'importe quoi. Comme si cela pouvait changer quoique ce soit au fait qu'il s'était rendu ridicule...

"Vous devriez mettre cette bête en cage, ou au moins la tenir en laisse!"

"J'y songerai, monsieur."

"Ne comptez pas sur moi pour faire de la pub à votre établissement!"

"Je comprends, monsieur."

*Et si tu pouvais virer ton cul de là, monsieur, que je puisse récupérer ta foutue montre avant que les Balayeurs de l'arrière-salle ne s'étouffent de rire...*

Heureusement le client se trouvait à court de répliques percutantes, et il finit par pivoter sur ses talons pour retourner s'asseoir, raide comme la justice. Caleb laissa échapper un soupir de soulagement, avant de se tourner vers le perchoir de Chips. Surprise, l'homme lui était familier. Son regard glissa jusqu'au Maltas renversé, puis revint au visage du client. Son nom lui échappait, mais Caleb était à peu près certain que c'était un habitué - même s'il ne l'avait pas reconnu, il lui aurait suffit de voir avec quelle fatalité l'homme acceptait le reptomarsupial qui se vautrait sur son dos. Vu sa tête, il s'était sans doute préparé à devoir jouer des poings, ce que le gérant comprenait tout à fait: être le prioriétaire de Chips était parfois un métier plus risqué que celui de traficant d'armes.

"Merci pour votre patience, monsieur. Je vais juste vous demander encore une seconde..."

Son regard glissa sur le côté et son expression se durcit.

"Chips..."

L'animal ramena farouchement la montre vers son poitrail. Caleb se contenta de tendre la main.

"Donne."

"Mais kwi..."

"Donne la montre, Chips. Tout de suite."

Nan, visiblement il n'était pas d'accord. Il allait falloir utiliser un argument plus conséquent... Retenant un autre soupir, Caleb plongea son autre main dans sa poche et froissa avec application le papier cartonné du paquet de chips qu'il y gardait. Aussitôt le reptomarsupial sembla s'illuminer: il releva la tête, dressa bien haut les oreilles et son regard doré se fit si intense qu'il aurait presque pu brûler. Caleb agita mollement sa main tendue, et cette fois-ci la bestiole s'empressa d'y déposer la montre - il le regretterait quelques instants plus tard, mais bon sang on lui promettait des chips, des chips quoi! Satisfait, celui qui s'illusionnait son maître piocha trois morceaux de patates imbibées de sel et d'huile dans le paquet et les posa sur le comptoir, provoquant l'évacuation rapide du perchoir - et accessoirement, la mort définitive du verre d'alcool de ce dernier.

"Désolé monsieur Riker (vive les éclairs de mémoire). Il a tendance à être un peu trop envahissant avec les visages connus. Je vous en offre un autre?"

Et de faire signe à Rodrigue d'apporter Maltas et Gerety au bout du bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Chat et les Pigeons [RP Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Chat et les Pigeons [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rusard a perdu son chat [LIBRE]
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Quand le chat n'est pas là, les souris dansent ? Jeremiah le snob ? + LIBRE aux élèves
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit